Caisse de lectrice: la Ford Puma d’Aurélie

Dimanche 17 avril 2016
Retour

Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’une caisse de lecteur, mais d’une caisse de lectrice… et d’une jeune lectrice, comme quoi aimer la voiture ancienne ou la « young » n’est pas l’apanage des vieux croutons comme moi. Elle nous raconte aujourd’hui sa passion pour sa première voiture, une Ford Puma 1.7 Zetec !

J’ai 21 ans, je suis étudiante en géographie à Caen et comme beaucoup de personne je suis passionnée par les animaux, particulièrement les chevaux, depuis l’âge de 5 ans. Mais à 17 ans il y a eu cette rencontre, un déclic qui a fait que je me suis éprise pour cette passion pour les chevaux… sous le capot ! Outre le fait que je sois également piquée par le virus de l’aviation depuis mes 15 ans, la rencontre avec Philipp (mon fiancé et dans 3 mois mon mari…) a révélé au grand jour chez moi cette passion pour l’automobile ne demandait qu’à s’exprimer. Mon père l’était et je l’admirais, petite, en train de passer au coton-tige les aérations d’intérieur de ses voitures. Ses voitures ? Dans mes souvenirs, d’abord un amour pour Alfa, la 33, la 75, la 164 et puis après il s’est tourné vers Ford avec la Mondeo II break puis sur Audi (A4 et A6).

10406633_669605986493529_3439918091497935225_n

Bref, le temps passe et l’heure est venue de passer mon permis de conduire à 19 ans. Mon copain prend alors très au sérieux le moment de devoir me faire aimer avec un grand A l’automobile et il n’est pas novice en la matière. Avec un père journaliste automobile en Allemagne collectionnant des voitures toutes plus belles les unes que les autres (BMW 2002, 525, Citroen SM, DS, CX, XM, Audi, ou Alfa…) et toute une fratrie de passionnés, dans sa famille l’automobile c’est une religion. Dans le garage, il possède d’abord une XM phase 1 puis une XM phase 2 avec 40 000 km d’origine première main et une Ford Probe noire 16v. Il en avait même deux, l’une devant être ma première voiture mais suite à une grave inondation de notre sous-sol il n’y en a qu’une de sauvée, mais ça, c’est une autre histoire (à ce propos, lire aussi: Ford Probe).

DSC02338

L’heure est donc venue pour moi de me lancer à la conquête d’une première voiture, petite, peu puissante, originale et qui ne consomme pas trop. Je voulais une Ford. Mais après avoir traîné sur leboncoin tous les jours, lorgnant soit pour sur une Mazda 323 F, soit sur une Nissan 100 NX ou bien une Honda Civic, et même sur la Toyota Paseo, j’ai regardé la petite boîte bleue dans mon armoire à vêtement contenant toute mes économies (1000 euros…) et je ne savais quoi faire. Je ne crache pas du tout sur les Clio, 106, 205, Fiesta, Corsa et autre petite citadine très prisée par les jeunes conducteurs mais je n’en voulais pas, c’était catégorique ! Il me fallait de l’originalité !

DSCF5687

Un soir je m’évadais dans mes pensées, revivant mes années de collège et de lycée. Je m’y rendais toujours a pied, et dans cette petite rue que je traversais tous les matin, midi et soir pendant 7 ans il y avait cette voiture, amusante, jolie, aux lignes douces avec une « tête » de vilain chat… Elle était verte et son design m’a marqué. Je ne savais pas ce que c’était jusqu’à ce que je me passionne pour l’automobile et rencontre le propriétaire de cette fameuse petite voiture dans une soirée, et je me rappelle lui avoir dit en sortant du bar et en la voyant sur le parking «Elle est belle ta Puma !».

P1130748

Une Puma !! C’est exactement ce que je voulais ! En février 2014, après moult recherches, j’ai trouvé sur une annonce de ce petit félin gris lunaire à Paris à vendre…1000 euros ! La réaction de mon copain ne s’est pas faite attendre « A ce prix là, attends toi à une poubelle !! ». Mais je m’en fous. J’appelle, je prends mes billets de trains pour Paris le soir même et je range ma précieuse petite boîte bleue dans mon sac. Arrivés à Paris, le propriétaire nous récupère et nous reçoit chez lui. On descend dans le garage et là…le coup de foudre, on étaient impressionnés, elle était belle, propre, toute d’origine, une beauté…Philipp l’essaie (je n’avais pas encore mon permis), la valide et paf ! J’ouvre la petite boîte bleue sur la table de cuisine du propriétaire et il me tends les clés ! Dans ma tête c’était « Mais Aurélie ! Qu’est-ce que tu as fait ! Tu es malade ! » Et je me suis rendue malade pour cette voiture, mon premier bien.

DSCF6227

Alors je sais que vous mourrez d’envie que je vous la décrive un petit peu: elle est de février 1998 donc une première phase avec le compteur à 5 chiffres et des jantes à hélices. Et comme tout jeune conducteur raisonnable j’ai pris la motorisation 1.4 l de 90 ch… non je rigole j’ai pris la plus puissante, la 1.7 litre Zetec de 125 ch ! Bref, je la bichonne, l’admire, la dessine et jusqu’à l’obtention de mon permis. Entre temps, nous nous sommes attaqués à stabiliser sa maladie (d’où le bas prix…): la rouille ! Et oui madame est alsacienne et a connu les routes salées d’hiver et s’est faite littéralement « bouffé » les ailes arrières et les bas de caisse. On ponce, on mastique, on peint etc… et le fameux papier est arrivé par la boîte aux lettres en mai 2014 ! Chouette…Je cours chercher les clés et les papiers de MA Puma, je la démarre et la un sourire jusque derrière les oreilles éclaire mon visage ! Un bonheur ! Je prend le périphérique, je titille la pédale d’accélération et… oh la la si vous saviez, un vrai petit bolide avec une boîte de vitesse courte et bien étagée et un son moteur qui définit ce pourquoi chez Ford on l’a appelé la Puma (et aussi pour faire concurrence à sa copine, la Tigra de chez Opel, lire aussi : Opel Tigra).

P1150114

Depuis, je l’ai parfaitement entretenue, je la bichonne comme mon père le fait avec ses voitures. J’ai parcouru la France en long, en large et en travers, fais des meetings avec le club Planète Puma et je dois vous dire que c’est le bonheur total ! J’adore sa bouille mignonne qui cache un moteur vif et agressif …comme moi en fait ! Aujourd’hui, je ne tiens absolument pas à la vendre après deux ans à son volant et aucune infidélité. Je ne me lasse pas de conduire ce petit félin qui a su faire sa place aux côtés des GTI des 90’s sous cette appellation que j’apprécie particulièrement de «petite sportive».

Si vous êtes propriétaire ou simplement intéressé par le modèle, n’hésitez pas à vous rendre sur le forum : http://www.planetepuma.com/

A lire aussi: Ford Puma Racing ST160

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

12 commentaires

jo

Le 17/04/2016 à 20:40

j adore . une amie à la même en 1.7 c est du bonheur à conduire et même en conduite sportive elle garde un caractère sympa. à recommender…

lolee

Le 17/04/2016 à 22:18

Bravo. L’aventure à prix d’ami. J’ai eu aussi cette petite merveille un moment. Je regrette qu’une position de conduite incompatible avec mon handicap m’ait obligé à m’en séparer. Car à part la rouille que la mienne n’avait pas c’est une auto sans soucis aucun. Amusante et économiqur.

Pierre

Le 17/04/2016 à 22:42

C’est aussi le genre de voiture que j’ai moi même recherché, même si la puma et la tigra était trop courante à mon goût.
J’ai finalement trouvé une paseo en bonne état et c’était celle que je désirais le plus en tant que première voiture.
Tu l’as d’ailleurs sans doute aperçu sur leboncoin car j’ai passé mon permis en avril 2014 !

Benjamin

Le 18/04/2016 à 01:05

La Puma et la Tigra trop courantes ?

Fallait regarder du côté de la troisième concurrente, la Mazda MX-3 😉

Ben

Le 18/04/2016 à 11:49

Avec son « plus petit V6 au monde (il me semble ou pas loin 😉 » cubant à 1800 cm3 et
son bruit de moto une fois l’échappement un peu libéré.

Pierre

Le 18/04/2016 à 18:20

Alors ben: -Plus cher à assurer chez l’assureur familial.
-Le 88cv était la seule motorisation envigeable et elle est plus lourde que la paséo.(2 secondes de plus au zéro à cent)
-elle était plus cher à l’achat.
Je la présenterai sans doute un jour sur BR 😉

Emmanuel

Le 19/04/2016 à 14:08

J’adore cette petite caisse. Elle m’interessait aussi en tant que 1ère voiture mais malheureusement trop chère à assurer en 1.7L et le 1.4 ne m’interessait pas.

Mnbee

Le 19/04/2016 à 23:51

Avez vous vu la pub avec steeve macqueen a l’époque ???
Une merveille retraçant la carrière dudit acteur et un lin d’oeil à Bullit.

Mnbee from LFLX

Links234

Le 20/06/2017 à 21:51

j’ai ce modele en 1.7 et c’est du bonheur au quotidien , la rouille comme toutes les ford de cette époque est son principal défaut meme si la mienne est plutot épargnée.
on en croise pas tous les jours et les Pumas se font malheureusement de plus en plus rares.

David

Le 10/08/2017 à 22:09

Faut rajouter un lien à « à ce propos, lire aussi: Ford Probe) »

Manu

Le 13/09/2017 à 21:01

Ma premiere auto plutot sportive, que des bons souvenirs: ce moteur yamaha, la boite parfaite, et le chassis jà l’equilibre juste parfait !

fred

Le 14/09/2017 à 01:06

Super auto. Super comportement routier avec un train avant accrocheur et une facilite deconcertante a passer par les portieres au lever de pied (comme les ford Ka de premiere generation d’ailleur). Jouissif!

Rien a voir avec le treteau de chez Opel, avec son train avant en cahoutchouc et son caractere insipide

Laisser un commentaire