Citroën LNA Cab’ Bertin-Cholet : mythique et rare !

Dimanche 8 mars 2015
Retour

Comment imaginer qu’une Citroën LNA puisse être mythique ? Tout simplement en y accolant un nom très français, Bertin-Cholet. Vous obtenez alors un rarissime cabriolet compact (très compact au regard des mensurations actuelles) doté d’un bi-cylindres so Citroën, un dernier vestige d’une époque révolue, où les carrossiers pouvaient encore laisser libre cours à leur imagination. Manque de bol, les grands constructeurs ont flairé l’intérêt des marchés de niche, coupant l’herbe sous le pieds à de nombreux carrossiers comme Bertin-Cholet.

LNA 06

Carrossier depuis le début des années 70 dans l’Eure, Bertin-Cholet travaille main dans la main avec Citroën, et ne cache pas sa sympathie pour la marque aux chevrons. C’est d’ailleurs grâce aux transformations « utilitaires » sur la base de C35 que le carrossier s’est fait connaître. Or, à la fin des années 70, secoué par deux chocs pétroliers qui ont singulièrement réduit les investissements, Bertin-Cholet cherche de nouveaux débouchés. S’il y a un marché qui a résisté à la crise, c’est bien celui du petit véhicule de loisir économique. De nombreux acteurs se jettent sur ce créneau, comme la Grandin Dallas, la Renault Rodeo) ou bien la Car Systeme JP4.

Image: Gasoline
Image: Gasoline

Plutôt citroëniste dans l’âme, Bertin-Cholet choisit une petite voiture économique, qui, disponible en version entreprise à TVA réduite, permet d’offrir un petit cabriolet deux places à un tarif défiant toute concurrence. Jusqu’alors, ni Peugeot avec sa 104, ni Citroën avec la LNA n’ont songé proposer une version cabriolet de leur petite citadine. Bertin-Cholet se jette dans la brèche, et propose en 1982 deux versions cab’ de la petite Citroën, la Marina (très basique) et la Targa (plus luxueuse).

LNA 04

Mais c’était oublier la troisième marque du groupe PSA, qui commercialise un dérivé des 104 et LNA, la Samba, et qui présente cette même année 1982 une version cabriolet de sa petite citadine (lire aussi : Talbot Samba Cabriolet). Tout à coup, la réalisation sérieuse mais artisanale de Bertin-Cholet prend un sacré coup de vieux face à la Talbot Samba Cabriolet séduisante et « usine ». Malgré l’aval et la garantie Citroën, Bertin-Cholet ne se remettra pas de cette concurrence, et ne produira que 10 à 20 exemplaires (selon les sources).

LNA 01

Autant dire qu’aujourd’hui, trouver une LNA Cabriolet Bertin-Cholet relève de l’impossible. Ceux qui les ont les gardent, et on en voit peu circuler sur les sites d’annonces (voire pas du tout). Impossible alors d’établir une côte correcte. Mais la chance peut sans doute vous sourire, et vous pourrez peut-être tomber par hasard sur un exemplaire à vendre à un tarif correct. Elle fera alors une superbe voiture de plage, originale et intrigante !

Dans le même ordre d’idée, lire aussi: Peugeot 104 LM5 Sovra

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

7 commentaires

scoub2

Le 12/03/2015 à 23:17

bonsoir,
merci à vous pour ce coup de loupe bienvenu sur l’incursion unique de ce carrossier dans le domaine du véhicule de loisirs. je vous arrête cependant lorsque vous reprenez sur d’autres sources des infos qui n’ont été ni vérifiées ni documentées . La Targa était tout le contraire d’une version améliorée de la Marina… et la société Bertin-Cholet n’a pas été affectée par le premier choc pétrolier, vu qu’elle ne l’a pas connu.

Freditane

Le 10/06/2015 à 11:11

Pourtant le premier choc pétrolier date de 1973, et Bertin-Cholet était déjà en activité !

Freditane

Le 09/06/2015 à 23:01

C’est marrant que le folder ne fasse pas mention de cabriolet, mais bien de pick-up ! Etait-ce pour des raisons financières, puisque sur base d’une utilitaire ? Est-ce qu’elle avait une banquette arrière au final ?

Manuel Broyer

Le 06/06/2016 à 15:52

Sait-on si finalement Bertin-Cholet a produit aussi des cabriolets sur base Peugeot 104 Z/ZA comme il l’annonçait sur ce dépliant ?

Paul

Le 06/06/2016 à 16:09

Oui ou il y en a eu quelques exemplaires (oh pas beaucoup)

scoub2

Le 24/09/2016 à 23:14

La société Bertin-Cholet a été immatriculée le 8 novembre 1977, elle n’était donc pas en activité en 1973. Je ne peux pas affirmer que ç’ait été le cas de tous les exemplaires, mais une partie de leurs transformations a été immatriculée sur la base de certificats de carrossage (comme s’ils avaient posé une caisse sur un châssis-cabine, en quelque sorte !), ce qui n’était évidemment possible que sur la base d’un VU, procédure qu’ils maîtrisaient parfaitement. Ce n’était pas très gênant, puisqu’il était possible, jusqu’en 1987, de rajouter une banquette arrière sans modification de la carte grise (il était quand même recommandé d’en informer son assureur !). Le confort devait quand même s’en ressentir vu que ces modèles avaient une tôle supplémentaire formant un plancher plat à l’endroit où ceux-ci étaient censés mettre les pieds… Il y a bien eu quelques exemplaires de coupés 104 transformés Marina, moins que de LNA manifestement, mais l’un d’entre eux devrait prochainement sortir de restauration.

GORIN

Le 19/01/2018 à 10:05

j’ai pu avoir la joie d’en utiliser une quelques semaines en Guadeloupe , un ami en avait une et ce petit cabriolet était un pur bonheur pour parcourir les routes du bord de mer , je ne sais pas si la voiture existe encore , mais c’était une sacré surprise de la découvrir en 1996 sur l’ile ou elle était le seul modèle

Laisser un commentaire