BMW Z1 : l’avenir selon béhème

Publié le dimanche 18 mai 2014.
Mis à jour le mercredi 12 juin 2019.
Retour

Dans les années 80, BMW s’attache à peaufiner un style apparu dans les années 70. Toutes les « béhèmes », de la série 3 à la série 7, de cette époque cultivent une ressemblance voulue et assumée. Pourtant, une drôle de BMW apparaît en 1988 : la Z1.

L’étude d’un nouveau modèle destiné à démontrer le savoir-faire technologique de la firme à l’hélice commence en 1985. Si ce modèle doit être novateur, il doit cependant utiliser un maximum d’éléments en commun avec les autres modèles de la gamme pour favoriser une production en petite série. En gros, faire du neuf avec du vieux.

Le concept Z, pour Zukunft (avenir en allemand), sera donc un roadster à moteur central, utilisant le 6 cylindres en ligne de 2,5 litres et 170 ch de la 325i. La vraie originalité du Z1 (dont le concept car sera présenté en 1987 au salon de Francfort), c’est son design. A l’époque il séduit le public à tel point que de nombreuses précommandes affluent et achèvent de convaincre BMW de produire le Z1 en petite série.

La particularité de cette Z1 réside essentiellement dans ses portes rétractables, curiosité amusante, sauf quand le mécanisme actionnant les portes tombe en panne. Pour le reste, c’est une BMW, et cela se voit. Prévue pour être fabriquée à 5000 exemplaires seulement, la Z1 sera finalement produites à 8000 exemplaires entre 1988 et 1991, et restera au catalogue jusqu’à épuisement des stocks en 1994.

Quelques exemplaires seront livrés en 1990 chez Alpina (lire aussi : Alpina) pour être transformés en « Roadster Limited Edition » dotés d’un 6 cylindres 2,7 litres et 210 ch, ce qui n’est pas du luxe pour propulser les 1250 kg de ce roadster en léger surpoids.

Si vous désirez jouer les originaux (ou si les portes de la Z1 vous trottent dans la tête depuis 1988), sachez que les Z1 commencent à coûter les yeux de la tête. Mais en contrepartie, vous posséderez la vision de l’avenir de BMW, et surtout une voiture inimitable.

Articles associés

4 commentaires

francoistasiaux

Le 25/01/2015 à 12:01

Voiture attachante, fiable mécaniquement (un peu moins côté accessoires, mécanisme de portes…) plaisir de conduire cher à BMW retrouvé, puissance suffisante sans plus, boîte bien étagée, exclusive. Finalement, on regrette un coffre un peu juste pour plus qu’un week end à deux ! Mais quand on en a une, on la garde longtemps.

Paul

Le 25/01/2015 à 16:49

François, votre culture auto est impressionnante 🙂

Clément LM

Le 18/05/2016 à 12:44

Je découvre ce modèle, très sympa !

Pauvres ingénieurs pour assurer l’étanchéité avec ces portes …

E31 fanatic

Le 22/03/2019 à 18:14

Le z1 e30…Mon cabriolet préféré jusqu’a aujourdhui… sa particularité ses portes descendantes… mais surtout pour moi grace a cette ligne fuselée toujours aussi belle … bmw aurait du faire la serie 3 e30 coupé avec cette forme de l’avant plongeant et ses galbes sur les ailes… la e30 aurait été parfaite selon moi apres la e30 telle quelle est plait a ses nombreux fans

8000 exemplaires produits quand meme… et environ 35ke minimum…quand meme … 20ke sa aurait éte plus raisonnable pour que le passionné de ce modèle assez rare accède a son reve…

Laisser un commentaire