Aston Martin V8 Zagato: controversée, mais décisive

Vendredi 28 novembre 2014
Retour

Au début de années 80, Aston Martin est au plus mal, et n’a rien à voir avec ce qu’est devenue aujourd’hui la marque. A l’époque, il s’agit vraiment d’artisanat puisque moins de 50 véhicules sortent annuellement des ateliers de Newport Pagnell, la plupart des V8, mais aussi des Lagonda (lire aussi : Aston Martin Lagonda). C’est aussi l’époque où les concurrents, Ferrari en tête, commencent à lancer des supercars qui se vendent comme des petits pains, profitant à plein de la spéculation autour des voitures de sport.

Victor Gauntlett, le boss de l’époque, sait bien que pour survivre, Aston Martin va devoir lancer une voiture désirable, et trouver de nouveaux investisseurs. Il faut lancer impérativement un nouveau produit qui replacerait Aston au centre du jeu, qui lui redonnera une visibilité sur le marché des voitures de sport. Mais comment faire sans moyens ?

La réponse, Aston Martin va la trouver en Italie, chez un carrossier déjà lié à la marque anglaise par l’histoire : Zagato. Le Z avait déjà recarrossé une DB4 au début des années 60, produite à 19 exemplaires seulement. L’un de ces exemplaires appartient à un certain Victor Gauntlett, et cela lui donne des idées : pour créer le buzz sans un kopeck et sans développer une nouvelle voiture, c’est du côté du design qu’il va falloir creuser, et choquer aussi, en tout cas faire parler !

Si la DB4 Zagato est très séduisante, le style du carrossier italien peut parfois choquer, voire heurter. En tout cas il ne laisse jamais indifférent. C’est bien simple, Zagato, on l’aime ou on le déteste! C’est parfait pour ce que désire Aston Martin : exister ! « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, l’essentiel est qu’on parle de moi » disait Léon Zitrone.

C’est donc en 1986 qu’est présentée la nouvelle V8 Zagato, et pas de doute là-dessus : elle fera parler d’elle. Basée sur l’antique V8, elle présente une nouvelle carrosserie, très moderne (trop?), et tellement typée Zagato des années 80. Zagatto déclinera ensuite son concept chez Nissan (Autech Stelvio, lire aussi : Autech Stelvio) ou chez Alfa Romeo (Alfa SZ, lire aussi : Alfa Romeo SZ et RZ). Sous le capot, le V8 à carburateur de 430 chevaux nécessitera un bossage qui deviendra presque une signature !

Avec la V8 Zagato, il s’agit plus d’un coup de pub qu’un coup financier, et dans l’optique de profiter de la bulle spéculative autour des supercars, la production sera limitée : seuls 52 exemplaires du coupé seront produits entre 1986 et 1990. Mais pour profiter à plein de « l’effet » Zagato, une version découvrable sera lancée en 1987, produite elle à 37 exemplaires.

Notez les deux types de phares disponibles, escamotables ou non !

Cette voiture controversée aura eu le mérite de remettre Aston Martin dans la lumière. En 1987, le géant américain Ford prendra le contrôle de la petite firme britannique ! Doit-on y voir un lien ? Toujours est-il que l’arrivée de l’ovale permettra le relancement de la marque, avec une nouvelle voiture, la Virage, puis la DB7 qui fera rentrer Aston dans l’ère moderne (lire aussi : Aston Martin DB7 part 1 et part 2). Comme quoi, le buzz parfois fait des miracles !

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

2 commentaires

francoistasiaux

Le 20/01/2015 à 18:31

Très peu d’exemplaires produits car (presque) zéro demande… Et pourtant au moins un client acheta l’une et l’autre.

Gillam Charles m

Le 21/02/2018 à 11:13

Tout à fait faux ! Les 50 exemplaires prévu du coupés ont tous été rapidement vendus en souscription (accompte de 15k£ sur 87k£ au total) afin de lancer la mini série et d’envoyer les châssis roulants à Milan. Les 25 volante (à moteur injection sans bosse (sauf chassis 42 présenté ici et 5 autres exemplaires) on été vendues de la même façon à tel point que 12 chassis supplémentaires ont été manufacturés.
Source http://astonmartins.com/

Laisser un commentaire