Citroën C4 Cactus 2018 : les chevrons revoient leur copie

Publié le vendredi 2 mars 2018.
Mis à jour le jeudi 6 décembre 2018.
Retour

Ça bouge chez Citroën qui est en pleine mutation de gamme. Tout comme chez les autres constructeurs, les nouveaux modèles font la part belle aux SUV. Après C3 Aircross (lire aussi : Citroën C3 Aircross) C4 Aircross en Chine et Bientôt C5 Aircross pour le segment C, les chevrons présentent la C4 Cactus deuxième du nom. On avait déjà une idée sur la question (lire aussi : C4 Cactus 2018, présentation), il fallait mettre ce nouveau Cactus à l’essai, c’est chose faite.

La Citroën C4 Cactus a marqué un véritable changement pour la marque (trop pour certains). Avec son look particulier et ses airbumps cette voiture était un peu le mélange de deux mondes, une belle façon de séduire de nouveaux clients (lire aussi : C4 Cactus I). Avec cette nouvelle mouture la marque cherche à inscrire plus nettement sa C4 dans le segment des berlines, alors adieux artifices disgracieux et bonjour ligne plus élégantes (ou du moins plus lisses).

Plus longue et plus basse (4,17 m, 1,71 m, 1,48 m) la C4 Cactus vient se glisser au milieu de sa cousine 308 et de l’allemande Golf, sur un segment réinventé par Citroën : le « fun », avec un look plus osé qui séduira certainement les plus audacieux et autres anticonformistes. Les fameux AirBumps se voient réduits et installés vers la partie basse de l’auto. La signature LED rejointe par les ailes du logo Citroën, les projecteurs plus fins, les inserts noir brillant, le bouclier couleur caisse avec écopes latérales, la C4 Cactus devient élégant par petites touches et cela lui va plutôt bien. Surtout dans cette belle couleur blanc nacré.

À l’arrière, les nouveaux feux arrière à effet LED 3D fins et ciselés élargissent la voiture tout en la rendant plus moderne. Les écopes latérales finissent de souligner le dynamisme de la voiture. Le cockpit est fortement inspiré de ses sœurs et reprend les codes stylistiques maison que l’on connaît depuis C3 et C3 aircross, une réussite à mon goût.

Niveau moteur, Citroën installe la dernière génération de moteur turbo à injection du groupe PSA, on retrouve donc les moteurs essence 3 cylindres PureTech dans les versions 110 et 130 chevaux. En ce qui concerne l’offre diesel Citroën propose les moteurs Diesel BlueHDi de 100 et 120 chevaux avec en option la très bonne boite automatique EAT6 (en attendant l’EAT8 qui sait, pour l’instant réservée à sa sœur 308).

La nouvelle C4 Cactus nous réserve une belle surprise puisque ses ingénieurs équipent la berline des suspensions à « Butées Hydrauliques Progressives ». Une technologie issue du Rallye qui donne, selon la marque, « l’impression de voyager à bord d’un tapis volant ». Cette technologie éprouvée en compétition depuis la ZX victorieuse en 94 sur le Dakar, a nécessité le dépôt de 20 brevets. Son principe de fonctionnement est simple : alors que les suspensions classiques sont composées d’un amortisseur, d’un ressort et d’une butée mécanique, ces suspensions ajoutent une butée hydraulique en détente et une autre en compression.

Une belle manière pour Citroên de revenir au premier plan de ce qui faisait sa réputation dans les années 80, Comfort is the new cool. Surtout à ce niveau de gamme qui n’a jamais bénéficié, depuis la défunte GS, de suspension hydraulique réservée depuis ses débuts aux gammes supérieures (DS, CX, BX, XM, Xantia, C6, C5). A son volant, passé l’effet de surprise, le système est flagrant, les mouvements sont contenus et rien ne bouge dans la voiture, les nouveaux sièges viennent compléter l’ensemble qui s’affirme donc comme une berline très confortable.
J’ai testé la voiture sur les petites routes du Lubéron ainsi que sur l’autoroute, j’ai testé le 3 cylindres 1,2 litre PureTech 130 chevaux en boîte mécanique à 6 rapports avec un couple de 230 Nm. Un moteur volontaire et rageur que j’avais déjà testé, le meilleur choix pour le C4 Cactus de mon point de vue. Avec cet ensemble il est possible de prendre pas mal de plaisir au volant de cette berline, une belle surprise. La consommation affichée était de 6,2, un excellent chiffre vu le rythme que je lui ai imposé. J’ai également testé le 1.2 Pure Tech 110 ch équipé de la très bonne boite automatique EAT6, j’ai trouvé encore une fois ce 110 ch bluffant, un moteur qui ne rechigne jamais à la tâche même en pleine montagne.

La C4 Cactus conserve son écran tactile aux multiples fonctions, une manière d’épurer la planche. Le toit panoramique vient remplir de lumière cet agréable ensemble de matériaux. L’écran centrale distille toutes les informations nécessaires à la conduite, vitesse, rapport engagé, vitesse à respecter, consommation… C’est clair, net et précis.

La nouvelle berline C4 Cactus vient donc se positionner dans une catégorie très disputée. Ses qualités dynamiques et son look à part en feront certainement une belle alternative aux berlines classiques. Côté confort Citroën revient dans jeu avec cette nouvelle suspension. Reste la grande question que se posent nombre d’entre nous depuis le lancement de la première mouture : à vouloir faire trop décalé, ce qui est louable pour Boîtier Rouge, est-il possible d’en vendre autant que prévu, et de se passer d’une C4 « berline » comme auparavant ? La clientèle de Citroënistes est-elle capable d’accepter aujourd’hui des vitre arrière à peine mobiles au prétexte de la coolitude et de l’amour des chevrons ? La concurrence aujourd’hui n’est-elle pas trop rude malgré les évidentes qualités de la voiture ? Autant de bonnes questions en attendant les chiffres de vente. Cela dit, la bonne dynamique des C3 et C3 Aircross, et l’arrivée prochaine du C5 Aircross, pourraient profiter à la C4 à peine plus grande qu’une C3, mais finalement tellement Citroën !

Texte, essai et photos : Jack Stouvenin

Articles associés

22 commentaires

Marcus

Le 02/03/2018 à 21:21

Perso j’aime beaucoup. Originale, sûrement agréable et confortable avec de bons moteur c’est sûrement une réussite. Ce que je regrette c’est que les marques cherchent absolument à avoir une « identite » et les autos finissent par beaucoup trop se ressembler. Je trouve du coup que le côté original de la face avant avec ces « sourcils » de phare, vu sur la c3 et picasso fait moins spectaculaires. Mais on peut comparer cette auto à la Citroën Saxo, un univers les séparent!!

@medallopaname

Le 02/03/2018 à 21:25

Bon, on verra ce que ça donne.

J’en ai commandé une la semaine dernière, par défaut. J’avais commandé une Cactus première génération le 2 décembre, pour remplacer une banalisssime C3 HDI 90 chavaux.

Erreur de secrétaire, de vendeur, je ne sais quoi, on m’oblige maintenant à acheter la nouvelle Cactus.

Je préférais largement de design de la premère, justement originale, décalée, un peu BR..

Les finitions, le niveau d’équipement sont bien meilleurs dans la nouvelle génération, mais on le paye avec un poids supérieur, une étiquette énergie qui passe de A à B pour le 110 cv.

à suivre,

Luis

Paul

Le 02/03/2018 à 21:31

Ah bah on attend ton retour sur la Cactus après quelques centaines de bornes à son volant (je compte la prendre en parc presse asap aussi)

@medallopaname

Le 25/08/2018 à 00:04

Bon jour !

J’ai enfin reçu ma Cactus le 10 juillet. Je suis parti en vacances le lendemain (en avion), et me voici de retour. J’ai à peine fait 240 km, donc pas encore grand chose à dire.

Premières impressions :

– Position de conduite très difficile à trouver. J’aime bien régler l’assise haute, mais je me cogne la tête contre le toit. Je descend l’assise, et j’ai l’impression d’etre dans un sous-marin.
– Très mauvaise visibilité à l’arrière. Heureusement il y a la caméra de recul, et de bons rétroviseurs. Mais la lunette arrière est ridiculement petite, et les montants quart-attière très épais.

En positif :

J’ai la motorisation 110 cv, essence, qui est assez silencieuse (oui, on entend les 3 cylindres, c’est un peu voiturette japonaise (ça me rapelle la Chevolet Swift). Les reprises sont correctes, sans être bluffantes.

On verra une fois la période des 1000 km. passés.

En gros, la voiture est confortable, et a l’air de bien tenir la route.

Je reviendrai après quelques km de plus,

Luis

Eddy123

Le 02/03/2018 à 22:01

J’aime le look mais moins les vitres arrieres… enfin… elle fait mieux que la DS 4….

Philippe

Le 03/03/2018 à 06:50

Big Up pour son tableau de bord épuré , marre de tout ces cadrans bling-bling qu’on voit un peu partout. Vue de 3/4 arrière on dirait quand même une Audi Q2 (qui serait quand même devenue un peu fofolle)

Guillaume D.

Le 03/03/2018 à 10:29

Je trouve quand même bizarre que tout le monde fasse une fixation sur ces vitres arrière seulement entrebaillables! Peut-être suis-je une exception au final, mais déjà que je n’ouvre pas beaucoup mes vitres avant, alors les vitres arrière, autant dire quasiment jamais! Je ne crois pas avoir lu un seul article (et dieu sait qu’il y en a sur la Cactus!) n’en faisant pas mention.

Autant je peux comprendre que la banquette monobloc, ça peut-être un gros défaut pour aller faire ses emplettes en Suède (enfin, dans les magasins suédois) avec un enfant, mais les vitres??? Justement, avec un enfant, pas question de les ouvrir ces fameuses vitres!

Ce que je trouve plutôt hasardeux dans la C4 Cactus, c’est la stratégie de Citroën de débarquer sur le segment des compactes avec une plateforme de citadine. Certes, le constructeur essaye de compenser avec des sièges et des amortisseurs innovants, mais ça ne fait pas tout.

J’adore le Cactus de première génération, je salue notamment l’audace de Citroën, on se plaint tellement que toutes les voitures se ressemblent! J’aime bien l’évolution de ce restylage et j’espère, malgré le point que j’évoquais plus haut, que la voiture trouvera son public. Content de voir que le Cactus n’ait pas été juste un coup d’épée dans l’eau, il a du potentiel, gâché au départ par l’accumulation de choix un peu extrêmes et peut-être aussi un manque de conviction en matière de communication.

Franck

Le 03/03/2018 à 12:24

Si c’est faire une fixation que de trouver totalement délirant une auto, avec des portes arrières , mais dont les vitre ne se baissent pas, en 2018… Alors oui, je fais une drôle de fixette.

J’ai eu cette auto en location. Globalement satisfait, pas de quoi se taper le derrière par terre non plus, mais bon correct. Finition, propre, comportement routier agréable, bref le déplaçoir basique sans saveur mais sans défaut majeur. A la découverte de la supercherie des vitres qui ne se baissaient pas, je me suis dit que la mentalité de gagne petits des constructeurs français avaient encore de beaux jours devant.
Mais si ça se vend auprès de clients qui acceptent docilement d’avoir des vitres fixes… après tout.

Daguet

Le 04/03/2018 à 11:31

souviens toi des fausses sorties d’ échappement chromées dont la véritable sortie était vers le bas.
une autre invention de chez PSA

MANEN

Le 07/03/2018 à 23:10

Mercedes classe C 220 pack AMG, Audi SQ5,…. Des véhicules dits « haut de gamme » et très chers…. dotés AUSSI de fausses sorties d’échappement chromés…..
Donc PSA sont loin d’être les pires en la matière….

Vincent

Le 03/03/2018 à 15:39

Surtout que personne ne se serait plaint de ces vitres entrebaillables, si cette Cactus serait née avec deux portes, bien plus contraignantes,comme de nombreuses compactes sans clim’ d’il y’a quelques années…

Thierry

Le 03/03/2018 à 16:51

Complétement de ton avis, les vitres arrières de ce type j’ai ça sur ma Twingo 3 et jamais je ne les ouvre, ah si pour nettoyer les vitres !
Avec la clim je ne vois pas l’intérêt, et c’est même hyper sécurisant quand on a des enfants, de toute façon les vitres quand elles sont électriques aux 4 portes, elles sont condamnées à l’arrière par les parents (de l’avant) ! Bon point pour Citroën qui a d’ailleurs fait une étude à ce sujet.

Franck

Le 03/03/2018 à 18:11

C’est même à se demander pourquoi on fait des vitres avant qui se baissent électriquement alors qu’une vitre rabattable comme les 2CV serait tellement suffisant.

Bertrand

Le 04/03/2018 à 21:06

Bien observé

Karagheuz

Le 07/03/2018 à 23:58

Enfin quelqu’un qui pense comme moi sur les vitres arrière. Même avec des passagers, à l’arrière, ça donne une meilleure canalisation de l’air dans l’habitacle. Je ne vois pas ça comme une régression. Sur Dyane et 2cv, les vitres arrières sont totalement fixes, sur ZX les vitres arrière ne descendent qu’à moitié…
Par ailleurs c’est agréable de lire pour une fois que le moteur qui n’est pas le plus haut de gamme est bluffant. Ca change de ceux qui trouvent 300 chevaux à peine suffisants.

Vincent

Le 03/03/2018 à 15:27

Chapeau aux équipes de Citroën pour leur audace, on verra si leur originalité paie, mais la C4 cactus offre une vraie descendance (avec toutes les qualités et défauts) du « rouler different  » disparu avec la BX(confort, originalité, couleurs vives…) .
On peut aussi faire le parallèle avec la Visa, née avec ses gros pare chocs discutables, puis assagie par Heuliez pour connaître une seconde carrière plus riche.
Certes cette new C4 va avoir rude concurrence, mais on ne pourra pas leur reprocher de copier, faire une Golf like, avec le risque de se trouver face à la 308 et désormais l’Astra sur son chemin.
Souhaitons une suite au C-Xperience et la pourra dire que Citroën renoue avec une bonne partie de son âme ! (Bien plus qu’avec la blague, le « soufflé » DS)

Ruddy

Le 05/03/2018 à 10:54

Belle voiture.

Je n’étais pas fan de la première version à sa sortie. J’ai finalement appris à l’aimer. Je lui trouvais cet air de véhicule fun qu’on ne trouve plus maintenant ( RAV4 3p, Suzuki samouraï… ) .
Mais cette version me laisse perplexe. Les Airbumps étaient finalement un signe distinctif intéressant.

Je suis le seul à trouver que les Phares arrières sont beaucoup trop bas ? ça donne un côté pataud…

Et puis au vu des photos on a l’impression que le panneau de carrosserie du Hayon n’est pas bien aligné avec le pilier arrière.

Vraiment, je préfèrerais trouver un cactus première génération d’occasion, ne serais-ce que pour son look.

Sinon, effectivement Citroën a su se renouveler et proposer quelque chose de plus en plus intéressant, au points que les étrangers nous les envie. Belle renaissance 🙂

Corail 77

Le 06/03/2018 à 10:30

Bien que j’aie du mal avec les SUV à moteur de tondeuse à gazon, le cactus a toujours su attirer mon attention avec ce trait d’originalité particulièrement Citroën ! Le traitement des montants arrière notamment est très réussi et casse la lourdeur du style SUV.
Par contre, peut-être suis-je mal habitué avec ma 309 phase 2 mais le seuil de chargement me semble très haut, ça promet un bel exercice de musculation au retour des courses !

Choco

Le 06/03/2018 à 11:22

A voir et tester en vrai.
Le Cactus m’avait déçu par son intérieur et sa finition cheap. Les vitres arrières m’avaient choqué aussi, mais plus j’y réfléchis et plus je me dis que dès que tu as la clim, tu ne les ouvres plus.
Curieusement je suis pressé d’avoir le ressenti des gamins à l’arrière sur les fameuses suspensions : l’expression « tapis volant » me fait un peu peur 🙂

VDR

Le 07/03/2018 à 12:39

La première génération, je peux vous en parler, j’en ai une depuis un an.

… et puis finalement non, je n’ai pas envie de me battre pour me justifier sur les Airbumps qui me plaisent toujours autant, les vitres entrebâillantes dont je me fous totalement, les suspensions conventionnelles qui ménagent mes lombaires, la banquette rabattable en un seul bloc (c’est une 2/3 – 1/3 en fait, ça fait un bail que Citroën a corrigé le tir).

Ceux qui ragent contre cette auto ne semblent pas être propriétaire d’un exemplaire.

Pour ce qui concerne la nouvelle, c’est pour moi tout sauf une Cactus. Elle est le fruit d’une relation incestueuse avec sa mère pour l’arrière (C4 Picasso) et sa soeur pour l’avant (C3 Aircross). L’ensemble manque d’équilibre. La disparition des Airbumps est une trahison du concept original.

Oren

Le 07/03/2018 à 16:19

Les vitres arrières sont aussi une question esthétique ! Elles affleurent la carrosserie et filent d’un seul tenant sur toute la longueur de la portière. Impossible qu’elles descendent dans la portière sans toucher la ligne de la voiture et l’alourdir 😉
Une question de choix en somme.

EXTENSE

Le 29/04/2018 à 17:04

Whaouuu ! Je suis vraiment surpris de lire les nombreux essai de la presse sur cette auto ! Cette « voiture » est la remplaçante de la C4 berline et j’ai reçu en remplacement pour mon travail cette C4 Cactus 100ch diesel, finition Feel business avec option sièges confort et PM noire. J’étais plutôt enthousiaste à l’écoute des concessions et à la lecture des articles MAIS QUELLE DECEPTION après 15J d’utilisation de cette auto LOW COST, une honte que la presse en dise du bien !! Que fond les journalistes auto ? Recopier les communiqués de presse Citroen ou donner un avis objectif ? Je penche pour le cas N°1 !
Avant de vanter des suspensions « ultra confort » ou des sieges redessinés, Citroen aurait déjà du concevoir un vraie auto et pas une ébauche de low cost avec un semi emballage moderne. Pour moi, ce n’est clairement pas une auto pour les professionnels de la route, rien à voir avec une 308 Megane ou autres Golf.
– Compteur digital MAIS aucun paramétrage possible (adieu donc la navigation à l’écran ou l’autonomie restante sur le compteur … c’est vitesse et Km de la voiture POINT FINAL)
– Un Gps avec carplay mais, affichage de waze impossible, idem pour Coyote, grand écran en apparence mais vrai affichage bien trop petit … BOFFFF
– Pas de poignées de maintient avant ou arrières, ni de miroir de courtoisie pour madame
– Gros décroché du coffre et banquette 1/3 2/3 qui n’est pas à plat
– Klaxon qui fait le bruit d’un jouet, je suis même allé chez Citroën « BAH OUI C’EST UNE CACTUS MON BON MONSIEUR !! »
– Clim ok en conduite seul, mais pas de ventilation derrière et pas de buse non plus coté droit, bonjour le FOUR quand il fait soleil !!
– Pas de vitres arrières éclectiques juste des meurtrières (encore plus cool avec une clim de M_R__E)
– plastiques dur partout, même pas de rembourrage en haut des portes, appuis coude central inutilisable tellement il est petit et court
– Petit réservoir de 45L et petite autonomie 🙁

Très belle course au poids donc, mais honteux d’appeler çà une voiture, passez votre chemin, il y a tellement d’autres produits sympa sur le marché !

Laisser un commentaire