Caisse de lecteur: la Peugeot 309 GTI Goodwood d’Anthony !

Publié le jeudi 23 juin 2016.
Mis à jour le jeudi 11 juillet 2019.
Retour

Lorsque j’ai écrit l’article sur la Peugeot 309 GTI Goodwood (lire aussi : Peugeot 309 GTI Goodwood), je ne m’attendais pas à rencontrer aussi rapidement un lecteur qui en aurait une en sa possession. Et pourtant, Anthony m’a contacté dès la mise en ligne, pour me parler de sa belle, dont il est littéralement tombé amoureux, au point d’un sacrifié sa « Béhème » E36 pourtant dotée d’un 6 cylindres ! Il a bien voulu se prêter au jeu des « caisses de lecteurs », et nous raconte son aventure « Goodwood » !

Tout d’abord je me présente, Anthony, 25 ans, originaire du nord de la France et lecteur régulier de Boitier Rouge. J’écris aujourd’hui pour vous présenter ma Peugeot 309 Gti Goodwood. Il s’agit d’un modèle 1991 non catalysé, vendu en 1993 à une femme, un modèle 5 portes phase 2 qui a reçu le fameux XU9JA (D6B) pour les connaisseurs mais pour faire simple, il s’agit du 1.9i de 130cv qui équipe les 205 et 309 Gti.

Goodwood 309 GTI

Pour ce qui est des particularités de la série limité Goodwood, elles interviennent d’abord au niveau de la couleur, un magnifique Pinewood green métallisé (on aime ou on aime pas), elle dispose d’un intérieur en cuir noir semi-baquet pour l’avant, un grand toit ouvrant, un sigle GTI aux ailes avant, un sigle Goodwood sur la malle, des extensions d’ailes ornées de baguettes chromées au lieu du traditionnel rouge mais aussi et surtout les fameuses speedline habituelles mais peintes à la sauce 205 griffe, c’est à dire gris anthracite avec un rebord poli …

Peugeot 309 GTI Goodwood

Sur les 398 exemplaires produits, une option gratuite était disponible : le volant Momo en bois ! Mais malheureusement, ou heureusement je ne sais pas, la 1ere propriétaire ne l’a pas prise et a donc succombé au volant qui équipe les 309 Gti traditionnel, recouvert de cuir noir cependant. Voilà pour les particularités de cette 309 GTI Goodwood, rare en général, et encore plus sur nos routes françaises !

Peugeot 309 GTI Goodwood intérieur

Peugeot 309 GTI Goodwood intérieur

Passons maintenant aux raisons qui m’ont poussé à l’acheter ! Tout est une affaire de coup de cœur en fait. Ayant toujours voulu une 205 Gti (eh oui comme 95% des personnes qui roulent en 309 Gti ! Les 5 autres % roulent en Gti 16), je regardais régulièrement les annonces mais la flambée des prix de ces dernières m’a refroidit ! Or un jour, un ami me demande de l’aider financièrement car il a une opportunité sur une 309 Gti Goodwood qui lui fait très envie, et qu’il ne faut pas laisser passer.
Connaissant la rareté du modèle et après une visite du véhicule, je me décide à lui prêter la somme ! Mais il était trop tard, j’avais eu le coup de foudre, et malheureusement, même si j’avais participé à son achat, elle ne m’appartenait pas.

Peugeot 309 GTI Goodwood rear

Peugeot 309 GTI Goodwood rear

J’enviais terriblement mon ami, qui me propose alors de la garder le temps qu’il me la rembourse …
Le sort en était jeté ! Je prenais du bon temps à son volant mais je savais qu’il faudrait un jour lui redonner les clefs … Aussitôt je lui propose d’annuler sa dette et de rajouter de l’argent pour la garder mais il refusa … Puis, au fil du temps, et à force de persuasion, il me propose un échange contre ma Bmw 328is e36, échange que j’accepte immédiatement !

Peugeot 309 GTI Goodwood front

Et elle est mienne officiellement depuis ce jour et c’est un plaisir à chaque fois que je la sors ! Je suis fier de posséder cette 309 pas comme les autres et surtout inexistante en France ! La conduite est digne des standards Gti de l’époque, son faible poids et sa puissance en font une voiture agile et vive qui en surprend encore plus d’une récente ! Même si il faut avouer que les turbo diesel d’aujourd’hui n’ont pas de mal a la suivre en ligne droite, dès qu’un virage se profile, elles ne sont plus dans le rétro !

Peugeot 309 GTI Goodwood logo

Peugeot 309 GTI Goodwood wheel

Pour l’anecdote, même ma compagne qui n’était clairement pas convaincue de l’échange contre mon 328is et qui trouvait la 309 vieillotte et « has-been » est tout de suite tombée sous le charme depuis qu’elle en a pris le volant ! Cette voiture est comme une drogue, on en devient vite addict ! Pour finir, j’espère pouvoir la préserver dans son parfait état de conservation encore de longues années et prendre encore du plaisir pendant de nombreux kilomètres à son volant …

Images: A. Pascal et Arnaud Taquet

 

Articles associés

2 commentaires

martin

Le 24/06/2016 à 19:40

Clin d’oeil au brexit sur l’avant dernière image.

Moi

Le 03/10/2019 à 21:21

Et ce Anthony a oublier de dire qu’il a planté ensuite cette 309 goodwood , acheter 2500€ au 1er propriétaire qui a ramener cette 309 d’angleterre et qui est passer dans ce magazine avec c’est photo ci dessus , a savoir que le 1er propriétaire alias Nicolas est un très bon ami et qu’il a ramener 3 de ces modèles .

Laisser un commentaire