Bugatti Vision Gran Turismo: l’horreur automobile !

Publié le jeudi 17 septembre 2015.
Mis à jour le lundi 8 juillet 2019.
Retour

Je sais, vous allez me dire que « les goûts et les couleurs »… Pourtant, en découvrant à Francfort la Bugatti Vision Gran Turismo, censée préfigurer (ou alors, espérons le, juste évoquer quelques traits stylistiques), j’ai eu l’impression d’être en présence du pire de l’automobile. Car si je nétais déjà pas fan du dessin de la Veyron, autant dire que la Vision Gran Turismo ne m’a pas, mais alors pas du tout, séduit.

Vision 06
Trop de monde, pas assez de recul, et pas assez de talent ! Autant de raisons qui me poussent à ne présenter ici que les photos communiquées par Bugatti, qui la présentent sous pas mal de coutures. Souvent, en voyant les voitures « en vrai », on change d’avis, les trouvant finalement mieux qu’en photo. Ce n’est pas le cas de la Vision Gran Turismo.

Vision 01

J’ose espérer en tout cas qu’il s’agit plus du délire d’un designer qui se lâche en se disant que, somme toute, son œuvre ne sera que dans un jeu vidéo, Gran Turismo, où nombre de constructeurs ont présenté leur vision d’une voiture futuriste sans pour autant imaginer la produire en réalité. Hélas, des rumeurs courent : la Vision serait justement prémonitoire de la future remplaçante de la Veyron, et il se murmure que Chiron serait son petit nom !

Vision 03

Pourtant, Bugatti ne parle pas officiellement d’une telle hypothèse, et c’est tant mieux. La Veyron était bling bling, mais avec la Vision, on passe un cap ! Celui de la surenchère stylistique, donnant l’impression que c’est Mansory (lire aussi : Mansory) qui donne le LA en matière de design, et ça, c’est pas bon signe. Bien sûr, nombre d’acheteurs de telles supercars ne sont pas réputés pour être des maîtres du « bon goût », mais tout de même.

Vision 04

La surenchère ne s’arrête pas là. La course aux chevaux et à la vitesse maxi pousse Bugatti vers encore plus de démesure. Pour la Vision, un W16 avec 4 turbos , plus un moteur électrique, le tout pour 1650 ch au total ! Quand on pense que l’EB110, pourtant déjà pas mal, en proposait 1000 de moins dans sa version la plus sportive (lire aussi : EB110).

Vision 05

Même si la Chiron (ou un autre nom, qui sait?) ne lui ressemblera pas trait pour trait (et c’est heureux), ce concept n’augure rien de bon en matière de design. Heureusement, Bugatti n’est jamais pressé pour lancer ses voitures, et on peut espérer qu’ils rectifient le tir d’ici au lancement de la remplaçante de la Veyron.

Toujours est-il que, de là-haut, Ettore et son fils Jean doivent halluciner à la vue de ce que je considère, moi, comme l’horreur automobile ! Votre avis ?

Images: Bugatti

 

Articles associés

13 commentaires

Benjamin

Le 17/09/2015 à 12:02

J’ai pas le temps ni les compétences pour le toshop, mais t’enlève la queue de requin, l’aileron remplacé par un becquet sur verin, les évents au dessus des passages de roue, la prise d’air sur le côté, le ramasse miette et tu change les phares, ce sera déjà beaucoup mieux et tu gardes les proportions.

Pierre

Le 17/09/2015 à 12:33

Si on retire tous les ajouts « piste », on retrouve un profil qui me rappelle la Huayra, avec un arrière de Ford GT (pas la nouvelle), ceci dit, je ne suis pas sur que la recette soit superbe, mais déjà moins agressive pour nous petits yeux

frederic.E

Le 17/09/2015 à 12:41

Oui c’est exact car là on est dans une config LMP1/LMP2
et dans le genre moche et même tres moche, il y a la Lamborghini Veneno qui est bien pire car elle ne ressemble vraiment à rien

Paul

Le 17/09/2015 à 12:46

Fred on est d’accord, la Veneno est « pire » si l’on peut dire. Et oui, il s’agit d’une version « course »/ »concept »/Playstation… Mais ça donne des orientations stylistiques qui ne laissent rien augurer de bon ! Mais avec un peu de chance, ça fera comme Lambo: un coup d’épée dans l’eau sans incidence pour la série, mais bon, la Veyron n’était pas bien jolie à la base, alors cette Vision fait un peu peur !

Guillaume

Le 17/09/2015 à 13:47

Il est vrai que le style est chargé, ce qui ne ressemble pas à la marque. Cela dit, c’est un choix affirmé! Généralement, tout est pensé et le hasard n’a pas sa place. A l’époque, la Veyron avait marqué les esprits par sa démesure, au soin apporté et ses performances à couper le souffle … Mais Paul, comme tu dis, les goûts et les couleurs … Bugatti ce lâche sur un concept destiné à un jeux et c’est heureux ! N’oublions pas que Gran Turismo à toujours eu tendance à proposer des véhicules un peu … lourds visuellement. La marque a souhaité faire plaisir et toucher un plus grand publique. C’est chose faite !

Bodo

Le 17/09/2015 à 13:48

Je suis d’accord avec chaque mots de cet article ! C’est exactement ce que je pense depuis le lancement de la Veyron ! Le renouveau de Bugatti est un massacre de l’esprit insuffler par Ettore Bugatti à ses création. La Vision ne tient pas un instant la comparaison avec ces illustres aïeuls tels la Type 57 SC Atlantic pour ne citer qu’elle.

jc

Le 17/09/2015 à 14:14

Je ne pense pas que l’on puisse comparer les époques.. les goûts, styles, modes de l’époque ne sont pas comparables.
Toutes les marques doivent évoluer sous peine d’y rester… n’est ce pas ce manque d’évolution qui a fait chuter Bugatti la première fois?
Alors oui, c’est caricatural, too-muc, tout ce qu’on veut, mais c’est pour un jeu video (cf le concept citroen d’il y a qqs années et tous les pures concepts que l’on a pu voir ces derniers temps pr ce meme jeu), mais sur cette gamme de voitures, obligation de se démarquer, que ce soit au niveau style, techno…
Comme le disait les autres, on retire les artifices, et on devrait avoir quelque chose d’interessant

J2M

Le 17/09/2015 à 14:58

Quand on regarde l’EB 110 ou la Veyron, quelques années après, c’est du pareil au même : lourdingue, moche et terriblement démodé.
On est loin de la grâce aérienne des anciennes. Les moteurs, le dessin, la présentation étaient la quintessence de la technique, de la juste proportion et du raffinement. Et ils le restent.
Même à l’époque, bien des constructeurs pondaient de véritables horreurs. Donc inutile de se lamenter, le beau comme le laid sont de toutes les époques automobiles.
Dans l’inconscient collectif (pas si inconscient, d’ailleurs), c’est Ferrari et Pininfarina qui assument aujourd’hui cet héritage de la forme parfaite et de la motorisation qui lui sied.

Greg

Le 17/09/2015 à 15:41

Cette « vision » d’apocalypse m’inspire les mêmes pensées que Paul et les contributeurs qui m’ont précédé:
-Ettore et Jean doivent se retourner dans leurs tombes, c’est une injure faite à leur talent et à leur mémoire
-on dirait qu’on assiste à une guéguerre avec les coreligionnaires de Lamborghini, j’ai eu moi aussi l’impression que le « team » Bugatti cherchait à surpasser la Lambo Veneno.
La Veyron n’était déjà pas très gracieuse, une sorte d’hippopotame sous amphétamines.
Mais là, je reste confondu devant cette proposition.
Rien de bon à garder pour une éventuelle mise en production, que du déjà vu poussé à outrance.
Je vous invite à revoir par exemple le concept car Citroën Survolt sur le site du constructeur…
Si tu permets, Paul, que je mette un lien:
http://www.citroen.fr/univers-citroen/concept-cars/survolt.html

Kev.b

Le 18/09/2015 à 08:43

Elle me fait penser à la Citroën Revolte, il y a un air. Sinon niveau design ce n’est pas pire qu’une Atalante qui est une vraie Bugatti.

Grégoire

Le 19/09/2015 à 11:49

Toujours plus gros, ou impressionnant… Rien de séduisant à mes yeux : de toutes les voitures présentées à Francfort, celle avec laquelle je repartirais volontiers serait plutôt la petite Honda 2&4 – un concept aux antipodes de cette Bugatti donc. Mais ce monstre ne s’inscrit-il pas dans une tendance générale du marché ? Il semblerait que la plupart des voitures doivent en « imposer » pour trouver leur public aujourd’hui. En témoignent le succès des SUV, mais aussi la mode des énormes calandres initiée, me semble-t-il, par Audi ; les héritières des GTI atteignent elles-mêmes de tels nivaux de puissance… Quelques modèles présentés dernièrement affichent toutefois un poids en baisse ; peut-être y a-t-il quelque raison d’espérer ?

Pascal

Le 06/01/2017 à 23:56

Je vous recommande de lire l’ouvrage écrit par la fille d’Ettore, L’Ébée (EB..), l’Aventure Bugatti.. absolument passionnant, le dernier homme de la Renaissance cet Ettore… Et effectivement, lorsque l’on voit ce qui sort de la supposée usine Bugatti, on ne comprend plus le lien avec l’entreprise des origines, ou tout était beau, même les outils dessiné par le maître, qui considérait pourtant que le vrai génie de la famille n’était pas lui, mais son frêre Rembrandt…

Laurien

Le 18/01/2017 à 01:43

Les gars!! Je peux pas vous laisser dire des choses pareilles!! c’est vrai que les gouts et les couleurs ne se discutent pas, mais PUTAIN VOUS AIMEZ QUOI, LES 2CV!!!???!!!!!!!!!!!!!!!!??
Certes elle est visuellement chargée, mais tout est parfaitement agencé, et pour ceux qui comme moi n’étaient pas méga fans de la Veyron (formes particulières, pour pas dire bizarres, quand on y est pas habitué), celle-ci ravi les yeux!!! les « ajouts » lui donnent toute sa belle guele de machine de guerre de course!! 😉

Laisser un commentaire