Alpine Classique 2017: ski, bagnole, vintage, le cocktail gagnant !

Publié le jeudi 12 janvier 2017.
Mis à jour le vendredi 21 juin 2019.
Retour

L’avantage d’être le fondateur et le rédacteur en chef auto-proclamé d’un site comme Boîtier Rouge, c’est qu’on peut objectivement faire ce que l’on veut, du moment que cela reste dans l’idée qu’on s’en fait, et que l’on pense que cela peut intéresser le lecteur. Et lorsque mon ami Igor Bietry, qui nous régale de ses « balades d’Igor » sur Motors TV, me propose de parler d’un événement décalé, bah, j’avoue, je tends l’oreille… Et sur ce coup là, je n’avais pas tort.

© Rémy Dargegen & Lucie Pillet

Certains avaient trouvé bizarre que je parle de chien à des amateurs de bagnoles (lire aussi : Nos chiens le valent bien). Il est vrai qu’il s’agissait d’un partenariat, et dans ces cas là, le lecteur devient, parfois, plus royaliste que le roi. Mais, en l’espèce, il s’agirait plutôt de partager avec des passionnés la passion d’autres passionnés (quoi ? Redondance ? Oui c’est vrai!).

© Rémy Dargegen & Lucie Pillet

Quand je vois des doux dingues comme la bande « à Igor » (oui, n’allez pas chercher une faute de français, c’est voulu) organiser une sorte de truc improbable me rappelant l’esprit du Touratoto de mon autre ami Jicé (d’Auto Rétro), je me sens obligé de partager, quand bien même peu s’y rendrait vraiment : tout le monde ne peut pas se rendre à Chamrousse les 18 et 19 mars prochains ! Pourtant, j’avoue que si j’en avais les finances, moi, le passionné de bagnole, le nostalgique d’une époque révolue, et le fana de ski, croyez-moi : vous auriez pu m’y retrouver !

© Rémy Dargegen & Lucie Pillet

Je n’ai malheureusement pas les moyens, humains mais aussi matériels ou financiers. Pourtant, comme j’aurai aimé m’y rendre, en tenue « d’époque » (dress code : années 30 à 60), avec véhicule d’époque si possible, et – pourquoi pas – caravane d’époque (un lieu est réservé à cette effet pour toute caravane d’avant 65). L’idée est simple : il s’agit du rendez-vous des Gentlemen Skieurs, l’Alpine Classique 2017 ! Ski en tenue d’époque, matos de l’époque itou, belles voitures, belles motos, belles pépés en tenue d’époque elles aussi… camaraderie, à l’image d’Igor, rigolade, montagne, et non pas nostalgie comme je le disais au début, mais plutôt « souvenir d’une époque révolue ».

© Rémy Dargegen & Lucie Pillet

Cette époque, c’est celle qu’a connu mon père, fanatique de ski encore plus que moi, au point d’hésiter entre une carrière d’architecte et celle de… pro du ski. Ses camarades de jeux ont fait parfois d’autres choix (je me souviens que mon père disait, légende ou réalité, s’entraîner avec Killy à une certaine époque). C’était un temps où on skiait « vintage », et où l’on montait les cols avec des propu certes, mais qui plus est à moteur arrière (la premiève Vévé de mon père devait sacrément chasser en passant le Lautaret).

Ce que l’Alpine Classique 2017 vous propose, c’est en fait de revivre la folle aventures de nos pères ou nos grand pères, les débuts du ski et de l’automobile de masse, avec ce côté convivial des vieux amis ! Culture vintage, ski, télémark, élégance (en concours), broc’, engins motorisés en tout genre… Voilà ce que vous pourriez vivre en mars si l’envie vous prenait !

Bon j’arrête, on va me croire vendu… alors que je suis frustré de ne pas y être, et que j’en parle autant par conviction que par amitié. Le mieux sans doute : vous en rendre compte pas vous même, d’abord en allant jeter un œil sur le site, et, pourquoi pas, vous y inscrire !

Se renseigner : http://www.alpine-classique.com/

Crédit photo: © Rémy Dargegen & Lucie Pillet

 

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire