Citroën Visa Lotus : l’Esprit du rallye

Publié le dimanche 15 mars 2015.
Mis à jour le vendredi 5 juillet 2019.
Retour

Bon ok, la Visa n’a jamais été un prix de beauté, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut la regarder avec condescendance. Non seulement la version « standard » s’est plutôt pas mal vendue (1 254 390 exemplaires tout de même), mais elle a connu des déclinaisons à succès (l’utilitaire C15, lire aussi : Citroën C15), sportives (lire aussi : Citroën Visa Chrono) ou cabriolet (lire aussi : Citroën Visa Décapotable) qui la rendent digne d’intérêt aujourd’hui. Mieux, il existe une Visa improbable et officielle qui hantera le sommeil des plus dingues d’entre vous : la Citroën Visa Lotus.

Lotus 01

En fait de Visa, elle n’en a que le nom, le profil et les chevrons : pour le reste, il s’agit tout bonnement d’une Lotus Esprit (lire aussi: Lotus Esprit) ! Il ne s’agit pas du délire d’un amateur de tuning (très) argenté mais bel et bien d’une commande officielle de Citroën afin de concevoir une version sportive de la Visa destinée à contrer la nouvelle R5 Turbo de chez Renault en Rallye (lire aussi: Renault 5 Turbo) !

(Photo: Paul-Henri Merlino)
(Photo: Paul-Henri Merlino)

En 1981, plusieurs études ont donc été commandées par Citroën à des bureaux d’études ou des carrossiers. Lotus fait partie du lot, et part donc de la base de sa GT, l’Esprit, pour élaborer une performante Visa qui mécaniquement n’a plus de Citroën que sa boîte de vitesse (issue de la SM). Pour le reste, on retrouve le châssis poutre de l’Esprit et son moteur turbo type 910 de 2,2 litres et 210 chevaux.

Lotus 04 (phot Visaforum)

Oui vous avez bien lu : une Visa avec 210 chevaux sous le capot (enfin non, en position centrale, rappelez-vous c’est une Lotus Esprit!). Tout à coup, on a une autre image de cette Visa au physique ingrat. D’ailleurs, la carrosserie en polyester est largement bodybuildée pour pouvoir être adaptée au châssis poutre !

(photo: Wikipedia)
(photo: Wikipedia)

A l’époque, la transmission intégrale n’était pas impérative en rallye. Cette Visa Lotus est donc une propulsion ! Mais l’idée d’une base de Lotus Esprit pour une voiture de Rallye s’avéra totalement inadaptée : malgré de nombreux tests, le projet fut abandonné en 1982. La Visa Lotus, quoi que puissante, était trop lourde, trop basse, et pour tout dire impossible à conduire; elle était en outre très chère à produire. La collaboration de Lotus et de Citroën s’acheva là, laissant à la postérité un seul exemplaire conservé pieusement par Citroën.

(je recherche l'auteur de cette photographie)
(je recherche l’auteur de cette photographie)

Vous qui rêviez d’aller faire la nique à l’Opel Omega Lotus (lire aussi : Opel Lotus Omega) à bord d’une Visa, c’est raté car il faudrait un miracle pour que Citroën accepte de vous la céder. Cela dit vous pourrez toujours défendre cette brave Visa face à ses détracteurs grâce à cette version hors-série peu commune. A défaut de les convaincre, vous leur en boucherez un coin, et au moins rendront-ils les armes devant votre érudition !

Lire aussi :

Lotusespritaddiction.unblog.fr « Visa by Lotus »

Banovsky.com Citroën Visa Lotus

 

Articles associés

1 commentaire

Miguel

Le 17/07/2019 à 21:31

Il y a eu aussi un dragster visa… aux couleurs de la chrono… la remorque portant ce dragster était une Cd Tissu et camping car…

Laisser un commentaire