Citroën Xantia : seuls les connaisseurs savent

Mardi 28 novembre 2017
Retour

On a souvent la mémoire courte. Oui, je l’affirme, la Citroën Xantia a été belle ! Il est vrai qu’à force de suivre Papy en Xantia à deux à l’heure sur les routes d’aujourd’hui, on a finit par mettre cette voiture – à tort, comme la BX d’ailleurs – dans la catégorie des grosses daubes de l’automobile. Comme tout spécialiste de comptoir, « l’amateur » de voitures actuel balaie d’un revers tous ce qui fait de la Xantia une excellente voiture pour ne plus garder que cette image ringarde. Et comme ringard signifie désormais « moche » et « nulle », on passe vite à « bagnole de merde ». L’ingénieur de comptoir ne se sera même pas posé la question de savoir pourquoi Papy, justement, roule encore en Xantia en 2017, et pourquoi on en voit encore autant, des Xantia, se traînant sur les routes.

Pourquoi Papy roule en Xantia ?

Parce qu’il a été jeune. Aujourd’hui, il a 60 ans, mais quand il l’a achetée à sa sortie, en 1993, il avait… 36 ans ! A l’époque, il était dans la fleur de l’âge, roulait plus vite (bien plus vite) qu’aujourd’hui, les limitations n’existaient pas au moment de son passage de permis, il n’avait même pas l’habitude de mettre sa ceinture à l’avant, et ses mômes n’étaient pas plu attachés que lui à l’arrière de la Xantia. 18 ans plus tôt, son permis en poche, il cravachait déjà la GS de son père, puis tâta de la CX, car à cette époque, on était Citroën de père en fils, comme d’autres étaient Peugeot ou Renault (lire aussi : Ta Berline est politique, Camarade). En 1993, rouler en Citroën signifiait encore quelque chose, une petite différence importante nommée suspension hydraulique (et même l’Hydractive II sur les versions haut de gamme).

Voilà ce qui fait craquer notre Papy encore jeune homme à l’époque : une voiture au look moderne, et performante même avec des moteurs « peu puissants » (bon, le 1.6 était un peu juste, avouons-le) grâce à son dynamisme et à sa tenue de route. Oui, le Papy d’alors n’y allait pas de main morte (enfin, de pieds mort) avec sa Xantia fraîchement sortie de concession. Par manque de moyen, il avait choisi le 1.8i et ses 103 petits chevaux, et pourtant réalisait des chronos sur longue distance qu’on n’oserait plus faire aujourd’hui avec 200 ch sous le capot. A la sortie de la C5, sa Xantia n’était pas si usée, il en avait pris soin malgré tout, alors pourquoi changer ? A la sortie de la C6, il avait bien été tenté, mais elle était trop chère à son goût… et puis le temps passait, jusqu’à aujourd’hui : avec l’âge, Papy est devenu plus prudent, limite chiant, maniaque avec sa voiture « pour la faire durer jusqu’au bout, à quoi bon changer maintenant », et lui, le jeune dingo en Xantia, finit par énerver la génération suivante au taquet en TDI ! Il s’en fout, maintenant, il est à la retraite, il a tout son temps.

La Xantia, une belle voiture

Remontons le temps à nouveau: en 1992, Citroën présentait cette nouvelle familiale, remplaçante de la clivante BX, au dessin de XM adoucie, plus consensuelle, grâce aux coups de crayons des équipes de chez Bertone. On en rigole aujourd’hui, on la trouve moche (enfin « on », c’est pas « moi » hein), mais à l’époque, elle ringardisait la 405, la R21 ou sa devancière la BX, et les Laguna ou 406 qui allaient sortir plus tard n’étaient pas des prix de beautés. Non, la Xantia devait être une Citroën moderne, classe, consensuelle, et sur ce créneau, elle s’en sortait beaucoup mieux que ses concurrentes ou que sa petite sœur la ZX !

La Xantia s’offrait aussi en break !

Je me rappelle bien de sa présentation : dans l’Auto-Journal, je bavais devant cette beauté sobre, trouvant d’un coup la déjà vieille 405 de mon père d’un autre temps (lire aussi : la 405 SR de mon père). Mon oncle, cadre dynamique à l’époque, s’en acheta une aussitôt, pour remplacer une BMW E30 qui n’avait pas réussi à lui faire oublier ses CX GTI des années 80. Je l’ai vu retrouver le sourire et le plaisir de conduire une vraie Citroën.

La Xantia, une voiture performante

Oui, la Xantia n’est pas une voiture « traîne-cul », du moins dans ses versions essences. Bien entendu, il a fallu faire avec la banque d’organe PSA, mais sa tenue de route, grâce à l’alliance d’un bon châssis et de la suspension hydraulique, compensait largement la puissance limitée (150 à 155 ch au maximum pour les 4 cylindres 2 litres TCT ou 16v), et permettait déjà, avant même la fameuse Activa, des passages en courbes assez impressionnants. C’est sur les petites routes de campagne que la Xantia prend alors tout son sens, et distille un plaisir unique : celui de retrouver le plaisir du pilotage en toute sécurité. Pour un conducteur de Xantia de l’époque, compter et comparer le nombre de chevaux revient à se mesurer la… enfin, comme chez Rolls Royce, on préfère parler de « puissance suffisante ».

l’Activa V6, un must have encore (surtout ?) aujourd’hui

Et puis en 1995 est apparue l’Activa (lire aussi : Xantia Activa), d’abord en 4 cylindres 2 litres, puis à partir de 1997 avec le V6 ES9 de 194 chevaux. Pour beaucoup de Citroënistes (mais pas qu’eux), c’est encore la « voiture ultime ». Combinant l’Hydractive II au système anti-roulis SC-Car, voilà une voiture qui peut encore aujourd’hui en remontrer à bien des allemandes pourtant plus puissante. D’ailleurs, la Xantia Activa détient encore aujourd’hui le record du fameux « test de l’élan » devant toutes les supercars produites depuis. On peut accepter qu’on se moque de son look, mais pas de ses performances encore de très haut niveau plus de 20 ans après.

L’intérieur d’une Activa V6 n’est pas si ridicule pour son âge

Avec les années, son look qu’on aimait pour sa sobriété est devenu « fade » devant les délires de la production automobile d’aujourd’hui. Sa principale qualité stylistique, fruit d’un besoin de « normalisation du design Citroën » pour séduire plus largement, est devenu un inconvénient pour convaincre la jeune génération qui ne jure que par le look et le 0 à 100.

Bien sûr, la Xantia a des défauts, et notamment ceux de ses congénères françaises des années 90 : une finition un poil bâclée (mais qui s’améliore largement avec la phase 2), et sûrement un sous-motorisation par rapport à ses capacités intrinsèques. Et puis, on l’a dit, un design trop passe-partout avec le temps. Pourtant, je dirai volontiers qu’une Xantia pourrait être la parfaite daily pour un jeune d’aujourd’hui aux moyens limités (hors considérations écologiques à la mode) : légère, performante, sécurisante, pas chère à l’achat et d’ailleurs toujours située dans la zone « occasion » malgré les années, sauf l’Activa qui se collectionne activement (forcément). Avec pour inconvénient de donner l’impression à un jeune conducteur qu’il « pilote », sensation qui pourrait lui jouer des tours à l’heure de changer de voiture : il verrait alors toute la différence qu’il existe entre une Xantia et une autre voiture.

En tout cas, à son volant, il comprendrait tout à coup pourquoi Papy continue à rouler avec sa Xantia, malgré sa fougue disparue, ses réflexes diminués, sa cataracte, son diabète, et tout ce qui fait que sa vitesse ne dépasse plus que rarement le 70 en rase campagne. Il sait qu’il ne retrouvera pas mieux, plus confortable, plus « durable », et que de toute façon, c’est pas à 60 ou 70 ans passés qu’il va investir ! Autant garder sa vieille monture, en sachant que, si jamais la forme revenait, il pourrait un jour repartir à fond les ballons dans les virages les plus fous, comme à l’époque : sa Xantia répondrait présent, comme à son habitude, bondissant d’un virage à l’autre ! Faut pas croire, ça roule lentement maintenant, un Papy, mais c’est pas devenu con pour autant (enfin pas tous).

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

100 commentaires

Quentin R.

Le 28/11/2017 à 12:53

Belle évocation de cette excellente auto. C’est sur une Xantia que j’ai découvert le plaisir de conduite des « Hydroën ». Je regrette surtout le break avec son coffre immense qu’on avait à la maison. Elle a fini sa vie dans un accident: collision contre une autre Xantia!!! Conduite par… un papy ayant grillé un stop. 😉

Pivert Josyane

Le 29/11/2017 à 13:20

Un bel article et on ai dans le lot

fsmbesnard

Le 02/12/2017 à 08:44

Oui merci pour cet article, mais pour avoir eu une Xantia par le passé, il mérite une correction ; dire que la finition était un poil bâclée est aussi sensé que de dire que la DS de 1955 avait déçu les badauds par son conservatisme…

troisetdeuxquatre

Le 28/11/2017 à 12:54

A l’époque en effet, son look m’avait laissé une impression bizarre : plus les vieilles « lignes torturées Citroën », pas complètement sexy et pourtant je la regardais passer… avec envies du haut de mes 12 ans.

Aujourd’hui, j’aime plus les courbes anglaises de ces années-là ou le moteur rugissant de la production italienne des 90’s malgré les lignes Giugiaro… mais la Xantia reste « à part ».

Mais un garage trop plein pour un portefeuille trop vide fait que je vais continuer de passer à côté…

Jota

Le 28/11/2017 à 12:55

Enorme je connais un papy justement qui avait une 2.1 TD, diesel de la période pré common rail donc très agricole dans ses vocalises et ses vibrations. J’ai toujours trouvé que cela gâchait la sensation de douceur que procure normalement une Citroën hydraulique. L’Activa est quand même très très rare. J’avais lu qu’à l’époque elles étaient très prisés par les voleurs cherchant un véhicule rapide car très discrètes.

wolfgang

Le 28/11/2017 à 13:12

J’ai un oncle pour qui se fut la dernière voiture, après des DS, des CX, et une BX.
C’était une 1.8 i. Elle montait à 180.
Le pb c’est que les couleurs n’étaient pas belles. Les dernières, en version exclusive, offrent des couleurs bien plus jolies. ça change tout.
Quand c’est sorti l’arrière était pas mal, mais l’avant décevant.
En tout cas pour 1 500 € on peut en avoir une très belle. J’ai envisagé d’en acheter une il y a qques mois…

Choco

Le 28/11/2017 à 13:30

Tu as bien raison Paul : à la sortie de la Xantia, c’était une vraie réussite esthétique. Et puis la qualité commençait enfin à être perceptible dans une Citron (la ZX avait déjà fait un bout du chemin). J’ai le souvenir d’un AR à Bruxelles en Xantia dans un confort royal et à une allure qui était loin d’être celle d’un papy.

Pierre-François

Le 28/11/2017 à 13:53

Merci pour elle ! Effectivement la Xantia a été belle, regardée d un oeil intéressé (mais pas assumé…) par les germanophiles de l époque. Si ils avaient su !… Mais ils ont préféré rouler avec leurs audi 80 et A4 première génération pour l apparence. En passant sous silence un châssis audi complètement dépassé à l époque (qui se dandinait et se vautrait dangereusement à mesure qu on accelerait le rythme…).
Il s est produit la même chose à la sortie il y quelques années de la C5 actuelle. Qui a eu un beau succès d estime aussi !

Germain

Le 28/11/2017 à 13:56

Pour faire un long périple Paris-Narvik par la route en plein hiver, c’est la caisse que je prendrai.

Germain

Le 28/11/2017 à 14:04

Y a pas longtemps je parlais avec mon père: il déteste les xantia, BX, GS, XM,CX. Alors je lui dis « tu déteste les Citroën », il me répond «  c’est faux, j’adore la DS » tout le monde aime la DS, comment on peut ne pas aimer les suivantes alors?
En tout cas j’ai l’impression de voir plus de papis en 406 ou en laguna qu’en xantia

Germain

Le 28/11/2017 à 14:13

Le seul problème avec cette caisse en terme d’image c’est Jean Claude Convenant (Yvan Le Bolloc) dans caméra café et les films qui en ont découlés.

Julien

Le 28/11/2017 à 14:14

Merci pour cet article qui reflète une réalité moins superficielle que celle à laquelle nous sommes forcés par certains écrits! 😉 Bravo!!
Pour la qualité de finition, je crois que la Xantia est probablement la CITROEN la mieux fabriquées de toutes celles que je connais C6 comprises.
Même avec des kilométrages honorables, de toutes celles que je connais, aucun bruit parasite.
Dommage comme vous le rappelez, son remplacement est compliqué…

Wolfgang

Le 29/11/2017 à 18:58

Elle a quand même au moins le défaut de pas mal de PSA : les roulements d’essieu arrière…et c’est galère à remplacer même si les pièces ne sont pas chères.

Germain

Le 28/11/2017 à 14:14

Niveau style je lui trouve un petit air d’Opel calibra.

24heures

Le 28/11/2017 à 14:21

En phase avec ton article à 2 points près :
– je te trouve très critique avec la 406 en disant que ce n’était pas un prix de beauté… Je trouve que c’était une voiture fine, élancée, élégante, assez latine, si la base n’avait pas été bonne il aurait d’ailleurs été difficile d’en dériver la réussite que fut le coupé! La 407, oui, était déséquilibrée et pachydermique…
– une Xantia en daily c’est sans doute pertinent pour les points que tu cites mais tu en oublies un a contrario : la sécurité passive. Avant l’EuroNcap, dès que ça tape un peu fort, les autos n’étaient guère protectrices…

Thomas

Le 29/11/2017 à 14:40

Au sujet de l’Euro-NCAP, la Xantia II était sérieusement renforcée, (et ses airbags pètent toujours dans la plupart des cas, contrairement aux phase 1 et XM qu’on voit cartonnées airbag intact).

La caisse a pas mal de renforts, il y a des absorbeurs… bref, le score misérable des série 1 était sans doute bien meilleur sur les dernières (à partir de fin 1998, 4 airbags de série au lieu d’un seul, prétensionneurs avec limiteur d’effort…)

Je pense qu’elle s’approche des 3 étoiles comme une Xsara.

Docteur_Oliv

Le 29/11/2017 à 17:46

L’airbag est arrivé en 94 avec les « renforts » dans les portes Mais c’était les débuts comme chez la plupart des Constructeurs. Question d’époque !
Pour le reste sans entrer dans les détails ton résumé reflète bien la réalité.

Eddy123

Le 01/12/2017 à 08:11

Quant on pense que l’airbag était obligatoire aux USA en 90…. la vie n’a pas la même valeur partout….
De mémoire, il était noté sur la voiture qu’elle n’était pas conçu pour les USA…

Docteur_Oliv

Le 01/12/2017 à 14:11

Certes mais ils ont une autre vision des choses car si les Airbags ont été développés c’est parce qu’ils n’ont pas obligé à porter les ceintures de sécurité

Wolfgang

Le 29/11/2017 à 19:01

LA 406 était bien à l’avant, mais une bonne partie de l’arrière était piqué aux BM séries 3.
La 407 avait le mérite de rien copier, mais faisait un peu dans le caricatural. Quand au coupé 407, là, ok, c’est une erreur industrielle…n’est pas Pininfarina qui veut.

Sam

Le 28/11/2017 à 14:29

Super article! Pour ma part j’ai une affection toute particulière pour la Xantia: tout d’abord il y a pile 20 ans lorsqu’un de mes oncles de Paris descend à la réunion de famille en V6 activa prêtée par Citroen. Une tuerie, quelle caisse! Le bruit du v6 et la tenue de route! Bref.
Le second: celle de mon grand père! J’ai appris à conduire sur cette voiture. Une 1,8 16v, première phase, gris papi (sombre). Je m’en suis beaucoup servi, étant jeune (mais pas pour sortir en boîte quand même hein…), et au décès de mon grand père elle m’est revenue. C’est devenu mon dayli pendant 4 ans.. ma voiture à tout faire, boulot, courses, déchetterie, autoroute.. . un peu vintage au milieu des propriétaires de suv modernes et agressifs, surchargés en chrome et en écrans tactiles, mais tellement décalée, fiable et confortable.
Pour reprendre les propos de Paul: une discrète berline qui cache bien son jeu…je l’a regrette!

François

Le 28/11/2017 à 14:41

Merci pour cette réhabilitation. La Xantia, même en version Activa est d’une fiabilité exemplaire et d’un comportement toujours inégalé. Le design est assez particulier, sauf pour le break que j’ai toujours trouvé magnifique, en V6 c’est une auto d’une polyvalence parfaite (auquel il manque le Sc-Car pour être complet)
C’est la dernière et la plus aboutie des vraies hydrauliques, gardez les votres!

Rayan

Le 28/11/2017 à 14:47

Une trés bonne Citroën même si mon cœur penche plus pour la BX

Wolfgang

Le 29/11/2017 à 19:04

La BX fait beaucoup plus papy, mais elle est très légère. Elle m’a bluffé le jour où je l’ai conduite. La Xantia ne m’a pas bluffé mais elle est mieux construite.

Christophe47

Le 28/11/2017 à 14:53

Bonjour,

Super article. Pour ma part j’en ai usé deux: une 1.8 i en VSX partie à 285000 km et la dernière une 2.0 HDI 110 CV en Exclusive de 2008 laché à 410000 km. Au début, j’ai acheté la première parce qu’il me fallait une voiture très rapidement et …pas chère cause divorce trop chère ! Et puis, au fil des kilométrés j’ai commencé à l’apprécier et à prendre beaucoup de plaisir avec. Lors de son remplacement j’avais la possibilité d’une C5 I mais je suis reparti sur la 2.0 HDI que
j’ai gardé plus de 10 ans et 300000 km sans gros pépin . Je m’en suis séparé à contre cœur car j’avais des difficultés à trouver certaines pièces (surtout ceux concernant l’hydraulique: un comble!).
Quel pied sous la pluie quand je rendais jaloux certaine BMW dans les virages. A l’intérieur, hormis les sieges avant aucun Gri-Gri. Elle était mieux fini que ma 308 Style actuelle.
Bref, un an et demi apres je la regrette même si la 308 au niveau chassis est amusante.

Pierre

Le 28/11/2017 à 15:44

Belle réhabilitation, merci 🙂

J’ai bavé dessus à sa sortie et achetée neuve deux ans plus tard, une excellente voiture, confortable et saine, je la regrette, un peu (je suis passé pour ma part à la C6 – d’occasion – sans être encore papy 😉 ).

Il me semble que les Xantia avaient le meilleur taux de passage au contrôle technique, ce qui implique une qualité de fabrication de haut niveau.

Le style était plus consensuel que les Citroën historiques, un peu comme la C5 dernière génération, est-ce de mauvais augure pour l’appréciation de ces dernières grandes hydrauliques dans le futur, à l’image de nos Xantia?

Paul

Le 28/11/2017 à 15:51

Pas sûr… justement, le design passe-partou des Xantia-C5 (je laisse de côté la C6, au design so Citroën qu’à l’avenir, peu importe le moteur) les laissera aux spécialistes 😉

Thomas

Le 28/11/2017 à 22:48

A priori ça ne perturbe pas trop les amateurs vu la hausse récente des cotes des Activa V6. 😉

Thierry Astier

Le 28/11/2017 à 16:04

Paul, ton article est bien vu. Juste un point sur lequel je pense que tu fais fausse route : la finition. Non, elle n’est pas « un poil bâclée ». Honnêtement, je sais parfaitement que Citroën n’est certes pas un spécialiste en matière de qualité perçue. Mais, justement, avec la Xantia, la marque avait fait des efforts considérables sur ce plan. Et même les journalistes les plus pinailleurs sur cette question reconnaissaient la réelle bonne finition de la Xantia dès son lancement, et de la moins coûteuse à la plus huppée. Je peux te retrouver vingt essais et dix fiches occasion qui insistent lourdement et à juste titre sur cet effort et une finition globalement d’une qualité étonnamment germanique, une fois n’est pas coutume. J’ajoute qu’au contraire, les fidèles du modèle sont unanimes pour dire que ce sont les Série 2 qui sont moins soignées en termes de finition, même si la baisse est légère et que l’ensemble reste extrêmement correct. Citroën a d’ailleurs sur-réagi, après avoir mis les petits plats dans les grands pour la finition de la Xantia, s’empressera de rogner sensiblement cette fois ses standards pour la 1ère C5. Dans le cas de la Xantia, j’affirme même que ses qualités de matériaux me semblent dangereusement supérieures à une BMW « E36 », eh oui ! Je tiens à ta disposition tous les articles en question, qui sont d’une troublante unanimité sur le soin avec lequel cette bonne Xantia était produite.

Paul

Le 28/11/2017 à 16:07

Pour être franc, je me suis emmêlé les pinceaux, car la finition n’est effectivement pas baclée, mais plutôt le « rendu » visuel et pratique (notamment cette espèce de barre devant le passager)… Mea Culpa 😉

Quentin R.

Le 28/11/2017 à 23:21

Je ne peux que confirmé la qualité de la finition. Ma mère ayant récemment revendu la sienne (berline 1.9TD de 99 ou 2000) avec près de 430.000kms au compteur et pas un rossignol au niveau du tableau de bord… Une auto qui à l’origine m’était destinée…

Docteur_Oliv

Le 29/11/2017 à 09:12

Et alors ? t’as pas été sage ?

Quentin R.

Le 29/11/2017 à 12:09

Ben non… Mais vu que j’étais encore jeune permis donc pour l’assurance ça coincé un peu… Maintenant j’ai plus de 7 ans de permis donc ça pourrait aller. Si une belle occasion se présente pourquoi pas.

Thierry Astier

Le 28/11/2017 à 16:13

La barre n’est pas très heureuse (et ne sert strictement à rien !), mais au niveau présentation intérieure, pour le reste je trouve ça extrêmement « propre ». Au point que nombre de copains amateurs de chevrons trouvent, comme moi, cet intérieur un peu « tue-l’amour » par manque de fantaisie : le mobilier semble sorti d’une Audi A4 1ère génération à force d’être sérieux comme un pape !

Paul

Le 28/11/2017 à 16:14

pas faux ! Mon oncle roulant désormais en Audi ne se sent pas dépaysé par rapport à cette Xantia 😉

Thomas

Le 28/11/2017 à 22:30

Rappelons-nous tout simplement de l’A2 : on y retrouve ladite barre !

Thomas

Le 28/11/2017 à 17:50

Merci pour cet article.
Super voiture, j’en ai possédé 2, une 1,9l D quand j’étais encore jeune conducteur puis une 2l Hdi Exclusive. Je me souviens encore des trajets boulot maison où on covoiturait avec 2-3 collègues, qui se battaient toujours pour monter derrière sur la route du retour, car ils pouvaient entamer une sieste réparatrice.
Je me rappel aussi de la pub à son lancement en 1993 (j’avais 10 ans) avec la musique de Vangelis des chariots de feu.
Mon grall comme beaucoup, une Activa V6, mais c’est déjà trop tard vu les prix pratiqués.

Marvista

Le 28/11/2017 à 17:54

Un grand merci pour cette article. Cela faisait bien longtemps que je l’espérais et enfin mon attente est récompensée.
La Xantia c’était ma première voiture; en fait mes deux premières voitures. J’ai eu une 1.8 16v SX phase 1.5 ( pour les chevrons chevrons sur le capot notamment) de 1996 puis une 1,8 16v SX phase 2 de 1998.
Les deux étaient des régales à conduire: souples, silencieuses économes et spacieuses. Pour la première ce n’était pas tout à fait un choix. En fait si c’était un choix dicté par mon budget en 2008 lors de mes 18 ans. Pour 1500 euros j’avais le choix entre des vieilles clio et 306 et twingo à bout de souffle et des xantias. Mon choix c’est vite orienté vers la xantia. Bien que pour moi c’était bien une voiture de papy*, les xantia étaient les seules voiture disponible à bas coût et dans des états plus que satisfaisant. Étant allergique aux diesels ( du moins à l’époque; je roule désormais en faux 4*4 TDI de 2014) je me suis orienté vers une 1,8 16v qui finalement et même en boîte longue étaient performante et très économe. En plus j’étais assurable avec malgré ses 7CV . Avec le temps j’ai appris à la regarder avec raison puis avec passion. Sa ligne finalement n’est pas si fade au contraire, Avec sa proue basse et effilée ( mais pas trop comme sur la xm ) et la poupe haute et courte , elle a un côté « performance » et p’tet un peu GT. En allant jusqu’a exagérer, je lui trouve un un air de calibra ( 1990) façon sedan.
Pour moi c’est une voiture qui mêle parfaitement passion et raison. Mais la raison à eu ses limites avec moi. J’ai voulu des voitures plus technologiques , j’ai donc changé pour un break essence, puis un scénic 2 turbo essence et enfin un faux SUVW TDI ( parce que je ne voulais pas payer de malus écologique pour un essence ). Tout ça à fait que j’ai fini par abandonner les xantia, un peu aussi parce que je n’avais pas la place d’avoir une voiture de week-end; dommage.
Un constructeur iranien: Saipa, a bien poursuivit un temps l’aventure Xantia. Mais malgré le peu de documents trouvables , je doute que l’esprit originel de la voiture ait été conservé.

Olivier

Le 28/11/2017 à 18:18

Une belle ode a la Xantia.
A la fois tres modeste en 1,6 l essence de 90ch et terrible en Activa V6, que j’ai eu la chance de conduire ! !!!
Une tenue de route impeccable, un confort « a la hydraulique  »
J’avoue que s’il me tombait une Activa, je me laisserais tenter…. .

Malo

Le 28/11/2017 à 18:44

Mon arrière grand père en a une comme quoi c’est pas qu’une légende ! elle est malheureusement en train de pourrir car trop vieux pour la conduire…

ALAIN 07

Le 28/11/2017 à 18:47

Bel article. C’était une excellente voiture. J’ai eu une berline et un break en 1.9 TD. J’ai préféré la berline au break question tenue de route. Mais côté pratique, le break avec la remorque et les quatre vélos, hyper cool pour les vacances. Mon break gris métal a ete revendu à 178000 avdc un motruf lessivé, il n’avait jamais été au top, ayant une tendance à chauffer dans les côtes sur autoroute. Je suis passé à la C4 et ait découvert les « joies » du karting côté suspensions. J’en suis à ma deuxième, qui est la 7eme CITROËN ! Seules pannes notoires : deux embrayages (GSA X3 et C4 HDI90, la première occasion origine loueur), une pompe HP hydraulique sur une BX, et deux batteries. Je regrette l’abandon de l’hydraulique, la faute à PEUGEOT qui a toujours dénigré la marque.

Wolfgang

Le 29/11/2017 à 19:08

La patronne de Citroën a annoncé la fin de l’hydraulique en disant que ça n’amène rien de mieux par rapport aux suspensions classiques… comment casser l’image et l’histoire de la marque en 1 phrase…
Ils pourraient au moins passer à la suspension électromagnétique s’ils ne veulent plus d’hydraulique…

Jérôme

Le 28/11/2017 à 18:56

Super article. Merci 🙂

De mémoire, la barre de tableau de bord, pas très jolie et difficile à industrialiser, a été développée pour que Madame Calvet (femme de Jacques, patron de PSA de l’époque) puisse se tenir.
Et heureusement enlevée pour la phase 2 !

Eddy123

Le 30/11/2017 à 11:56

Personne ne pouvait se tenir à cette « barre ».. c’était pas non plus sont juste.. .

gérard morel

Le 28/11/2017 à 19:04

rigolo de lire cet article qui veut qu’un « pépé » de plus de 60 ans roule doucement, doucement, doucement…Quand j’avais 15 ans , je trouvais les gens de 40 ans trés vieux, et j’étais bien meilleur qu’eux, forcément…J’emmène n’importe quel volontaire avec moi sur des petites routes de la région..On verra comment il ressortira de la voiture une demie-heure aprés avec un de mes 6 cylindres essence..
j’ai 76 ans..

Moreau

Le 28/11/2017 à 19:14

Bonjour

Belle hommage à la Xantia que J’ai eu la chance de posséder et conduire pendant près de 10 ans. J’avais la 2.0 injection essence 123 cv et tracter ma caravane était simple comme bonjour. La suspension hydraulique permettait en effet de garder une hauteur de flèche constante. Voiture confortable même sur grand trajet et équipement pas du tout ridicule. Aujourd’hui, près de 9 ans après m’en être séparé j’y pense encore.

Eddy123

Le 28/11/2017 à 19:31

Belle hommage à la Xantia Paul!!

Comme écrit sur le précédent article concernant la Xantia, après la Laguna du tonner prêté par mon frère et avoir acheté ma BX Gti, je roulais avec beauxoup (Bordeaux Cherbourg allé retour comme sur un tapis supersoniques), j’avais enjoint mon père a remplacer sa 25 par une Xantia (forcément meilleur) diesel car il roulait beaucoup…
Ni une ni deux, une Xantia série 1 en diesel turbo, 1.9l si je ne m’abuse, je préférais la 2.1l mais trop chère pour le pécule de mon papa…
Déjà, excellent moteur… vraiment… mais la suspension toute molle. .. les ceintures arrière toujours dans les portes… la clim et ventilation qui faisaient sécession… le le tableau de bord côté passagé. … sans commentaire.
Bref.. j ai pas aimé cette voiture… mon père non plus..
J’aime bien sa ligne, et je pense que les série 2 ont gommé pas mal de défauts que je lui trouvai…

Alex c.

Le 28/11/2017 à 20:32

Bel hommage à la xantia. C’est une voiture qui m’a laissé de bons souvenirs de banquette arrière et qui m’a toujours plu, surtout le premier millésime avec les chevrons sur le capot j’en ai sa réplique burago au 1/43…

Docteur_Oliv

Le 28/11/2017 à 20:40

Je ne sais pas si c’était un 1er Prix de beauté mais ce fût la 1ère CITROEN commandée en grand nombre par les collaborateurs à …SOCHAUX !
J’ai utlisée 2 Ph1 une 8 soupapes Blanche puis une 16 S Bleue marine.
Pas assez de chevaux à mon goût mais j’en veut toujours plus !
La barre devant le passager une incongruïté depuis la R16.
La 1ère chose en montant dans cette voiture c’est que la pédale de Freins ressemblait à celle des autres voitures ( je veux dire pas caricaturale )
Le Break HEULIEZ aussi beau qu’une 3.20 Touring.
En résumé une vraie CITROEN qui n’a pâtit que de suivre la BX et donc d’hériter d’une image viellotte.
PS Un super article avec pléthore de commentaires comme pour la dernière MG ZT
PPS T’inquiètes pas Paul quand tu auras du diabète tu pourras toujours rouler aussi vite !!

bigblue

Le 28/11/2017 à 20:45

Deux break 2.1 TD (Phase 1 normale/phase 2 exclusive ) au milieu des années 2000 alors que c’était déjà des occasions « a pas cher », le 2eme a remplacée la 1ere raccourcie de 30 cm à l’arrière sur le périphérique parisien, la 2eme remplacée par un 3008 puis un « suv » suédois (because Mme allergique aux doubles chevrons, « caisse de vieux »), bah ouais, je la pleure encore aujourd’hui ma xantia (et aussi ma bx avant cela…), ceci étant, c’était peut être mieux ainsi, car sans spécialement cravacher la bête et avec l’émergence de l’automatisation des contrôle de vitesse je serais certainement maintenant à pied ou en voiturette. Pour résumer, 6 litres au cent, un « touché » de route exceptionnel (et pas retrouvé depuis) même avec ce « vrai coffre »chargée à bloc, la seule fausse note, les armatures de sièges avaient tendance à se dessouder et finissaient par casser (ok, j’ai pris trop de potion magique quand j’étais petit)…

AbuShemsy

Le 28/11/2017 à 21:10

Tu as presque failli me convaincre. Presque.

Je dois bien reconnaître le confort des suspensions hydraulique. Et je sais me contenter d’une puissance qu’on pourrait qualifier de « suffisante ». Tout comme, je n’associe pas forcément la Xantia aux papys, y ayant été conduit fréquemment par une jeune femme durant mon enfance. Je conçois l’intérêt d’une Activa V6.

Mais depuis mon enfance, jusqu’à aujourd’hui où mon collègue (qui n’est pas un papa) m’impose la vision de sa Xantia, j’ai toujours trouvé cette voiture horrible dans son design.

Je la classe dans les voitures les plus laides avec la Nissan Micra (bien que la nouvelle version m’ait bluffé après tant d’années de laideur).

Et qu’on puisse la préférer à une e30 me sidère, même si je comprends que le confort prime notamment avec le côté tape-cul de l’e30.

Enfin, si nous sommes nombreux à penser ainsi, vous aurez vos Xantia à des prix intéressants. 😉

Thomas

Le 28/11/2017 à 22:03

@AbuShemsy, là c’est une question de goût et heureusement, ça nous en fait plus pour nous 🙂
Mais malheureusement, la version la plus désirable, l’Activa V6, commence à devenir chère, les plus belles partent maintenant largement au-delà de 10’000€… bon, il reste de superbes occases avec des versions peu courantes (break V6…) qui permettent de profiter de ses qualités de sleeper, et et d’autres plus banales parfaites pour un daily 😀

AbuShemsy

Le 29/11/2017 à 07:12

Bien sûr, c’est totalement subjectif. D’ailleurs j’avoue, que le break me séduit plus. L’arrière plus arrondi me semble plus réussi.

Jota

Le 29/11/2017 à 09:37

Je confirme ayant fait une recherche hier sur LBC suite à l’article de Paul. Il y a néanmoins quelques Turbo CT Activa qui restent abordables.

Thomas

Le 29/11/2017 à 14:33

En effet, elles restent abordables ce qui permet de s’offrir de belles autos à petit budget.
Le tout avec des performances convaincantes, qui faisaient titrer à l’AJ « la meilleure berline Française »… rien que ça ! il reste la noblesse mécanique au V6 : souplesse, sonorité, rage dans les tours (là où le TCT, comme un bon vieux diesel, s’essouffle…).

Si vous voulez une Activa (TCT ou non), je ne peux que vous conseiller le site de l’Activa Club (http://www.activa-club.fr/), et notre forum (http://activa.forumactif.org), nous serons ravis d’accueillir de nouveaux activistes (et de leur éviter les misères d’un entretien garage, que les Activa n’apprécient pas trop en général :)).

YO

Le 28/11/2017 à 21:48

Je n’ai pas mémoire de carrosseries spéciales sur base Xantia effectués par des designers, préparateurs ou carrossiers indépendants tels Heuliez, Sbarro etc…

Thomas

Le 29/11/2017 à 01:46

Il y a le break Heuliez Buffalo !

Francois

Le 29/11/2017 à 02:14

Excellent ! J’ai eu pendant quelques mois une Xantia diesel atmosphérique qui affichait 120.000 km… et j’en ai fait 30.000 de plus (je roulais beaucoup à l’époque). Evidemment ce n’était pas un avion de chasse et elle bouffait 1 L. d’huile aux 1000 km mais c’était une voiture très sécurisante.

Jordan

Le 29/11/2017 à 06:21

Mon père en a eu 3. Une essence 2.0 et 2 diesel. J’ai encore un très bon souvenir du 2.0 essence, un vert bouteille qui lui allait bien. On avalait les 2200km à 5 pour relier la Sicile, un confort inégalable ! Mais par contre aujourd’hui je trouve que c’est un gouffre à maintenir en marche, justement à cause de l’hydraulique. Je la déconseillerai justement aux jeunes conducteurs pour ce point :/

Thomas

Le 29/11/2017 à 14:25

Et pourquoi un gouffre ?
J’ai sauvé des Xantia et XM à l’hydraulique en vrac, ça n’a jamais pris plus d’une journée et quelques dizaines d’euros : tant qu’on ne va pas chez Citroën, c’est facile à faire et pas cher quand on a les bons conseils. J’en ai même pour moins cher d’entretien du circuit hydraulique que le remplacement des suspensions d’une auto à ressorts !

Je suis jeune conducteur, je me suis acheté une Activa TCT comme première auto… maintenant j’en ai… 2 (et des XM aussi), et j’en redemande 😉

Pour ces autos, l’aide de connaisseurs (Activa Club, son forum, sa boutique,… le forum Planète Citroën, les groupes Facebook spécialisés…) est précieuse !

Wolfgang

Le 29/11/2017 à 19:13

Faut dire en effet que le vrai pb de Citroën ce sont ses garages… jamais vu pire.
Rien que pour commander une pièce c’est une galère pas possible….
Et puis PSA s’entête à ne pas harmoniser les ref de pièces entre Peugeot et Citroën : on devrait pouvoir acheter indifféremment chez Peugeot ou Citron vu que pas mal de pièces sont identiques…

Rodrigo

Le 29/11/2017 à 06:43

Dans mon cas, mon pere a achetée la sienne ( 1,8 16v SX de 1997) le jour de son 48 eme anniversaire. Vingt ans et environ 180.000 kms. apres, la belle reste dans son garage, et evidemment elle s’adapte de merveille a ses -actuelles- sages habitudes que lui n’avait pas a l’epoque de l’achat!

C’est dommage que Citroën n’a pas poursuivi avec le systeme Activa et la hydropneumatique. Pour beaucoup de gens, sans le hydro point d’acheter une Citroën grande; une voiture que n’a aucun rien specifique a elle ne peut rever a se vendre beaucoup, tant moins de defier aux rivales.

Forvapat

Le 29/11/2017 à 10:13

Il y a quelques mois, on m’en a donné une. Il s’agit de ma première Citroën… et de mon premier mazout (une HDI 110) en plus de 50 bagnoles déjà possédées!!!! Elle n’a que 200000 kms et est dans un état irréprochable, sans le vouloir, cette auto qui ne devait servir qu’à partir en vacances est devenue mon auto principale. C’est une Exclusive Phase II en Hydractive II, j’avoue ne plus vouloir conduire autre chose. J’ai même mis de côté mon allergie au mazout tant j’aime cette auto que je bichonne plus que le reste de mon parc. Elle s’avère d’une fiabilité exemplaire tant que l’on fait l’entretien préventif régulier nécessaire à toute Citroën. Elle sera avantageusement remplacée par une V6 BVA (Activa si je trouve) dès l’année prochaine.

Pierre

Le 29/11/2017 à 10:24

Activa => BVM 🙂

Forvapat

Le 29/11/2017 à 11:35

Ce ne sera donc pas une Activa… Quoique!

LESOU

Le 29/11/2017 à 10:18

J’ai gardé la mienne 22 ans. Je n’ai jamais eu de problème. Une super voiture que je regrette d’avoir vendue !

divb

Le 29/11/2017 à 10:58

Une 1,8i achetée avec 17kms chez Félix Faure(vente voitures collaborateurs ou ayant fait l’exposition) en 2000 affiche maintenant 120 000 kms et passe ses contrôles techniques sans rappel…Que demander de mieux ?

Greg

Le 29/11/2017 à 12:07

Visiblement le design de la Xantia ne laisse pas indifférent!!!
4 ans après la XM elle se présente comme… une XM en plus sage?
Elle en reprend l’avant extrêmement effilé, très bel exemple de design en coin ou « wedge design », bien daté des années 70 et sérieusement décalé dans les années 90, les années du bio-design.
Mais le profil a été considérablement allégé: 1 porte = 1 vitre, pas plus, pas moins.
Il semble que les leçons apprises par Renault avec la Renault 19 ont été bien apprises: pour plaire à l’export et en particulier aux Allemands, il faut « faire robuste ».
Ce qui se traduit par un montant arrière bien épais et des portières autoclaves présentant aussi peu de lignes de joints que possible.
Cette description austère est pimentée par quelques détails savoureux comme:
.la cassure de la ceinture de caisse au niveau de la porte arrière: artefact revu sur Mercedes GLA, Megane IV, et combien d’autres?
.la lunette arrière taillée en pointe, faisant écho à l’arête du hayon.
Tiens, parlons en, du hayon.
Il y’a un vieux débat depuis la R16 d’Hervé Charbonneau: silhouette 2 volumes avec hayon = utilitaire, ce qui reste un énorme frein à la vente à l’export.
Donc Citroën garde le hayon si pratique de la BX et le dissimule dans un profil « presque » 3 volumes. Subterfuge volontiers employé par d’autres pour toucher leurs marchés domestiques:
Seat (Toledo) ou Skoda.
Dommage, Citroën y renoncera pour le C5 II… quand Skoda proposera une inédite double ouverture pour la Superb.
Quid de la finition?
J’ai fait beaucoup de kilomètres dans une XM phase I et me souviens d’assemblages très fragiles comme l’accoudoir central par exemple.
Mais les Citroën des années 90 sont bien mieux finies que les modèles qu’elles remplacent.
la XM phase II s’améliore -heureusement!-, nous avons eu une Saxo qui était taillée dans le roc, et la Xantia affiche aussi une très bonne résistance aux outrages du temps.
A conduire, j’ai beaucoup apprécié les qualités routières de la BX dans des conditions parfois difficiles et je n’ai malheureusement essayé la Xantia que très brièvement.
C’était l’une des toutes premières HDI et je dois dire que la douceur de cette motorisation, combinée à une très bonne insonorisation, m’avaient laissé sur ma faim: pas beaucoup de sensations par rapport à la grosse brute de Rover 420 SDi que je conduisais alors!
En fait, la Xantia était juste une auto très douce et bien élevée sous tous rapports.
Je crois que j’aurais pu l’aimer.

Olivier S

Le 29/11/2017 à 19:45

Bon choix – une voiture très sous-estimée. J’ai beaucoup de souvenir, la Xantia était ma première voiture presque neuve (bon, modèle Millésime 2.0HDI 2000 achetée d’occase en 2002).

Et ceci après une quarantaine de vieilles bagnoles rincées et extrement bon marché, comme une multitides de 2CV et 4L rouillées, beaucoup de GSA, BX, CX Break, une Golf III, quelque raretés comme une Alfa 33 1.7i.e. 16V QV P4, Ford Taunus des 70’s, Volvo-DAF 66, VW Bus T2 DoKa, Datsun Cherry, Leyland Mini Estate HLE, tout ça depuis 1987.
.
La Xantia X2 était superbe! Bonne tenue de route et superbe confort routier en parfaite combinaison, qualité et finition bien meilleure que les autres Citroens, la XM contemporaine incluse.
.
Je les ait toutes essayées, et j’ai préféré la Xantia X2 HDI a une XM 2.1TD de la même année (et aussi aux CX Break si adorables, mais avec une finition, fiabilité et tendance a rouiller catastrophique…).
.
Sinon, le facelift X2 de ’98 était devenu un peu lourd, renforcement structurels, ABS et multiples Airbags latérales obligent (la mienne, version Millésime hayon était plus lourde que ma CX Break 2.5 TD II ABS de ’89 qui l’a précédée – presque 1500kg avec la clim et attache-remorque…). Bon, la C5 c’est pire, encore >200kg de plus, et ça se remarque en roulant!…
.
Dommage que je l’ai vendue – je voulais quelque chose de moins pépère, et boum, sans nécessité, dés 2006 je roulais en Volvo C70 Coupé a 240CV de 2002 en couleur Mango-Saffran – complètement inutile, beaucoup moins de place et variabilité, mais avec une consommation doublée (J’ai souvent frôlé les 14l/100km sur Autobahn – avec la Xantia, C’était 7l au max…)…
.
La C5 II de 2006 que j’ai acheté il y a 3 ans n’a bas été un remplacement digne de la Xantia X2, un peu trop trop laide, trop obèse, et bien plus gourmande en Diesel (1.5 à 2l/100km de plus que la Xantia, le dernier HDI 2.0 sans FAP!). Mais aussi pas chère en occase, la C5 donne un bon rapport qualité-prix comme sa devancière.
.
L’intérieur de ma Xantia était déjà bien démodée quand elle sortait de l’usine en 2000: Aujourd’hui ça fait presque retro, avec le faux bois plastique, le velours, couleurs et les motifs bien dans les années ’90…
.
Aussi, les sièges étaient vraiment nuls sur long trajets sur autoroute Allemande, surtout par rapport a ma Volvo C70 2.4Turbo Coupé contemporaine (bon, au double prix par rapport à la Xantia, faut bien qu’il y a une différence… 🙂 )
.
Je trouve que le HDI 2L 8 soupapes 109CVde la Xantia était plus agréable a conduire que le bloc 2.0 HDI 16S 136CV de la C5 (que je roule encore tous les jours): Plus de couple a bas régime, moins d’idioties électroniques qui freinent le moteur en Euro4 / Euro5. Sauf en vitesse de pointe la Xantia était plus agile et meilleure a circuler que sa héritière, surtout en ville et dans les virages (autoroute: point pour la C5….)
.
Dommage qu’ici en RFA on en trouve plus de Diesel HDI avec des faibles kilométrages – elles ont toutes disparus a cause des interdictions anti-smog dans toutes les moyennes et grandes villes (et aussi taxe routière extra-pénalisante pour vieux Diesel, en 1.9 & 2.1TD c’est pire). Ce que reste, c’est les versions de base 1.8i typiquement roulé par un retraité, un peu asthmatiques et trop dépouillés.
.
J’aurai bien envie d’en racheter une. Les 3.0 V6 essence 190CV était relativement courantes ici et surtout en Suisse (bien plus qu’en France), mais elles sont presque toutes mortes a cause des frais de réparation par rapport a la valeur ridicule de la voiture après 10 ans:
.
Çà ne vaux plus rien du tout en occase, au moins ici en Allemagne: Pas d’image du tout sinon voiture de vieux pépé, donc ça passe a la ferraille au moindre frais de réparation, comme un simple service de courroie de distribution ou disques de freins a changer…
.
Dommage. Mais ça devient déjà un peu collection, pour Citroënistes avertis les versions Activa sont un peu la perle de la série, surtout en V6 ou 2.0i Turbo CT essence. C’est l’ultime « sleeper » sur routes sinueuses!

mdr

Le 29/11/2017 à 20:49

Je ne savais pas que tu connaissais mon beauf (mdr) , il possède toujours sa chère et tendre Xantia , achetée presque neuve (6 mois) à un collaborateur. Elle est équipé GPL et c’est toujours sa voiture principale !
Sinon, il faut reconnaître que la Xantia a un look beaucoup plus sympathique (sexy) que les X ( BX et ZX ) et que la proposition en version coupé est simplement surprenante à l’époque dans ce créneaux, on les retrouvait en version société !

Fred

Le 30/11/2017 à 17:19

La Xantia, c’est surtout une voiture de l’âge d’or automobile -fin des années 90-(desormais revolu, on est passé à l’époque du jetable, un modèle en remplace un autre sans apporter quoi que ce soit…si peut être un peu plus de problèmes electroniques….) avec ces acolytes, 406 et Laguna (I bien sur….) pour se limiter aux françaises.
Les trois sont ringardisées…..mais il y en a un nombre conséquent qui roulent encore (ça va de la voiture « de papy » restée impeccable à la poubelle de Xème main) ce qui prouve quand même une certaine qualité et fiabilité.

Alainrx8

Le 30/11/2017 à 20:53

Lors de la vente aux enchères Citroën il y aura un V6 Activa de proposée. Quelle est votre côte Boîtier rouge? Elle est en état quasi neuf mais à immatriculer car pré série de la seconde génération je suppose.

Nanarf

Le 30/11/2017 à 23:15

J’ai 68 ans, un break Hdi 106 cv de 320 000 km et je te prends quand tu veux sur les départementales d’Eure et Loir et d’ailleurs

Corail77

Le 01/12/2017 à 09:02

Mon grand père avait – et a toujours – un Xantia de 2003 avec l’excellent moteur 2L HDI, ce qui correspond un peu à l’archetype « voiture de papy ». Increvable, bien entretenue (mon grand père était dans l’automobile) mais aucun projet de remplacement prévu car « l’automobile me nourrit mais je ne le lui rend pas » !
Le genre de voiture que je conseille (le meilleur compromis coût-performances-fiabilité) et que les gouverne-ments veulent virer pour nous forcer à acheter les daubes actuelles bourrées d’électronique « cheap », suspendu avec des pavés en chêne et rembourrées aux noyaux de pêche !

Antoine

Le 02/12/2017 à 12:59

Comme beaucoup de voitures, elle est très fade en bas de gamme, par contre effectivement, avec de belles jantes, elle fait sobre et belle

Docteur_Oliv

Le 02/12/2017 à 16:31

Puisque tu parles de jantes, j’avais mis les jantes option LE MANS sur la BX GTi de ma femme avec des Super RE 71 BRIDGESTONE

Henri Bourjade

Le 03/12/2017 à 13:34

J’ai eu une Xantia 2.0 l HDI 110 ch exclusive, une des premières avec ce moteur, de fin 1998. Pour moi c’était une très belle voiture, avec une très belle finition alcantara et bois, climatisation automatique. Je l’ai eue de 92000 à 211000 km.
La suspension hydractive 2 avec ses 8 sphères, à changer tous les 100000 km environ, c’était quand même un gros budget, en plus des dépenses normales sur la durée, comme l’embrayage, le pot, les disques de frein. La pompe à injection aussi n’a pas passé les 105000 km.
Elle avait perdu des baguettes décoratives de portes, et des coques en plastique intérieures des ailes arrière que Citroën n’avait plus en pièces détachées dès 2009 !
J’ai vu d’autres encore utilisées après 540 000 km avec les robustes diesels d’avant les HDI.
C’était une excellente voiture à l’usage, malgré sa suspension, certes très confortable en général, mais bien plus dure qu’en suspension classique sur les ralentisseurs des villes, les jointures des ponts et… sur les chaussées bosselées ou les pavés pris à vive allure, deux cas où l’hydractive 2 se durcissait subitement. Enfin, dans les virages, une Laguna 3 diesel de base, bien plus récente, vire plus à plat sans aucun de ces artifices, par contre les sièges en finition Exclusive de la Xantia, c’était le top.
Enfin, la Xantia a eu une longue carrière mais à la fin, elle n’avait qu’une seule étoile au crash test, loin derrière les 3 étoiles d’une Dacia Logan.
Cette Xantia était plus sobre de 10 % que la Laguna 3 de 2008 que j’ai eu après, mais cette dernière était bien plus vaste et silencieuse.
Maintenant je roule en Prius, c’est une autre planète…

Gilles

Le 05/12/2017 à 07:38

Que de souvenirs ! J’ai récupéré en 2003 la Xantia 1.9 TD de mon père, lorsqu’il l’a remplacée par une C5.
Avant elles s’étaient succédées 2 BX. Quel espace, quel confort, quelle tenue de route !
Aujourd’hui après le décès de mon père, je restaure sa dernière C5 achetée neuve en 2005, une 2.2 HDI BVA affichant 250 000 kms. Elle a redémarré cette semaine, je l’ai conduite, la magie Citroen a de nouveau opéré !

Philos

Le 05/12/2017 à 18:04

Mon père de 87ans possède encore la sienne modéle 94 avec le 1.9 Turbo et 210000kms au compteur, elle est dans un état d’origine magnifique, l’intérieur cuir noir est un vrai salon cossue, et son confort de roulage digne d’une grande Citroën, j’avoue que pour un collector celle ci sera très prisé dans quelques années, merci pour ce partage et ces lectures de passionnés

Karagheuz

Le 06/12/2017 à 23:16

Un très bel article.
Je suis un citroëniste pur jus. J’adore les mal aimées (Dyane, GS, BX, Xantia en particuler).
La Xantia a repris unpeu le slogan de la traction à l’époque, car « une ligne sobre et élégante ne se démode pas ». Rien de neuf dans la ligne, mais aucune faute de goût.
Et sur la route ! J’ai une activa V6, mes grand parents une Turbomazout. Les deux sont très agréables à mener. Dur de trouver mieux, effectivement.
Merci pour ce bel article.

Quentin R.

Le 06/12/2017 à 23:43

Toutes les Citroën que j’aime…

Karagheuz

Le 07/12/2017 à 08:08

Les hauts de gamme sont sympas, mais il faut pouvoir les garer et les entretenir. Avec ces modèles, on a toujours LE confort, la tenue de route et le comportement très sécurisants, et un touché de route qui rend accro dès la première prise ! Et le budget et carrément raisonnable, ce qui n’est pas rien.

Philippe M

Le 12/12/2017 à 20:30

J’ai une 16v et j’arrive à 60 ans.

Je devais tomber sur cet article et découvrir Boîtier Rouge

Je roule à 70 assez souvent jusqu’à ce qu’on me colle, pour mieux semer l’importun dans un rond point abordé en seconde et à la corde. Le fonceur en ligne droite se venge ensuite si la route est bien rectiligne…

Le côté papy de la voiture, c’est son poids, le volant trop grand, le trou entre 4 et 5 mais pour le reste c’est tout bon!

La puissance « limitée » (135cV) donne une bonne motricité avec des pneus pas chers (en raison de leur taille) et il faut tomber sur un énervé avec 200 Cv pour se faire ridiculiser sur route sinueuse, même avec les motos sur la remorque…

Dernier point positif, surtout si la vôtre est « propre »: les contrôles techniques l’aiment bien (sauf Dekra).

Karagheuz

Le 12/12/2017 à 21:11

C’est avant tout une histoire de personnes.
Sur cette chaîne, un de leurs employés me refusait le CT pour cause d’éclairage trop faible. Le bestiau étant en 6V, il est vrai que je n’éblouis personne même en plein phares.
Aucune mesure pour justifier son refus. Juste une appréciation.
Mon contrôleur habituel est aussi dans cette chaîne, mais roule aussi en anciennes. Jamais aucun souci. Il fait très bien son boulot, et ne fait pas n’importe quoi…

Docteur_Oliv

Le 13/12/2017 à 09:38

Je ne comprends pas la remarque sur la taille des pneus car la dimension d’origine était 205/55 R 15 ce qui n’est pas immense.
Par ailleurs j’ai dirigé le Service Technique de DEKRA pendant quelques années et ce genre d’affirmations doit, a minima, être documenté !

Philippe M

Le 13/12/2017 à 14:07

Quand des professionnels postent sur des sites de passionnés, ou d’enthousiastes, ça dégèrère rapidement et on sort du sujet pour des polémiques gratuites, c’est dommage, surtout quand le pro en question se trompe sur les tailles de pneus mais personne n’irait faire entretenir sa Xantia chez Dekra !

Taguer les intervenants comme « pro », c’est ce que devrait faire BR pour éviter cette pub ridicule.

La mention « pro » sur beaucoup de sites, pe

Docteur_Oliv

Le 13/12/2017 à 15:23

J’aime bien discuter mais plutôt que de dire : C’est pas ça la dimension dis-nous ce que c’est !

Karagheuz

Le 13/12/2017 à 15:14

@Docteur_Oliv : Je ne vois pas de quelle remarque de pneus vous parlez 🙂

@Philippe M : La dimension de pneus est la bonne, et c’est bien suffisant, vu la performance au test de l’élan.

Docteur_Oliv

Le 13/12/2017 à 15:21

à force de parler « écrire » elliptique on peut se méprendre ??
Il est écrit : Pneus pas chers vu la taille, ce qui laisse à penser que leur taille immense fait qu’ils coutent cher.

Karagheuz

Le 13/12/2017 à 16:52

Ah ok !
Pour l’époque ça faisait gros j’imagine.
Je roule principalement avec des 125, 135 et 145 R15… pour moi c’est carrément du pneu de supercar 🙂

gérard morel

Le 18/12/2017 à 09:52

Bjr PAul,
connaît-on le nombre de Xantia V6 NON ACTIVA, produit ?
J’ai cherché ce matin, pas trouvé…
Des activa , il y en 3850 en gros ( V6) ,mais non V6, pas vu…..
merci

Paul

Le 18/12/2017 à 10:03

– 2.0 16V : 2331 (155cv et 135cv confondues)
– 2.0 TCT : 5372
– 3.0 V6 : 2740
– 2.1TD : 4299
– 2.0 HDI : 3494

soit 18236 Activa

Paul

Le 18/12/2017 à 10:08

ah désolé j’ai donné les chiffres des Activa, j’avais mal lu ta question ! Bon je cherche ça ahahah

Karagheuz

Le 18/12/2017 à 10:04

Je n’ai pas les mêmes chiffres : 2740 activa V6, 18236 activa toutes versions.
Je n’ai pas les chiffres, mais les V6 sur les classiques étaient uniquement accouplés à des boîtes automatiques, à l’exception de quelques rares breaks V6, exportés en Allemagne et en Suisse pour la Plupart.

Karagheuz

Le 18/12/2017 à 10:05

Ah, réponse en même temps 🙂

Manu

Le 19/12/2017 à 17:37

Hello, je roule en Xantia, presque la même que sur les photos, le chevrons sont sur la calandre et non sur le capot, une 2.0l i de 95 avec clim et tout le tintouin. J’ai mon petit garage spécialisé dans l’hydraulique citron en cas de pépin (hydrosphère 91, ils sont top). Un véritable plaisir de conduire cette auto, suffisamment puissante c’est vrai et c’est un x17b, boite auto, des kilomètres sans fatigue. Elle totalise un peu plus de 200000kms maintenant mais on continue de l’entretenir et de l’apprécier. Elle a une énorme valeur sentimentale, c’était celle du père de ma compagne qui je peux vous l’assurer ne l’a pas calaminé.

Docteur_Oliv

Le 19/12/2017 à 18:24

Les chevrons sur le capot c’était uniquement la 1ère année

Manu

Le 19/12/2017 à 18:44

oui oui je sais, c’était pour indiqué la seule différence avec le modèle en photo, même bleu, mêmes jantes…

patrice

Le 28/12/2017 à 06:57

J ai la 18i depuis un an qui remplace une 320d que j avais acheter pour etre tranquille … je suis devenu mecano obliger avec la bmw ….
La citroen pour depanner m as rendu amoureux .. rire ..
Elle sait fait aimee , demarre et roule nikel pour ses 20 ans ..
le cote retro , le regard des autres au feu rouge , puis pas content quand ils se retrouvent dans mon retro .. Comfort et vitesse bcp trop vite pour les radars ,faut faire gaffe au compteur car voiture silencieuse …
La voiture qui monte a la hauteur de la caisse du drive pour se servir ou a hauteur d un suv qui demande un renseignement , trop marrant …
Je vais la tenir , c est sur …. encore bonne jusque 2025 pour etre conforme anti polution en ville ..
Seul defaut . frein a main sur roue avant , dommage car ça aide pour eviter un accident en cas d urgence ou de neige .

Laisser un commentaire