« Caisse de Lecteur » : la Renault 5 Super Campus de Florian

Publié le dimanche 30 août 2015.
Mis à jour le lundi 8 juillet 2019.
Retour

Aujourd’hui, c’est Florian qui fait la une de «Caisse de lecteur». Il nous présente sa Renault 5 Super Campus (R1222), série spéciale produite à 5000 exemplaires succédant à la Campus et dotée de son «petit» 956 cm3 de 44 chevaux DIN. Il nous raconte son périple pour aller récupérer sa belle !

Je me présente, Flo – 35ans -, néo Catalan mais depuis 13ans quand même, roulant déjà tous les jours en Renault 12 TL orange complétement d’origine et faisant le bonheur des passants et surtout ami(e)s qui ont la chance de faire un bout de route avec moi bien posé quoique légèrement collé aux sièges sky en parfait état. J’ai possédé plusieurs voitures anciennes, et à ce moment là je n’avais que la douze à me mettre sur les routes du 66.. Par un vilain dimanche après midi du mois de Mars (oui çà existe parfois dans notre département), je pianotais paisiblement sur le coin coin histoire d’alimenter la rubrique des annonces de notre amicale reconnue R12 passion… J’étendais mes recherches sur les Renault de 70-80, on ne sait jamais, au cas où il y aurait une 12 Gordini à 500€ pas très loin… (on peut toujours rêver non?).

IMG_1774

En aparté, depuis toujours les gens me connaissent comme quelqu’un de ‘coloré’ dans la vie.. Je n’ai jamais eu peur d’arborer des vêtements de couleur au détriment parfois de quelques flirts, de peindre «psychédéliquement» quelques murs de ma maison et bien sûr de rouler dans des voitures sortant de la grisaille contemporaine et à la mode (ma douze orange faisant foi). Tout çà pour dire que lorsque je consulte les annonces sur le coin coin, irrémédiablement je clique sur les photos illustrant nos chères anciennes seventies aux couleurs chatoyantes et délurées.

Une affaire de bons vivants !
Une affaire de bons vivants !

BINGO ! en ce dimanche de grisaille, je tombe donc sur une Renault 5 Super Campus jaune Van Gogh qui n’a pas l’air si mal fagotée. Le prix annoncé me parait peu cher pourtant, des R5 il y en a des wagons entiers sur les sites d’annonces. Celle-ci je ne l’avais jamais vue pourtant. Je fais donc une rapide recherche via le forum AIR5 (voir: http://renault5.forumactif.com/) et me voilà intéressé par une voiture produite à 5000 exemplaires seulement et proposée à moins de 1000€ ! Cela m’a pas l’air trop mal cette histoire, et je m’y vois déjà ! Ni une ni deux, je contacte le proprio qui s’avère être un collectionneur de R5 (il en a eu jusqu’à 10 en même temps), le courant passe très bien entre nous, et il me signale que c’est une voiture entièrement d’origine, qu’il l’a remise en route et qu’il ne pouvait plus stoker chez lui, désespéré de la voir s’abimer à l’air libre et foulant l’herbe grasse de son jardin…

Les voyages forment la jeunesse !
Les voyages forment la jeunesse !

Seul soucis ? La localisation de l’annonce… Châteauroux !! Pouahh c’est loin, 700km. Autant dire que pour une petite R5 à 800€ j’allais pas me déplacer juste pour la voir ! Réflexion donc et 30 minutes plus tard, le proprio m’envoie par mail une dizaine de photos de la belle, magnifique avec son intérieur en twead propre comme il y a 32 ans… La réflexion a tourné court… J’irais la chercher et la ramènerai par la route tant pis ! C’est donc le weekend suivant, accompagné de mon fidèle compagnon Julien que nous partîmes de Perpignan, prenant l’Intercité pour Châteauroux (le nord) via Narbonne – Carcassonne – Castelnaudary – Toulouse – Montauban -Cahors – Brive – Limoge .. et j’en oublie certainement. Bref 7h30 de train interminables.

Acheter une voiture, c'est aussi parfois prendre le train !
Acheter une voiture, c’est aussi parfois prendre le train !

Arrivés en gare promise, Mister R5 nous accueillait chaleureusement malgré les 10 petits degrés ambiants. Nous visitions munis d’un parapluie son fabuleux terrain attenant à sa maison, un mixte entre un cimetière de R5, le parc d’un garagiste chevronné et de Rétromobile. La Super Campus était bien là, conforme aux photos et descriptions du propriétaire. Elle faisait pâle figure tout de même à coté de la Turbo 2, la Gr2 Calberson et l’Alpine Atmo !

La Super Campus aux côtés de la 5 Turbo !
La Super Campus aux côtés de la 5 Turbo !

Après un bon café au chaud et l’échange de papiers, nous repartions Julien et moi sur des routes méconnues à la tombée de la nuit, sans CT ni assurance (oublie de ma part lol) avec la B*** et le couteau comme on dit parfois chez nous ! Le périple retour fût un très bon souvenir, avec un arrêt au stand à Clermont-Ferrand – apéro – resto – Mojito – dodo ! Le lendemain, retour vers le sud via Millau, photos du viaduc, Gault & Millau à midi, pose café à Béziers, et arrivée à Perpignan sans le moindre soucis ni même un mal de dos… la Super Campus avait tenue le rang ! Elle tourne aujourd’hui comme une montre, sa couleur d’origine Jaune Van Gogh fait un carton dans le Roussillon.

Articles associés

4 commentaires

Funk

Le 30/08/2015 à 22:29

Coucou a toi……….Et bravo pour ce récit……….a chépakan ^^

seb

Le 31/08/2015 à 01:20

content que tu l ais tjrs !!
par contre mon gros cul est une replique de r5 turbo sur base d alpine turbo
et la Calberson a perdu son style Calberson pour la reconstruction de ma sovra ! 😉
par contre depuis creation d une r5 alpine turbo decouvrable et d une r5 special circuit sans oublié ma tx auto facon mad max !! lol

essaisautos

Le 27/10/2015 à 12:09

Une voiture pour laquelle on garde un affection particulière…
Toujours un plaisir d’en voir circuler ! Et celle-ci a l’air vraiment bien entretenue.
Bonne continuation !!

granier

Le 08/04/2018 à 11:33

Je possedai la meme a la difference que j avais retape les bas de caisses et peint en noir.
Bref .net jour ou tu mets ta voiture en vente contactes moi et on fera les papiers

Laisser un commentaire