David Brown Speedback : l’héritière

Publié le vendredi 28 mars 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

Quand il s’agit d’automobile et d’Angleterre, le nom de David Brown fait toujours tilt. Sir Brown fut l’animateur et le propriétaire d’Aston Martin entre 1947 et 1972. Il donna à la marque ses initiales, DB, que l’on retrouve encore sur les modèles actuels ou récents de la marque (DB7, DB9).

DB Speedback 02

Mais David Brown aujourd’hui, c’est aussi un nouvel artisan anglais. Cet homonyme de l’emblématique patron d’Aston compte bien en jouer, et annonce la création de son entreprise en ce début d’année, puis présente enfin ces derniers jours son premier modèle : la Speedback. Entouré d’une équipe d’expérience (notamment l’ancien directeur du design de Land Rover Alan Mobberley), notre homme va vite, et nous propose une interprétation moderne et séduisante des Aston des sixties : on y voit facilement l’influence des DB5 et DB6 d’antan.

DB Speedback intérieur

Tout cela fleure bon l’angleterre, d’autant que la belle s’équipe du moteur de la Jaguar XKR, un V8 de 5 litres et 510 ch. Bien sûr, le cuir, le bois, et le luxe en général sont présents dans l’habitacle, et le tarif est en conséquence (environ 300 000 euros).

DB Speedback Usine

En tout cas, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître : la ligne est à couper le souffle, et les performances s’annoncent détonnantes malgré les 1800 kg de la bête. Les objectifs de ventes (1000 exemplaires) semblent un peu optimistes, mais c’est tout le mal que l’on souhaite à ce nouveau David Brown. Enfin, on adore le petit logo David Brown, so British avec son Union Jack

A voir sur : http://www.davidbrownautomotive.com

Articles associés

1 commentaire

Michel

Le 04/11/2017 à 00:23

N’y voyez pas malice ni tout autre preuve de suffisance, le préfixe « Sir » est suivi du prénom (Sir David) et le préfixe « Lord » est suivi du nom de famille (Lord Brown). Have a nice day, cheers

Laisser un commentaire