Alpine A610 Olympique: un exemplaire discrètement présent à Rétromobile

Publié le mardi 14 février 2017.
Mis à jour le vendredi 21 juin 2019.
Retour

Lors de la parution de l’article sur la série « Olympique », certains s’étaient étonnés de la présence d’une Alpine A610 sur la présentation officielle (lire aussi : Renault Olympique), allant parfois jusqu’à douter de l’existence d’une Alpine aux couleurs d’Albertville et des JO d’hiver de 1992. Et pourtant, il y en eut deux exemplaires, servant essentiellement au transport de VIP tout au long des jeux, et revendues comme des occasions récentes une fois les festivités terminées.

C’était donc avec plaisir que je retrouvais un des deux exemplaires sur le stand Alpine du salon Rétromobile qui vient de fermer ses portes ! Histoire de justifier un peu le blanc de la future Alpine, parfois décrié par des puristes amnésiques qui ne jurent que par le bleu de France, les équipes de Renault Classic avaient intelligemment prouvé qu’une Alpine pouvait être blanche en réunissant autour du concept car Vision (lire aussi : Alpine Vision) une tripotée de modèles d’un blanc immaculé : A106, A108 cabriolet, A110, A310, V6 Turbo, et bien sûr cette A610.

La Vision entourée de ses soeurs blanches

Mais sur le stand, seule l’A610 pouvait se targuer d’être une vraie rareté. D’une part parce que le modèle en lui même est l’un des plus rares de la production française, avec seulement 818 exemplaires, mais parce que la série spéciale « Olympique » est l’une des plus mystérieuses, puisque pas vraiment destinée à la clientèle, contrairement à la Magny-Cours et ses 31 exemplaires (lire aussi : A610 Magny Cours). D’autre part parce que si tous les autres modèles présents sur le stand pouvaient être livrés en blanc « sur commande », ce n’était pas le cas de l’A610, uniquement disponible en rouge (voire rouge écarlate), jaune, vert nacré, noir, beige « khéops » et bleu « électrique ».

Pour avoir un exemplaire blanc, il fallait donc retrouver l’une des deux A610 des JO d’Albertville. En effet, Renault Classic ne possédait pas ce modèles dans ses réserves à Flins. Il a fallu rentrer en contact avec l’actuel propriétaire pour enfin disposer de toutes la généalogie Alpine de couleur blanche !

En passant sur le stand, et malgré le panneau explicatif racontant l’histoire de cette « série spéciale » de l’A610, peu de visiteurs tiltèrent sur l’aspect ultra rare (tendance Graal de l’amateur d’A610) de ce modèle : pour beaucoup, il ne s’agissait que d’un modèle lambda peint en blanc. Mais moi, lorsque je suis arrivé sur le stand, je l’ai tout de suite remarqué, le service de presse de Renault Classic pourra en témoigner : délaissant la Vision, je fonçais vers l’Olympique qui, n’intéressant personne, se trouvait seule, là, devant moi, et prête à être photographiée.

Voici donc un court article idéale pour confirmer l’existence de cette série, et parfait complément du précédent article : désormais, nul ne pourra contester l’A610 « Olympique » (véritable nom de la série, et pas JO d’Albertville 92 comme on entend souvent).

Photos: Renault et Paul Clément-Collin

 

Articles associés

20 commentaires

Eddy123

Le 14/02/2017 à 11:43

Un vrai connaisseur!!

Effectivement, surement la plus désirable de 610…

j’adore cette série spéciale qui survole la gamme de l’époque et qui en plus ne se limité pas a un autocollant sur la malle…

Leifur

Le 14/02/2017 à 12:06

J’ai croisé cette A610 Albertville quand je devais avoir 14 ans en 1994. Je me souviens d’avoir bien désespéré mes parents. Étant conscient de la rareté de la voiture, j’avais pris une photo (argentique s’il vous plait) . Il va falloir que je fouine dans les vieux cartons … et soûler mes parents une deuxième fois 🙂

Max

Le 14/02/2017 à 12:35

Sûr que cette Olympique était LA perle à ne pas manquer sur le stand Alpine ! A priori celle-ci a été vendue dans l’Allier à la suite des Jeux : un gravage en « SD 03 » (1992) est encore visible sur les vitres.

Turtle

Le 25/11/2018 à 23:06

Je crois bien qu’elle vivait discrètement dans les environs de Domerat (03) à l’époque, vu qu’il n’y a eu que 2 exemplaires, ça ne pourait bien être elle 🙂

Emmanuel

Le 14/02/2017 à 13:58

Il y avait des gens qui contestaient l’existence de cette version? Je me rappelle même de la brochure pub pour les Renault « Albertville » où elle figurait.

Jorge

Le 14/02/2017 à 14:20

Je possède cette brochure

Germain

Le 14/02/2017 à 14:50

Ca m’a fait pareil qu’à toi Paul, dès que je l’ai vu avec les autres j’ai compris ce que c’était (grâce à ton article sur les renault olympique) c’est la seule du stand que j’ai photographié, pendant que tout le monde était agglutiné autour du nouveau modèle et je confirme que personne ne s’y intéressait.

Paul

Le 14/02/2017 à 14:57

Dans le même genre, dans l’espace moto, il y avait une très rare BFG dans un coin, dont Thierry avait parlé sur BR… J’étais le seul à la photographier là encore 😉

Wolfgang

Le 14/02/2017 à 23:55

Tu m’étonnes que personne la veut en photo !!!
Je ne photographie pas non plus les machines à laver chez Darty.

Charly

Le 15/02/2017 à 10:43

Plié !
Et ça vaut pour la 610 comme pour la BFG…

EmmanuelS

Le 14/02/2017 à 15:00

Merci pour cet article ! Je me souvient très bien des séries spéciales blanches sorties par Renault à l’occasion des JO d’Albertville en 1992 (25 ans déja !!) et de cette photo regroupant les différents modèles concernés. Facile à retrouver tous les modèles de la photo ? Une idée pour un prochain article ? En tout cas, cette version de la A610 est bien belle. Une vrai série (très) limitée !

Paul

Le 14/02/2017 à 15:09

Le lien vers l’article présentant l’ensemble de la série Olympique est dans l’article ci dessus 😉

Lelillois

Le 14/02/2017 à 15:15

Mon père à eu une 25 TXI « Olympique » en véhicule de fonction un peu plus d’un an. Je lorgnais sur la 19, mais à l’époque (20 ans) pas l’argent pour en acquérir une neuve. Quant à la Clio, un de mes potes en a acquise une d’occasion en 93(94?) mais elle a été accidentée et termina sa brêve carrière à la casse…

Eddy123

Le 14/02/2017 à 17:50

L’art de voir un modèle rare que personne ne remarque…

Malo

Le 14/02/2017 à 18:10

Je l’avais vue sur une photo sur instagram: https://www.instagram.com/p/BQSPv82gB1e/?taken-by=astonuts&hl=fr

Alexandre J.

Le 15/02/2017 à 12:38

J’ai d’ailleurs directement alerté astonuts de la rareté de la bête, avant de pouvoir venir la voir en vrai au salon ! Un vrai bonheur de la voir en vrai, j’aurai donc eu cette chance de mon vivant! Lol

Damien vatine

Le 14/02/2017 à 22:44

J’ai eu la même réaction en la voyant!
Ouah, une des deux existantes…
J’avoue avoir tourné autour d’elle alors que la vision m’a laissé de marbre…

Wolfgang

Le 14/02/2017 à 23:57

Albertville, la neige… blanc à cause de ça on dirait.
Mais pour la neige, y a que le Cherokee de logique.

Monch

Le 23/02/2017 à 17:37

Les plus observateurs présents à Retromobile n’auront pas manqué de remarquer une autre rareté, connue seulement des lecteurs assidus de BR : une 205 GTI anglaise, série « Radio One FM ».

Paul

Le 23/02/2017 à 17:38

exact bien vu 😉

Laisser un commentaire