Citroën C6 : la plus belle voiture du monde pour le plus grand des fiascos !

Publié le vendredi 16 mars 2018.
Mis à jour le vendredi 19 juillet 2019.
Retour

Chacun ses plaisirs. L’un des miens consiste à compulser des heures un tableau Excel pourvu qu’il soit rempli des chiffres de production d’un constructeur comme Citroën, année par année et modèle par modèle. Chaque ligne est pour moi une surprise, une confirmation, voire une idée d’article. Quand ce tableau vient directement de chez Citroën, il n’en prend que plus de valeur. Et inévitablement, mon regard va se porter sur les petites lignes cachées, celles qu’on ne remarque pas, portant sur les FAF, les Méhari 4×4, ou bien les GS Birotor (lire aussi : GS Birotor). Enfin, mon œil avisé finit par tomber sur l’encart C6. Et là, les envies d’articles remontent comme la moutarde au nez. Comment diantre a-t-on pu vendre aussi peu d’exemplaires de la plus belle berline du monde !

Voilà, c’est dit : la Citroën C6 était et reste la plus belle berline du monde, et sans aucun doute le plus grand fiasco industriel dans ce domaine. Alors que je prenais mon café à la terrasse, en plein marché henrichemontais, j’ai vu passer en moins d’une demi-heure 3 C6. Me venait alors à l’esprit cette réflexion : soit le Berry est l’endroit du monde où la grande Citroën s’est le plus vendue (ce qui, vu le nombre de C15 encore en circulation, pourrait s’avérer exact, lire aussi : C15), soit la C6 est si belle qu’on la remarque à tous les coups.

Une filiation pas si évidente que cela, tant la C6 s’apparente à la CX, en fait !

Lors de mes discussions avec différents constructeurs, j’ai souvent entendu la phrase : « pour qu’on commence à percevoir qu’une voiture existe, il en faut au moins 15 000 exemplaires en circulation ». Je tiens donc la preuve que la C6 est la plus belle berline du monde, car avec 23 421 exemplaires produits entre 2005 et 2012 et un pic de production en 2006 avec 9 135 véhicules sortis des chaînes, ce total n’aura été atteint qu’en 2007, soit 3 ans après son lancement. Et pourtant, tout le monde la connaît, l’admire, la voit passer encore aujourd’hui dans la rue (sans l’acheter du temps où elle était en concession).

Oui, la C6 était et restera la plus belle berline du monde, mais elle apporte la preuve que le physique ne fait pas tout. La grande berline, digne héritière des XM (lire aussi : XM), des CX avec lesquelles elle partage des lignes similaires (lire aussi : CX), ou des ID/DS (lire aussi : ID et DS), était arrivé bien trop tard sur le marché pour convaincre. Intérieur passé de mode, clientèle traditionnelle Citroën ayant déserté depuis 6 ans les concessions puisque la XM n’était pas remplacée, équipement technologique dépassé à l’heure où l’infotainment était devenu un argument de vente, offre de motorisation à contre-courant, tarifs délirants, sans parler du coup de grâce, avec le lancement de DS la marginalisant encore plus en 2010 (lire aussi : histoire et analyse de la marque DS).

Intérieur indigne de son standing, et l’accent mis sur le diesel, un combo perdant pour une voiture pourtant si belle

Parlons des moteurs justement. A son lancement, seuls 3 moteurs sont proposés : deux diesel (un 4 cylindres de 170 ch, un V6 de 204 chevaux) et un seul essence, un peu juste (3 litres V6 de 211 chevaux). Fin 2008, au lieu de marquer le coup et d’offrir une évolution du V6 essence, c’est le V6 Diesel qui voit passer sa cylindrée à 3 litres et sa puissance à 241 chevaux, tandis que la version essence est tout bonnement supprimée. Résultat, on se retrouve avec deux raretés, puisque la version V6 Essence se vendra à 2783 exemplaires au total, tandis que la V6 Hdi trouvera 4084 acheteurs. La part du lion (enfin, si on peut dire) reviendra à l’ancienne version V6 Hdi 2.7, avec 13081 unités, tandis que le 4 cylindres diesel, qui quittera les concessions en 2010, ne trouvera pas plus de 3473 clients.

Mais comment se fait-il, au delà des raisons invoquées plus haut, que la C6 ne se soit pas vendue ? Lancée trop tard (le concept Lignage annonçant la C6 fut présenté en 1999 tandis que la berline ne paraîtra qu’en 2005), barrée par la 607 qui avait dès le départ tué dans l’oeuf le projet Citroën (lire aussi : Peugeot 607), mal vendue par des concessionnaires qui ne gagnait pas plus d’argent avec elle qu’avec une C4, peu soutenue par des dépenses markenting et publicitaire réduites à néant, voilà comment on passe de ce qui aurait pu devenir la nouvelle DS à un truc invendable qui réussira juste à battre les records de production à l’envers en 8 années de carrière. Rajoutez à cela un standing du mobilier intérieur digne d’une Oltcit Club, ce qui pour un haut de gamme, peut s’avérer rédhibitoire (lire aussi : Oltcit Club / Citroën Axel), et vous obtenez le fiasco le plus retentissant du siècle (au moins du 21ème).

Mais cet échec flagrant a un mérite, et un seul : aujourd’hui, rouler en C6 relève du militantisme, du chauvinisme, de l’exploit, et pour tout dire, du summum du bon goût. Regardez-vous : que ceux qui ne se retournent pas à son passage lèvent le doigt, et filent dans leur chambre ! Son dessin est encore extraordinairement moderne (alors que la Lignage quasi identique avait révélé son design il y a 20 ans déjà), ses performances absolument pas ridicules, bien aidée en cela par sa suspension hydraulique de dernière génération (la fameuse Hydractive III+), son confort tout à fait exceptionnel. S’il y a aujourd’hui une bonne affaire à faire, c’est d’investir dans une C6, car en plus d’être collector, il s’agira rapidement de votre voiture de tous les jours.

Puisqu’on vous dit qu’il y a quelque chose qui vient de l’Est dans la C6 !!!

Bref, comme avec les bébés phoques, il faut sauver l’espèce : achetez tous une C6, avant qu’elles ne s’en aillent toutes en pays batave voire au Japon (car je connais un concessionnaire là-bas, le bien nommé Javel, qui en importe déjà un paquet au pays du soleil levant). Soyez visionnaire, que diable !

Articles associés

75 commentaires

Chris

Le 16/03/2018 à 14:35

Bel article!
Berrichon de naissance mais habitant dans le nord de l’Allemagne depuis 1 an, j’en vois régulièrement quelques unes ici. Je me dis que les allemands qui les possèdent doivent être des fanatiques de la marque.
Pour la dernière photo, je pense plus pour l’Ukraine ou la Russie et non la Roumanie. La plaque d’immatriculation est également russe.

Paul

Le 16/03/2018 à 14:40

Oui j’ai modifié 😉

philippe

Le 16/03/2018 à 22:13

Il s’agit de l’hotel Ukraina à Moscou.

24heures

Le 16/03/2018 à 14:49

J’adore la C6 pour plein de raisons mais je ne suis pas d’accord avec toi pour au moins une raison très subjective : le qualificatif de « plus belle berline du monde ». Je le décerne sans hésiter à la lignée des vraies XJ (donc avant 2009).
Quand je me suis mis en tête de me faire plaisir à pas cher avec une limousine d’occasion, la C6 faisait partie de la shopping list mais n’y est pas restée longtemps, notamment parce que je voulais un gros moulin essence. Je pense que ma X350 est infiniment plus fiable, à ce que je peux lire, qu’une C6 de même âge et kilométrage… sans parler du vieillissement des matériaux.

loslo

Le 16/03/2018 à 15:09

je vote pour les XJ séries III 🙂

philippe

Le 16/03/2018 à 22:16

Les plus belles sont les Series 2 – surtout le coupé – mais tellement sujettes à la rouille et aux problèmes électriques.

24heures

Le 16/03/2018 à 22:55

La X350 a l’avantage d’avoir la ligne de la XJ mais une grande modernité technique et surtout une sécurité passive « post-euroncap » ce qui permet de s’en servir en famille sans arrière pensée.
Sinon je mettrais bien la X308 dans le vote… elle était aussi bien dessinée. Mais trop étriquée à l’intérieur et sécurité passive découlant de l’ancienneté de la conception et de la plateforme.

Wolfgang

Le 18/03/2018 à 00:24

J’ai une xj40 et une x350
La 40 est basse, avec de la bonne ferraille et du vrai chrome. Sous le capot on peut passer les mains. Mais quasi tout le confort est sacrifié au style.
La x350 est beaucoup plus rationnelle et plus confortable. Elle est plus haute, il y a beaucoup plus de place pour les jambes et la tete. Les suspensions pneumatiques sont super confortables. Elle est plus réactive, plus vive au volant. Mais elle est beaucoup moins belle que la 40 à mon avis. Capot trop court, pare-brise trop inclinés. Trappe à essence sur le côté. Chromes en plastoc…plus légère mais beaucoup de plastoc.
Quant à la C6, elle est dans la lignée de la cx, mais j’ai jamais aimé son écran central. L’intérieur manque d’originalité pour une citroen. Et puis faut aimer le diesel… Sans compter qu’avec la politique anti Diesel, s’en servir va devenir impossible dans certaines villes…

Wolfgang

Le 18/03/2018 à 00:27

Depuis le massacre de la xj, il y a quattroporte, cls et Aston prétendantes au titre.
La c6 n’a que le plumage.

François GUILLARD

Le 16/03/2018 à 14:53

De plus… il existe une Club C6 en France…!!!
Bonjour à tous,
Je le sais car j’ai le N°124… et ça ratisse large… Belgique, Espagne, Allemagne, Grande Bretagne, Japon…!!!
Bravo et merci encore pour tous ces articles
Bien amicalement d’un amoureux des Grandes Berlines Hydrauliques… Citroen, Mercedes…oupssss… il aime pas…!!!

Rubinho

Le 16/03/2018 à 15:12

Un projet de la mauvaise époque pour PSA ; ca commencait deja a sentir un peu le roussi en interne (de tête, le 1er plan de départ volontaire est apparu peu de temps après)… donc peu d’argent pour ce projet, un gros retard dans le développement qui a fait que c’est un véhicule déjà « has been » qui est arrivé sur le marché.
La ligne effectivement était et est encore plutôt attractive (et pourtant je n’aime les chevrons 😉 ) mais intérieurement et comme tu le dis c’etait daté, en retard …. et surtout citroen n’avait déjà plus de clientèle pour cette auto : les acheteurs des cx et xm étaient…. morts ou interdits de conduire, les survivants avaient acheté une c5 mk1 et les derniers tatoués des chevrons n’avaient surement pas la bourse pour acheter un vhl hors de prix pour les prestations offertes.

J’avais pu la conduire en version pre-serie quelques mois avant son lancement, et franchement ça cassait pas non 3 pattes à une canard par rapport à une c5 (certes moche mais moins chere et avec le même niveau d’équipements et de finition)

le courage aurait surement été de ne pas la lancer mais à cette époque il fallait aussi remplir l’usine de Rennes dont le niveau de production baissait déjà sérieusement

Grégory Lopez

Le 16/03/2018 à 15:34

Je l’avais vue au salon de Genève en 2006, je venais d’acheter une C4 entrée de gamme, et j’avais été surpris d’y retrouver les mêmes matériaux.
Je suis de ceux qui ne l’ont jamais achetée et qui la regardent toujours.

fraberth

Le 16/03/2018 à 15:41

même à l’époque en étant gamin j’avais l’impression du juste voir une grosse C5
le design extérieur est vraiment superbe, mais l’intérieur n’offre rien de plus que la C5. Quitte à avoir une voiture pas rentable, autant la faire parfaite que ça aide l’image de marque

l’intérieur a joué, la date de lancement aussi, mais peut être surtout la cohérence de la gamme. Quand vos modèles principaux sont la C3, la C4 et la xsara Picasso c’est déjà pas super cohérent niveau design, d’autant plus par rapport à la C5.

Ca aurait été cohérent avec la C5 2 et un bon restylage

A ce niveau je pense que Peugeot a appris de ses erreurs:
– déjà on améliore la gamme moyenne en la rendant plus design et attractive
– ce qui crédibilise une monté en gamme (légère finalement) de la gamme supérieur (508 et futur 6008?)
– le tout avec une offre design, moteurs et équipement sans grandes critiques
– et avec un seuil de rentabilité bas (35 000 exemplaires pour la 508)

finalement DS découle de ça: le DS7 crossback est assez crédible comme véhicule premium, il n’est pas fait à l’économie. Même s’il se vend mal, il laissera une bonne image de marque. On critique souvent les constructeurs français pour l’absence de gros moteurs, mais ici PSA investis bcp pour son image de marque avec DS, c’est pour ça que je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi @Paul sur l’inutilité de cette marque

Emmanuel

Le 16/03/2018 à 16:20

J’ai 37 ans et je roule en C6 ! C’était mon rêve ! Certes, l’intérieur est indigne d’une voiture de ce standing , mais l’agrément de conduite est excellent, je suis amoureux du ronronnement du 3 L HDi et le confort est de 1re classe !

Rallyhisto

Le 16/03/2018 à 17:18

C6 design ext top,interieur trop de conflits a l’interne ,mais regardez bien les contre porte c’étais innovant,la démarche du tableau de bord étais interessante mais pas aboutie,pour les raisons évoquées avant.j’en ai eu souvent en location hélas en diesel sous motorisé .

E*

Le 16/03/2018 à 17:51

Combien pour le tableau excel?

Paul

Le 16/03/2018 à 19:31

Je n’ai malheureusement pas le droit de le partager, sinon tu penses bien que j’en ferai un business 😉

djinn

Le 04/06/2018 à 07:02

Bonjour,
est-ce que dans le fichier Excel, il y a la quantité de modèle par couleur et finition. Exemple; combien de 2.2 hdi couleur sable de lagrune avec cuir alezan?
Merci.

fc30

Le 16/03/2018 à 22:37

Une source intéressante que j’ai trouvée, mais qui s’arrête à 2012 : http://freyssenet.com/?q=node/1848

François

Le 16/03/2018 à 17:53

Je fais partie de ceux qui se retournent sur la C6. J’habite Paris où l’on en voit encore quelques unes, en particulier dans les quartiers chics. J’ignorais qu’elle n’avait fini par se vendre qu’en diesel, ce qui la rend beaucoup moins désirable à mes yeux (le gasoil, c’est bon pour les camions !). Cela reste effectivement une très belle voiture et cette réhabilitation est amplement méritée.

philippe

Le 16/03/2018 à 22:19

Le malus écolo a eu raison de la version essence.
Idem chez Renault avec Laguna V6.
Le V6 diesel Ford-PSA a survécu chez … Jaguar-Land-Rover

Suisse

Le 16/03/2018 à 18:06

Tout est dit : design peu être trop clivant pour ce segment de véhicules statutaires, pas de moteur équivalent en prestige sinon en performances aux hauts de gamme des concurrentes d’outre-Rhin pour jouer le rôle de locomotive du reste de la gamme, matériaux indignes de ce niveau de tarifs… Soit peu ou prou les mêmes défaits rédhibitoires que pour sa principale concurrente la Vel Satis.

Ayant habité Marseille à l’époque de sa commercialisation, les seuls C6 que j’ai eu l’occasion de croiser portaient toutes la cocarde tricolore d’une administration. Généralement la Préfecture.

Il serait intéressant de connaître le nombre de modèles achetés par l’administration et les collectivités territoriales.

fsmbesnard

Le 16/03/2018 à 18:14

Pour donner une idée du retard pris, elle aurait du inaugurer le train avant à double pivots découplés en 2003 mais a été tellement repoussée que c’est la 407 qui en eut la primeur dès le printemps 2004…

Quentin K

Le 16/03/2018 à 19:20

Tout à fait d’accord mon cher cousin. Cette voiture est tout simplement ma madeleine de Proust. Très bon article !

Paul

Le 16/03/2018 à 19:24

Merci mon cher cousin… il faudra d’ailleurs qu’on parle de ton grand père un de ces 4 😉

Choco

Le 16/03/2018 à 19:28

Quel échec industriel et surtout commercial : ça ressemble plus à une gueguerre entre directeurs de PSA qu’autre chose. A croire que tout a été fait pour que la voiture soit un bide. Dans ton tableau magique, Paul, tu n’as pas la part de voitures achetées par l’Etat et la fonction publique ?

Paul

Le 16/03/2018 à 19:29

malheureusement non… le tableau Citroën (que je n’ai malheureusement pas le droit de partager tel quel) n’indique que la répartition des moteurs (et des BV) année par année 😉

Philippe ardetvigne

Le 16/03/2018 à 19:57

La plus belle voiture du monde??
Oui,bof,on sait que le haut de gamme français en terme de limousines se soldent toujours par des echecs commerciaux….retentissants.
Je me garderai bien d en faire la liste…

ForvaPat

Le 17/03/2018 à 01:18

25 et Safrane furent des best-seller.

molodoï

Le 17/03/2018 à 10:34

La 25 s’est vendue à 780 000 exemplaires : c’est un best seller.

La Safrane deux fois moins, et bien moins que la CX (1,1 million)

La 25 et la CX avaient pour elles : un break (pour la citron), des moteurs essence abordables à l’achat, des diesels atmo pas très haut de gamme (le douvrin atmo à 68 chevaux…). La fiscalité n’était pas mortelle pour ces diesels, surtout en turbo. Les 7 chevaux, pour ceux qui se rappellent le prix de la carte grise et de la vignette, étaient abordables.

La C6 était un vrai haut de gamme, que seuls les cadres sup’ pouvaient acheter, et entretenir. Alors si en plus elle a des défauts….

fc30

Le 17/03/2018 à 12:42

Du temps des R25 et CX, il y avait un gros écart avec les modèles du segment inférieur (R18 puis 21, GS et BX) de ces mêmes marques. Idem pour les 504/505 vis à vis des 304/305. Cela a permis de vendre beaucoup de modèles d’entrée de gamme (CX 20, R25 TS/GTS) et de Diesels pour les gros rouleurs. Avec le grossissement des familiales, cette distinction était déjà beaucoup moins évidente au milieu des années 90 : les versions hautes Laguna et 406 proposaient des prestations très proches des Safrane et 605 d’entrée de gamme pour un prix inférieur. Résultat, ce segment déjà très concurrencé par les allemands a perdu une grande partie de son volume et a fini par disparaître chez nos constructeurs. Les familiales ont d’ailleurs elles même été victimes du même mécanisme, qui s’est répété au milieu des années 2000 avec le grossissement des compactes et l’arrivée des monospaces compacts genre Scénic.
Pour en revenir à la C6 : l’extérieur frôle le sans faute, excepté les feux de recul et antibrouillards encadrant la plaque à l’arrière (écueil que PSA sut pourtant éviter ensuite sur les C4P et 5008 en les intégrant au pare chocs). L’absence de hayon, quoique surprenante, n’est pas rédhibitoire vu le segment visé et permet de garder une superbe lunette arrière concave. Par contre, l’intérieur est raté : il y a de bonnes idées sur les contre portes, le haut de la planche de bord et les sièges, mais la console de 407 est incongrue (trop verticale et pas dans le style épuré du reste de l’intérieur – pour une fois une tablette m’aurait semblé plus appropriée), et les matériaux très décevants.
Quant aux moteurs, on peut effectivement déplorer l’absence d’une version essence plus puissante, mais pour combien d’acheteurs ? J’aurais plutôt ajouté en entrée de gamme le 2.2 160 Ch. existant sur la 607. Quant aux diesels, c’était ce qu’attendait le marché à l’époque, alors que des malus CO2 se mettaient en place.
Enfin, l’image de marque de Citroën attirait peu la clientèle HdG traditionnelle, ce qui n’était pas totalement le cas en 1990 pour la XM : entretemps il y a une une cristallisation du segment sur quelques constructeurs (principalement les BAM), et les généralistes en ont été progressivement éjecté (même les allemands Ford et Opel).
Bref, ce fut une très belle tentative, mais même si ces défauts avaient été évités, je ne pense pas que la clientèle aurait été là.

Paul

Le 17/03/2018 à 14:33

je valide point par point tout ce commentaire, virgules comprises 😉

Khaled

Le 16/03/2018 à 20:13

La plus belle des voitures que les français ont snobé pour d’insipides allemandes enterrant Citroën la marque aux quatre légendes qui ne fabrique désormais que des ersatz de Citroën…

Sebastien

Le 16/03/2018 à 20:18

D’insipides allemandes certes .. cette C6 est différente certes , belle.. pas sur.. moi je lorgne sur une Lancia Thesis .. incroyablement différente , confortable aussi, et un intérieur super bien fini des motorisations à la hauteur

24heures

Le 16/03/2018 à 23:03

Thesis, ça aussi je l’avais dans ma shopping list… J’avais été bluffé par la qualité de son intérieur et j’aime bien son originalité extérieure.
La lecture des forums m’a fortement refroidi sur cette auto qui peut se trouver à pas cher… Même en essence beaucoup de pépins électriques et électroniques. Beaucoup de propriétaires mécontents.
Dans le même genre mieux vaut prendre une Alfa 166 en V6 essence, peu de soucis finalement hormis boite auto.

damien vatine

Le 16/03/2018 à 20:24

C’est la XJ, la plus belle….. Blablabla… C’est vrai pour les Modèles « 4 phares » de toutes époques je trouve! La XJ 40 et la dernière série, bof bof… Et pourtant je travail dans la marque!

Pour ce qui est des berlines décalé « modernes », je serai moins chauvin et je voterais pour la Lancia Thésis que j’adore et que j’aimerais posséder un jour! Une Avantime en second choix mais je reconnais que je me retourne volontiers sur une C6…. Quasiment tout les jours d’ailleurs quand elle passe tout les matin devant le boulot pendant que je me gare.

bigblue

Le 16/03/2018 à 20:47

Je suis de ceux qui ne l’ont jamais acheté et n’ont jamais roulé dedans, mais vu de très-très près sur papier car prestataire en charge à l’époque de l’édition des catalogues et notices… visuels et édition très « léchés », mais seulement 40 et quelques pages pour le catalogue, soit 2 à 3 fois inférieur à l’équivalent Allemand, cela reste le souvenir d’une de mes plus belles productions durant ces 14 ans d’activité, à part peut être avec Pluriel et DS5.

24heures

Le 16/03/2018 à 23:07

C6 + Pluriel + DS5? Je pense que tu as coûté plus cher en catalogues que ce que ces autos ont rapporté en marge nette! (après-vente constructeur déduite j’entends)
Bon, je rigole… mais tu as quand même hérité des chats noirs de la marque!

bigblue

Le 17/03/2018 à 05:54

Les catalogues « chats noirs » sont ceux dont j’ai le meilleur souvenirs, mais j’ai fait aussi tout le reste entre 99 (les derniers XM) et 2013 (lancement DS3 cab), et aussi le champ de fausses tulipes pour les concessions pour le lancement de C3 en 2002, grosse rigolade.

Salv

Le 16/03/2018 à 20:54

Alors les français juge qu ils ont les plus belles voitures du mondes hahaha mdr j adore continuez!!!excellent

Paul

Le 16/03/2018 à 21:01

vous n’avez sans doute pas vu le côté ironique, même si j’avoue avoir un faible pour le design de cette C6… Cela dit, le design ne fait pas tout, on est d’accord 😉

J2M

Le 16/03/2018 à 21:39

Esthétiquement et à mon sens, très subjectivement et affectivement, la vraie héritière de la CX.
La seule Citroën depuis cette dernière qui me fait me retourner dans la rue.
Un immense regret : un peu (beaucoup) trop chère et trop grande, Moche à l’intérieur et sans hayon.
Pas la plus belle berline de l’histoire. Pour ça je vois chez Lagonda (Saloon).
Mais la dernière d’une lignée extraordinaire : 15-DS-SM-CX-C6.
Et un dessin à la hauteur.
Je me retourne, je m’arrête et je contemple.

Eddy123

Le 17/03/2018 à 11:36

Tu oubliais la xm.. mal née mais excellente auto tout de même. .
De plus C6 aurait du hériter du haillon de de la vitre de séparation coffre de la Xm pour etre plus serieuse.

Bertrand

Le 16/03/2018 à 23:04

Mon dieu, qu’elle est triste, cette bagnole, quand on regarde sa face avant. Autant, j’adore les Citroën, autant je n’aime pas cette C6. Celui qui a dessiné cette auto à du mélanger prozac et alcool avant de plancher sur le dessin de cette voiture.
Au passage, un souvenir qui en dit long:
Quand Chirac fut élu président en 1995, tout le monde se souvient de l’épisode de la traversée de Paris en CX, avec Bernadette et Jacques tout sourires, et tous les journalistes qui suivaient l’heureux élu juchés sur leurs motos qui déambulaient à toute allure. Dix ans plus tard, je me souviens du même Chirac, sortant de l’hôpital du Val-de-Grâce, après un accident vasculaire s’installant dans une … C6… Ce fut la première fois que je vis cette auto qui partit à petite allure sur le boulevard de Port-royal, emmenant le monarque qui réfléchissait sans doute au début de sa propre vieillesse.
Entre une vieille CX transportant un Chirac fringant et joyeux, entouré de motos zigzaguantes; et une rutilante C6 emmenant un président fatigué par l’excès de pouvoir, avec des motards roulant au pas autour de lui, je me dis que cette C6 était déjà vieille avant l’âge… et que dans la CX, Chirac ou pas Chirac, on avait la pêche.
Vive la république, Vive la France!….et vive BR!

martin

Le 17/03/2018 à 12:25

Jolie observation. Ah la France éternelle!

24heures

Le 16/03/2018 à 23:14

La comparaison vaut ce qu’elle vaut… J’ai toujours été dubitatif de voir Chirac le soir de son élection parader dans une auto qui n’était plus au catalogue depuis belle lurette. Message passé par ce biais?
A contrario il faut rappeler que Chirac a fait parader la C6 lors du défilé du 14 juillet 2005 alors que l’auto n’était pas encore commercialisée (il s’agissait d’une pré-série Bleu Mauritius avec une seconde en back-up si souci). Donc message plutôt innovateur pour le coup…

24heures

Le 16/03/2018 à 23:29

Allez, je remets une pièce dans la machine sur le débat esthétique…
Comme je l’ai déjà dit, j’aime beaucoup la C6 et pour plein de raisons (entre autres, j’ai travaillé en amont sur sa gamme de lancement, et je me suis marié en C6 essence cuir alezan…)
Pour moi son problème, partagé par d’autres autos du groupe PSA ou d’autres, c’est qu’on dirait que l’avant et l’arrière de l’auto ont été dessinés par 2 équipes différentes.
L’avant est fin et statutaire, évident. L’arrière est lourd, compliqué, limite torturé. Le bloc feux de brouillard et de recul semble avoir été rajouté à la dernière minute autour de la plaque d’immat, comme s’il avait été oublié pendant la conception. Le coffre est mal fichu alors que la dernière 508 montre (et ce n’est pas la 1ère) qu’on peut très bien intégrer un hayon dans ce genre de silhouette. La C6 a fait la même erreur que la CX à ce niveau! Se priver du côté statutaire du tricorps sans proposer en contrepartie la fonctionnalité du bicorps.
Quoiqu’il en soit, c’était la danseuse de Satinet, donc elle devait sortir, quitte à faire des prévisions de ventes irréalistes pour justifier le maintien du projet (logique reprise quelque temps après pour le projet DS5, danseuse de Besson)

Ced74

Le 16/03/2018 à 23:47

Sérieusement la plus moche du monde oui!!!
Elle est horrible à souhait cette caisse et ne ressemble à rien!

nicolas

Le 21/03/2018 à 23:07

Merci ced74 pour cette argumentation travaillée…

Duquennoy

Le 17/03/2018 à 09:34

Quand Tu vois le prix d’une ds aujourd’hui… c’est un futur collector a prix doux.
Cette voiture, c’est du moderne classique délicieux. Le côté désuet et des lignes tendues. C’est du design, les gars!
Pas de moteur? Des v6 de 200 chevaux, que vouliez vous du 300, 400 chevaux? Soyons sérieux. Déjà qu’il est difficile de vendre autre chose que du 1600cm2!
Idée boîtier rouge en passant: ma.suzuki kizashi 4×4 2l4 atmosphérique. Une « hérésie » en hexagone!

SchiacciaGhiaccio

Le 17/03/2018 à 09:36

On aurait presque pu écrire le même article sur la Lancia Thesis, voiture qui mérite à mes yeux le qualificatif de plus belle berline du monde…

Eddy123

Le 17/03/2018 à 11:31

Je ne sais que penser de cette auto, comme 24heures, je trouve l’arrière compliqués et inutilement torturé et avec l’absence du haillon montre le besoin inutile d’économie.
Idem pour le tableau de bord avec si je ne dis pas be bêtise, la console centrale de la C5…. diable.. mais a quoi pensaient ils?

24heures

Le 17/03/2018 à 11:52

A faire du haut de gamme… mais sans en avoir les moyens.

Alexandre c.

Le 17/03/2018 à 14:02

Je vais pas polémiquer sur sa beauté ou non personnellement je la trouve très belle au moins de 3/4 face et il y a quelques clins d’œil notamment la lunette arrière convexe et le grand capot comme sur la cx. Je pense que l’un des principales causes de son insuccès est que le concept lignage quasi identique à la c6 datait de 1999 il aurait fallu la sortir au moins 3 ans plus tôt l’effet d’annonce était largement dépassé et les clients ne les ont pas attendu préférant acheter allemand… Quand a la technologie dépassé il ne faut exagérer non plus elle était équipé pour la première fois pour un constructeur français de l’alerte de franchissement de ligne et des feux diurne, la seule critique pouvant être sur les motorisations mais faut rappeler que le diesel était roi il y a 10 ans.

ami837

Le 17/03/2018 à 14:44

Elle a également une vrai lecture tête haute de la vitesse et du gps projetée sur le pare brise et une surveillance de la,pression des pneumatiques. En tout cas vu les posts. Elle fait encore parler 12 ans après sa naissance !
Pour ma part j’ai une 2.7 V6 hdi avec laquelle je roule tous les jours. Un vrai bonheur mais hélas qq petits soucis moteur pour à peine 160 000 kms’ indigne d une voiture à 50 000 euros lors de sa sortie.

Paul

Le 17/03/2018 à 14:47

elle fait tellement parler d’elle qu’elle entre dans le top 10 des articles BR, avec 40 000 lectures en deux jours seulement 😉

24heures

Le 17/03/2018 à 16:06

et plein de commentaires…
C’est une auto très BR. Un peu comme la XJ (clin d’œil)

Emmanuel

Le 17/03/2018 à 15:21

J’ai eu l’occasion d’en conduire une un jour et c’était la voiture la plus confortable dans laquelle je suis monté. Un effet « tapis volant » associé à une très bonne insonorisation en faisait un outil redoutable pour les longs voyages.
Un exemple du savoir faire français en terme de confort mais une fois de plus, on réussit le plus dur et on néglige l’emballage: un tableau de bord sans charme, avec des plastiques de C4 et une console centrale verticale toute plate constellée de boutons. Dans cette gamme, ça ne pardonne pas.
Les contre portes étaient par contre réussies mais ça ne suffisait pas.

Laurent

Le 17/03/2018 à 15:57

L’article semblera un peu léger aux spécialistes mais n’en dit pas moins l’essentiel. Quelques points m’ont fait réagir :

« Plus belle berline du monde » : s’il ne s’agit que de son époque, ça va être difficile de rivaliser avec une Aston Martin Rapide, non ? Je dirai plutôt que la C6 a été la plus originale des berlines de sa catégorie, ce qui est déjà un bon compliment dans un segment très orthodoxe.

« Offre de motorisation à contre-courant » : Non ! En 2005, nous étions encore en plein règne du diésel-roi. Mettre l’accent sur le V6 HDI était cohérent avec l’époque, d’autant que c’est la C6 qui l’a inauguré chez Citroën. Développer le V6 essence (en version ES13 de + de 250 ch) n’aurait pas changé grand chose à la carrière de la C6

« Mobilier intérieur digne d’une Oltcit Club » : n’importe quoi ! « Mobilier intérieur digne d’une C4 » aurait été plus juste, bien que la C4 n’ait pas eu d’aumônière en demi-lune (sans doute l’élément intérieur le plus réussi sur la C6) Essayez donc une C6 avec l’harmonie intérieure claire et vous verrez qu’il existe pire châtiment en ce bas monde…

En revanche, tout à fait d’accord sur le fait qu’il s’agit de la dernière héritière de la DS en date !

Paul

Le 17/03/2018 à 16:07

il s’agit de faire rire, réagir, et commenter, donc oui, l’article en lui même est outrancier 😉 . Point par point : oui la C6 est une des plus belles berlines qui soit, même si effectivement, on peut trouver plus beau plus cher, et il suffit de voir l’impression qu’elle donne encore aujourd’hui dans la circulation pour le croire et l’admettre… Pour le mobilier intérieur, j’y suis allé un peu fort en parlant de l’Axel, mais je conduis tous les jours une C5 1 phase 2, de 2006, et c’est le même intérieur, ce qui est assez dommage. Un intérieur qu’on retrouve presque identique sur la C4… Enfin, pour préciser, je suis un fan absolu de la C6 dont je rêve régulièrement : heureusement, ma banquière a bien conscience que j’ai beaucoup d’autres choses à payer avant 😉

grandga

Le 18/03/2018 à 11:37

Moi aussi, je suis un grand admirateur de la C6, mais ayant régulièrement besoin de transporter un fauteuil roulant, j’ai pris une C5 1 phase 2 pour avoir un hayon.
Le V6 et différentes solutions techniques étant les mêmes, je ne suis pas trop frustré…

Pandator

Le 29/03/2018 à 18:51

Bonjour.
J’ai une C6 V6 et une C5 1 ph2 exclusive …
Dire que les intérieurs sont les mêmes … Excellent !
Oui, la console centrale et 2 comodos sont les mêmes …. pour les quelques autres élément restants, tout est différent !

Merci pour ce moment de détente

Julien

Le 19/03/2018 à 09:46

Bonjour,

Comme toutes les grandes hydrauliques, la C6 suscite soit l’admiration, soit répugne. Je suis éperdument amoureux de l’auto, nombreuses sont les anecdotes à son volant. Alors que je me rendais pour acheter la première, sur on trajet j’achète un article automobile et parle de mon déplacement, mon interlocuteur était admiratif de l’auto et me conseillais vivement mon achat, sans se le permettre lui même, cherchez l’erreur…

Lors des restrictions de carburant et sans bouger le moindre doigts de mon volant, j’ai été aiguillé directement par l’agent de sécurité sur la pompe prioritaire, me prenant probablement pour le chauffeur du préfet 😉

J’ai porté mon choix sur la conservation et c’est l’essence qui anime mes soupapes, même si ce V6 donne l’impression d’une certaine nonchalance, il permet à l’auto d’être plus performante que 90% de ce qui roule sur nos routes. Pour cela il suffit de regarder autour de soi avec quelle aisance l’environnement ne la suit pas. Néanmoins, une version turbo, avec un couple présent plus bas, aurait permis de faire mieux…

C’est une grande Reine de la route et j’ai toujours plaisir à me glisser derrière le volant.
Merci CITROEN, quel dommage que cela soit la dernière…

Bonne route à tous

Greg

Le 19/03/2018 à 15:04

Peut-être l’une des rares autos collectibles en Diesel… à condition de retenir le 6 cylindres + BVA et non pas le modèle d’appel à 4 cylindres 2.2 et boite méca, sans préjuger de ses qualités intrinsèques.
Le 6 cylindres essence était carrément taxé « d’erreur de casting » au lancement!
Bref, y’a pas forcément de mal à choisir le V6 HDI qui animait aussi les Range Rover Sport et autres Jaguar XF…
J’aime pas le gas-oil mais pourtant, que reste-t-il au V6 essence dans cette lourde limousine?…
Quand elle est sortie, j’étais allé chez Citroën pour voir la C1 qui était toute nouvelle elle aussi…
J’étais ressorti précipitamment de la petite avec son tableau de bord Fischer Price et sa moquette en papier à cigarettes, trouvant refuge dans l’habitacle douillet d’une C6 voisine… Je n’avais alors rien trouvé à lui reprocher!!!
J’avais même été subjugué par les demi-lunes en zebrano des vide-poches.
La C6, une auto qui demeure aujourd’hui en bonne place dans un coin de ma tête 😉

Heathcliff

Le 19/03/2018 à 17:08

Je confirme pour le Japon. J’en ai vu 2-3 là bas, y compris une gris clair métallisé, absolument magnifique. Ça demande confirmation mais elles ont quasiment toutes été vendue en noir ou bleu marine non?

Sinon je n’ai jamais compris quelle forme avait la lunette arrière.

Greg

Le 22/03/2018 à 09:54

Ben, la lunette arrière est concave, autrement dit elle est bombée… vers l’intérieur!
Comme sur la Citroën CX.
Coté couleurs, les clients avaient le choix parmi 10 teintes au nuancier de la C6:
noir obsidien
gris aluminium (clair)
gris fer (moyen)
gris fulminator (foncé)
sable de Lagrune (sable, metallisé)
ganache (brun tirant sur le bordeaux)
vert Nova (rappelle le vert métal foncé vu sur les XM)
bleu mauritius (bleu encre tirant vers le bleu outremer)
bleu amiral (bleu… marine bien sûr!)
et… rouge profond, alors celle là si un jour vous en croisez une, jouez au Loto! 😀

Whealer

Le 23/03/2018 à 00:19

La Suisse a eu droit à une très rare série limitée : la C6 Noir & Blanc. A collectionner d’urgence !!!
http://club.caradisiac.com/whealer/chevroen-121931/photo/citroen-noir-blanc-6264341.html

Pierre

Le 20/03/2018 à 14:00

Comme je l’ai déjà dit dans mon commentaire sur la Xantia (un autre article au top sur BR 😉 ) j’ai craqué pour une C6 dès que j’ai pu m’en payer une.
Achat facilité par la perte de valeur de ce modèle sur le marché de l’occasion (des Audi A6 à motorisation, finition, age et kilométrage équivalents, et beaucoup plus banales, étaient toutes proposées minimum 1/3 plus chères).

Peut-être pas la plus belle voiture du monde, mais pour moi, c’est une SM à 4 portes et 5 places avec un cu l mixant CX et Facel Vega – y’a pire comme comparaison, non?

Reste l’intérieur, finalement très Citroën par son dépouillement … et pas assez par sa banalité, dommage.

En vraiment négatif, Citroën (PSA?) n’ai fait aucun effort pou la vendre en tant que premium et les pièces détachées commencent déjà à manquer (qui a parlé de remplacer un pare-brise?).
Je viens d’apprendre en plus que le RT4 qui l’équipe n’aura plus de mise à jour, le tom-tom fera tâche 🙁

24heures

Le 21/03/2018 à 22:41

Sarko fait ses aller-retour en garde à vue hier et aujourd’hui… en C6!

AbuShemsy

Le 22/03/2018 à 09:27

Si Sarko va en taule (j’en doute), faudra penser à racheter la C6 qui lui est attribué. Ça doit envoyer niveau équipement.

Article très intéressant, je me suis toujours demandé pourquoi le seul Citron dont j’appréciais la ligne à l’époque ne s’était jamais vendu.

Bien souvent, ce sont de petits détails qui me font adorer ou détester une voiture.

Sur la C6, j’ai toujours adoré cette sortie d’échappement rectangulaire et plongeante à la fois.

loslo

Le 25/03/2018 à 13:46

Je n’avais jamais fait le rapprochement… Mais la remplaçante de ma 9-5 Griffin (modèle dit-on, apprécié par le taulier 🙂 ) est une C6 dont l’immat commence par BR-xxx-xx …

liraud

Le 15/04/2018 à 21:04

Les collectionneurs vont se rabattent sur les 4 cylindres en boite meca bien moins onéreuses , la C6 et avant tout une ligne plutôt qu’un moteur , les nouveaux collectionneurs vont réduire les frais

Collectionner oui mais sans y laisser un bras

Fabrice

Le 04/12/2018 à 07:07

Bonjour à tous
Je suis dans le train pour aller chercher ma 3 eme c6 v6i
J’ai enfin trouvé le modèle que je voulais
A savoir :
Une v6 essence ( c’est le cas des 2 autres)
Peinture noire ( pas de gris antracyte )
Un intérieur cuir crème .
( je peux vous dire que c’est pas facile à trouver)
4 ans de recherche
Je suis tout excité , certe , ça manque un peu de couple mais quel confort et quel silence
Il n’y a rien à faire le bruit du diesel au renlentie et l’odeur de l’échappement c’est pas possible pour moi ( même si je pense que sur autoroute cela doit être plus efficace )
De plus j’ai un boîtier E85 sur une , je n’ai aucun problème de fiabilité , je roule tout les jours avec .
Les rotules prennent du jeu , l’assiette de supention se dérègle , quelques petit problème de capteur électronique .mais ça reste fiable pour une voiture de 180000 km .

Suivant les modèles ça peut être la classe cette auto ( vous passerez simplement pour un ministre )
Le modèle que je vais chercher restera dans mon parking roulera que pour le plaisir ( je pense la louer de temps en temps pour des films ou des événements )
Et nous en reparlerons dans 20 ans …

grandga

Le 04/12/2018 à 11:04

Bravo !

Ma fibre de collectionneur étant comblé par de vieilles américaines, je me contente donc d’une des dernières C5 V6 BVA Hydropneumatique pour mon plaisir d’ancien rouleur de DS 21.

Evidemment, une C6 essence est la classe au dessus, même si elle partage beaucoup avec la C5, beaucoup moins ‘collector’…

Une question : intérieur ‘lounge’ ?

Lynx

Le 23/01/2019 à 13:03

Pour en possédé une depuis maintenant 6 ans je peux dire que :
– C’est une voiture très fiable (aucun souci si ce n’est une sonde de température extérieure à 80€)
– L’entretien en garage Citroën et presque 3 fois moins élevé que celui d’une série 3 six cylindres diesel en garage BMW (j’en ai possédé une).
– Les plastiques intérieur vieillissent très bien, pas de rossignol… Et finalement comparé au production de 2004 (date de sortie je crois) l’intérieur était plutôt bien et les plastiques « moussés » comme un journaliste de Turbo aime!
Il faut revoir les A6 de l’époque, les intérieurs étaient pas particulièrement beaux!
Quant aux selleries elles sont superbes… Le cuir est magnifique, pour trouver un équivalent en terme de qualité je crois qu’il faut aller chez…Lancia Thesis !
La C6 est une voiture extrêmement attachante… Pleine de poésie 🙂

Laisser un commentaire