Autobianchi A112 Spider Vernagallo : un parfum d’Italie

Publié le lundi 21 août 2017.
Mis à jour le jeudi 6 juin 2019.
Retour

Je vous avais déjà parlé du carrossier turinois, qui transforme à peu près tout ce qui roule en voiture de plage, en cabriolet voire en cabriolet 4 portes à destination des taxis de Capri (lire aussi : Citroën C4 Picasso Cabriolet). J’avais depuis longtemps sur ma liste l’une de ses réalisations, une Autobianchi A112 Spider réalisée pour un client particulier, fortuné et sans doute amoureux de sa petite italienne. C’est donc l’occasion, puisqu’il fait encore beau, de vous en parler.

Pour Giovanni Vernagallo et ses équipes, rien n’est impossible. S’étant déjà attaqué, à ses débuts, à la transformation d’une DS en cabriolet 4 portes, à une Citroën AX de plage appelée « La Mer » (en version thermique) ou « Azur » (en version électrique), et à toutes sortes de monospace pour les touristes visitant Capri, faire joujou avec une petite A112 n’était qu’une partie de plaisir.

Evidemment, l’A112 Spider reçoit des renforts spécifiques au niveau du plancher, des portes et de la carrosserie, lui permettant de s’épargner un disgracieux arceau. Côté capote, il s’agit d’une toile amovible (et non d’une capote électrique) : un jeu de tringles, des boutons pressions, des fenêtres en plastiques amovibles, on s’approche du concept de la Citroën Pluriel, en plus simple (lire aussi : Citroën C3 Pluriel).

Côté intérieur, il semble que le client cherchait la sobriété plutôt qu’un luxe inconsidéré : pas de luxueuses boiseries, ni de cuir ou d’Alcantra, mais la sellerie d’origine, et des plastiques noir comme à sa sortie d’usine.

L’expertise de Vernagallo et l’absence de modifications majeures et coûteuses à l’intérieur ont permis de contenir le prix de cette transformation entre 15 et 20 000 euros. Certes, il faut avoir envie de mettre cette somme là pour transformer son A112 en Spider, mais après tout, quand on aime, on ne compte pas !

 

Au final, cela donne une petite voiture assez séduisante, toujours présentée sur le site de Vernagallo, ce qui laisse présager qu’il est toujours possible, si vous êtes prêt à y mettre le prix, de transformer votre A112 en un original cabriolet. A vous de voir !

Images: Vernagallo

Articles associés

9 commentaires

24heures

Le 21/08/2017 à 14:28

Je serais curieux de la voir capotée…

Julien

Le 21/08/2017 à 14:45

Sur leur site, dans la page de l’A112 il y a un un diaporama video où on voit la voiture fermée.
C’est pas si pire… ça fait un peu jeep 🙂

gtman

Le 21/08/2017 à 15:45

Craquante découverte en tout cas !

Docteur Oliv

Le 21/08/2017 à 18:25

Une bien jolie petite Auto

Dubby Tatiff

Le 21/08/2017 à 18:34

On voit que c’est artisanal car c’est un peu découpé à la scie sauteuse là où on pouvait (les portières au dessus des poignées …), mais le résultat est plutôt séduisant. Ça m’amène cette réflexion selon laquelle les voitures qui présentent un belle ligne droite sur le flanc qui courre de l’avant à l’arrière sont décidément des candidates pour faire de jolis cabriolets.

Patrick

Le 21/08/2017 à 18:46

Me fait penser à la Yugo cabrio (Zastava), très proche.

Germain

Le 21/08/2017 à 19:53

J’adore les cabriolets, j’adore l’A112, mais là j’aime pas.

YO

Le 21/08/2017 à 20:26

La transformation date de quand ?

Eddy123

Le 22/08/2017 à 09:35

Elle est pas moche, mais le manque d’un « vrai » système de capitale même manuel me chagrine un peu… cela fait bricolage à la disqueuse. ..

Laisser un commentaire