Caisse de lecteur : la Saab 9-5 Aero Estate de Pierre

Dimanche 20 mai 2018
Retour

Changer de bord est toujours quelque chose de difficile, surtout vis-à-vis de votre entourage, qui parfois à le verbe moqueur à ce sujet. Toutefois, il m’a bien fallu m’y résoudre, pour enfin avoir le volant du bon côté.

Je me suis retrouvé de prime abord face à un sacré dilemme, si le marché britannique est un véritable magasin de jouets pour l’amateur d’automobile, se démarquer devient par la même beaucoup plus complexe. Et après l’Ascona, le Grand Cherokee et la RX-8, difficile de revenir vers la voiture de monsieur tout le monde. Mais… face à toutes ces voitures « normales », l’amateur averti peut quand même trouver quelques perles rares, comme les dernières MG, ou encore les Jaguar mal aimées (X et S Type). Malgré tout ce choix, rien n’y fait, et revient une idée fixe, sacrifiée pour la RX-8 (excusez du peu haha) : une Saab !

Je vous arrête tout de suite, aucun rapport avec Paul, enfin pas tout à fait. Premièrement, je ne connaissais pas encore BR quand j’ai acheté ma RX-8 (lire aussi : Mazda RX-8), deuxièmement, je me souviens, jeune détenteur du permis, me glissant derrière le volant de la 9-5 Aero exposée dans la concession Saab à côté de chez moi, et être immédiatement séduit par toutes ces petites choses qui font une Saab, et aucune autre voiture. Paul n’a au final que fini de me conforter dans mes gouts !

Il y a un peu d’Angleterre sous le capot, le 4 cylindres Turbo Saab trouvant ses origines chez… Triumph !

L’hésitation a duré quelques semaines, cependant, pour ne pas faire comme le « patron » (le temps de quelques piges), parce qu’il faut l’admettre, ça ferait quand même secte, ou gang, d’avoir deux fois la même chignole. Mais bon, la gamme Saab me séduit dans quasiment son intégralité, donc je devrais pouvoir trouver mon bonheur ! Au final, mon choix s’est arrêté sur un corbillard, une superbe 9-5 Estate noire. Je ne vais pas vous mentir, le budget a été un argument non négligeable, le modèle que j’ai déniché valait une misère, sans rouille (un miracle chez les Anglais, tant ils salent dès que les températures baissent), et quelques bricoles négligeables à prévoir (une vidange et quelques défauts de carrosserie, mais sur cedernier point, c’est une voiture de 16 ans et 140 000 miles, il n’y a pas de miracle). Mais ce n’est pas tout, le montant C en forme de crosse de hockey m’a toujours séduit, presque plus que la custode de la berline (désolé Paul). L’autre argument majeur, voire fondamental : c’est une Aero ! Certes, elle est moins onctueuse que la Griffin de Paul, avec son V6 et sa boite auto (lire aussi : 9-5 Griffin V6 3.0t). Cependant, il me fallait un bout d’Angleterre dans ma suédoise, et le 4 cylindres Saab trouve ses racines chez Triumph !

Et que dire, c’est un merveilleux engin pour les voyages au long cours, et l’équipement pléthorique la rend d’autant plus confortable. La conduite est un vrai régal, bien que dans un registre aux antipodes de mes autres voitures. Même ma compagne, qui était pour le moins dubitative face au look de l’engin, ne jure plus que par elle dès qu’il s’agit de faire un peu de route. Et du côté performances, les avis journalistiques de l’époque n’ont rien d’une légende urbaine. C’est effectivement un véritable missile sol-sol… à tête chercheuse ! Les 250 chevaux du 2.3 litres sont tout ce qu’il y a de plus doux tant qu’on garde le pied léger, mais ils n’hésitent pas à ruer plus que violemment dans le train avant lorsqu’on passe aux godasses de plomb, et il vous faudra lutter entre des effets de couple dans la direction ou un sous-virage violent en courbe.

De nos jours, cela semble complètement aberrant, mais pour une voiture née dans les années 90, c’est tout ce qu’il y a de plus honorable, car il n’y a rien de franchement piégeux. La seule chose qui requiert votre attention est le compteur de vitesse, car le turbo souffle à tous les régimes, et à toutes les vitesses, vous amenant aisément bien au-delà de ce que la maréchaussée tolère. Bref, je suis devenu un saabiste, rejoignez-nous !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

19 commentaires

Pierre

Le 20/05/2018 à 14:52

J’hésite à sauter le pas pour la prochaine voiture. Le Scénic est certes pratique avec 2 Stroumpfes mais c’est pas glamour à utiliser. Les 9-5 aero ou C6 me tentent bien pour les long trajets, couplé à une citadine pour les déposes scolaires. Le travail de persuasion a commencé !

Germain

Le 20/05/2018 à 16:09

Perso si j’habitais en GB et qu’il me faille acheter une voiture en RHD je prendrai une Jaguar XJ (x300, x308, x350) une S-type ou une Rover 75

Pierre

Le 21/05/2018 à 17:20

Reste la maintenance de la XJ, et ayant déjà une RX-8, le budget ne pouvait pas suivre tout simplement

molodoï

Le 22/05/2018 à 08:48

Bonjour,

Belle plume qui ne manque pas d’humour (le préambule m’a fait rire).

Pierre

Le 22/05/2018 à 14:04

Merci 😉

Ben

Le 20/05/2018 à 16:24

Recent adepte de Saab, j’ai une aero estate phase 1 et c’est un bonheur ! Du coup j’ai complété avec une 9.3 SE EN RHD dans une teinté peu commune ! J’en suis super content pour moi qui fait pas loin de 45k kms par an !

Félicitations ! 🙂

Fafagano

Le 20/05/2018 à 17:22

9.5 NG RARE, EXCLUSIVE. POINT.

Rallyhisto

Le 20/05/2018 à 19:15

J’ai eu 3 saab 9.5 estate une 2.3 turbo + GPL , achetée neuve au siege Parisien de saab ,noire intérieure cuir beige ,une superbe voiture ,avec une stéréo harman top , un seul défaut ,l’effet du couple sur le train avant fesais un peut perdre de l’adérence, reprise par Saab pour un cab ,puis une 9.5 estate V6 3L diesel (izusu) deux gros défauts sur cette auto ,effet de couple encore plus mal maitrisé sur le train avant,et système de préchauffage de l’habitacle qui enfumais tellement la voiture qu’il fallait attendre quelques minutes avant de partir problème jamais résolu ,saab m’a repris la voiture pour une 9.5 estate Aéro .Ces voitures sont top au quotidien ,elles n’ont pas eu un gros succès ,mais je remarque que comme tout ceux qui en ont eu ,ils les regrettent encore !!! quel dommage que cette si belle marque est disparue

Eric G

Le 20/05/2018 à 20:47

Paul, Sergent recruteur pour les saabistes 😀
Bienvenu au club 😉

Libois

Le 21/05/2018 à 02:08

Après avoir eux un 406 coupé 2.0 16v. Je passe à un saab 93 2.0 16v j’espère pas êtres déçus…

Rob

Le 21/05/2018 à 11:56

Je ne comprendrai jamais cette attirance pour les Saab. Au final cette marque a sorti quoi, 5-6 modèles sur son existence.
Et oui elles sont sympas, mais point du vue performance, faut pas abuser ce ne sont pas non plus des Porsche. Et je ne vois ce qui les rend uniques. Il n y a pas d équipements qui lui soient uniques par rapport à une concurrente de la même époque. Cette 9-5 reste une voiture produite par GM…
Je manque peut être quelque chose, mais éclairez moi.
Si c’est juste pour rouler « différent » car c’est une marque avec peu de diffusion, pourquoi pas plutôt une Subaru par ex?

Pierre

Le 21/05/2018 à 13:54

Pour pousser votre réflexion jusqu’au bout, c.est une marque qui n’a jamais rien compris à la réalité automobile, et c’est justement ce qui m’y a fait succomber.
Et pour répondre à votre question de rouler « différent » les constructeurs japonais sont tout sauf en petite diffusion de l’autre côté de la Manche, haha.
Mais si je peux vous rassurer sur une chose, non, je n’ai pas d’argument raisonné en faveur de cette voiture, pas plus que je n’en ai pour ma RX-8 ou mon Grand Cherokee, ce sont loin d’être les meilleurs, mais chaque modèle à pour moi ce petit « truc » que je vais préférer aux éternels poncifs automobiles.

Rob

Le 21/05/2018 à 18:49

Je ne critique pas votre choix, c’est juste que je ne comprends pas qu’on se dise Saabiste alors qu’il y a eu Max 2 modèles dans la gamme… c’est etonnant

Rodrigo

Le 22/05/2018 à 06:08

Je suis d’accord avec vous, Alfa Romeo nous a donné le V6 Busso, et meme Fiat le legendaire bialbero Lampredi, mais Saab….sa plus grand contribution á l’humanité fut demontrer que le Slant Triumph etait un sacré moteur quand on l’assemble bien. Et c’etait tout!

P.S: Lynchage en 1..2… LOL

molodoï

Le 22/05/2018 à 08:56

Les moteurs turbal dès le début des années 80, le neiman positionné au milieu des sièges, pour rappeler l’origine ‘aviation’ de la marque (comme Bristol, et BM), une rare marque ‘sportive’ en traction, un design particulier que même un gosse remarque, la sécurité en cas d’accident (et tout ce qui a été installé pour l’éviter), un cabriolet sur le segment M2….

Tout ça pour un petit constructeur qui a réussi à vendre en pagaille aux states.

What else ?

Rob

Le 22/05/2018 à 09:50

Une marque sportive? Juste des berlines suralimentées. Mais rien de « sportif » la dedans…

Franck

Le 03/09/2018 à 22:38

On a compris que la marque ne t’intéressait pas. Arrête car ça devient lourd. Laisse ça aux connaisseurs.

Malo

Le 22/05/2018 à 19:49

j’ai déjà fait de la route en 9-5 aero et outre le confort absolument délicieux, la puissance tranquille et le petit bruit du moteur sont juste géniales !!!

Zoliv974

Le 25/05/2018 à 12:47

Je roule en SAAB depuis 6 ans maintenant (9-3 V6 Aero SH) et c’est un plaisir quotidien, c’est une ambiance, un style, un état d’esprit, on y adhére ou pas …
Et malgré le poids de mon break, quand je « tape » dedans, y’a + personne dans le rétro …
Tant qu’on a pas essayé, on est dans l’ignorance …
Saabiste un jour, Saabiste toujours !!

Laisser un commentaire