Fasa, Bulgaralpine, Dinalpin et Interlagos : les cousines étrangères de la Berlinette

Publié le vendredi 14 mars 2014.
Mis à jour le mercredi 3 juillet 2019.
Retour

Chacun sait que les Alpine étaient fabriquées dans l’usine de Dieppe (Seine Maritime), cette même usine qui fabriquera prochainement les nouvelles Alpine A110. Mais saviez-vous que les berlinettes ne furent pas fabriquées qu’en France ? Outre leur succès à l’exportation, les Alpine eurent droit à des dérivés étrangers approuvés par la marque de Jean Rédélé.

Fasa construisit en Espagne des A110, mais aussi des A108 Cabriolet (en bas)
Fasa construisit en Espagne des A110, mais aussi des A108 Cabriolet (en bas)

Fasa A108 Cabrio 01

Les berlinettes A108 et A110 furent notamment fabriquées en Espagne par une filiale de Renault, FASA-Renault, avec des moteurs un peu moins puissants et dotées de pare-choc plus imposant pour résister aux conditions difficiles de conduite sur les routes espagnoles. Elles furent fabriquées de 1967 à 1978, soit un an de plus que la berlinette dieppoise.

Une Willys Interlagos sur une plage brésilienne !
Une Willys Interlagos sur une plage brésilienne !

Entre 1962 et 1966, Willys-Overland produisit 822 coupés A108 et A110 au Brésil, sous le nom d’Interlagos. Ils eurent, comme les chiffres de production le montrent, un très grand succès là bas, à tel point qu’à l’annonce du renouveau d’Alpine, deux jeunes designers brésiliens ont aussitôt présenté leur vision de l’Interlagos du 21ème siècle (lire aussi: Willys Interlagos AW380).

berline_01

Plus curieux encore, des éléments prévus initialement pour Interlagos au Brésil furent livrés en Bulgarie, où fut assemblée l’A110 sous le nom de Bulgaralpine (lire aussi: Bulgaralpine). La production débuta en 1966, avec l’ambitieux objectif d’une berlinette par jour, ce qui dans un pays comme la Bulgarie des années 60 laisse songeur. Ce doux rêve ne fut jamais atteint. En 1969, date de la fin de la production, on estime que seulement 60 Bulgaralpine furent produites.Certaines sources mentionnent une production de 120 modèles (70 vendues en Bulgarie, 50 à l’export).

catber01

Au Mexique enfin, l’A110 fut produite sous licence par Nacional Diesel (DINA) sous le nom de Dinalpin (lire aussi: Dinalpin A110). Plus de 500 exemplaires sortirent des chaînes de DINA entre 1965 et 1974 (508 berlinettes et 67 Cabriolets).

 

Articles associés

4 commentaires

Pierre

Le 15/09/2015 à 02:46

J’ai eu une petite pensée pour toi, je suis tombé sur une Dynalpin lors des 60 ans célébrés à Dieppe

chirat Benoît

Le 20/06/2016 à 14:44

Bonjour bravo pour votre site
pour information il y avait une autre usine alpine en France personne en parle elle était à côté de chez moi à Thiron Gardais. On doit cette implantation à Philippe Lamirault responsable commercial Renault Europe (c était le père du propriétaire de différentes concessions dont Renault Chartres ). Philippe Lamirault était maire de Thiron gardais et conseiller général.
C’est peut être cela qui a fait un grand pilote discret mais avec un bon palmarès, Joël Gouhier qui est de la même région et qui a couru entre autre sur alpine

Paul

Le 20/06/2016 à 15:09

Intéressant, je le note 😉

Caillat

Le 24/10/2017 à 23:21

Je cherche une alpine berlinette À 110 ou fasa

Laisser un commentaire