Chrono 1969 : les chronographes mythiques soufflent leurs cinquante bougies

Mardi 23 avril 2019
Retour

Les montres sont souvent cavalières du poignet des gentlemen drivers, mains à 10h10 sur des volants de bois et d’acier laissant paraître une montre qui en dit beaucoup sur son pilote. Les mouvements tournent comme des roues, chronomètrent des 0 à 100, calculent des vitesses et sont habillés de matériaux nobles : l’aluminium, le cuir, parfois même le titane. Autant d’éléments communs avec l’Automobile et qui flattent les sens de tous les passionnés.

On notera d’ailleurs les nombreuses collaborations horlogères entre les constructeurs  automobiles et les horlogers : Bentley avec Breitling (Breitling for Bentley), Audi avec Oris (Oris Audi Sport), Gulf avec BRM (BT-6 Gulf), Hublot avec Ferrari (Hublot LaFerrari) ou Chronoswiss pour Alfa Romeo (Alfa Romeo Quadrifoglio Edition)…

Collector Square, la market-place leader qui offre une seconde vie aux objets de luxe a consacré une exposition autours d’un thème des plus excitants : les chronographes de l’année 69. Année chérie pour les nostalgiques d’une époque érotique où l’esthétique se conjuguait au quotidien. Cette année-là vit apparaître la création de trois chronographes sportifs à remontage automatique devenus mythiques et, Collector Square, dans son exposition inaugurée le 17 avril boulevard Raspail, met en lumière trois chronos principaux : le calibre El Primero par Zenith et le calibre 11 chez Heuer et Breitling, ainsi que leur héritiers à travers une collection de chronographes génération Seventies.

Avec leurs boîtiers imposants, leurs cadrans sportifs et leurs aiguilles épurées et de couleurs vives, ces toquantes imposent leur style. Un style qui inspirera de nombreuses autres montres durant les années 70, comme la Breitling Chronomatic, l’Omega Speedmaster ou la Tag Heuer Carrera (idéale pour tout porschiste qui se respecte !).

CarJager apporte sa pierre à l’exposition en habillant certaines vitrines avec des pièces industrielles de mécanique automobile qui matchent parfaitement avec l’acier des boîtiers. On retrouve des pistons d’Austin Healey et leurs arbres à cames non loin, un exemplaire du mythique cache-culbuteur en aluminium d’un moteur Alfa Romeo des années 60, des pipes d’admission de sport-prototypes… Le soir de l’inauguration, une magnifique Citroën DS21 Pallas de 1969 accueillait les VIPs dans une livrée bleue nuit se mariant parfaitement avec la devanture majestueuse de Collector Square.

Collector Square, leader européen de la vente en ligne de montres, sacs et bijoux de luxe de seconde main, propose à la vente près de cinquante montres de cette époque, des chronographes dédiés à la course et parfaits pour un look seventies en voiture ancienne. Le showroom du 36 boulevard Raspail fait la part belle à l’automobile ou à la moto pour exposer ces montres légendaires. Qui sait, peut-être trouverez-vous celle qui convient à votre look comme à votre auto ?

 

Exposition Chrono 1969, Collector Square (36 boulevard Raspail, Paris 7) jusqu’au 30 avril et sur collectorsquare.com

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire