DS6 WR : l’offensive DS commence en Chine

Publié le mardi 15 avril 2014.
Mis à jour le mercredi 27 mars 2019.
Retour

Aujourd’hui, Citroën nous annonce que sa gamme DS va sélargir en Chine et qu’elle va présenter au Salon de Pékin son nouveau SUV dérivé du concept car Wild Rubis. Après la DS3, la DS4 et la DS5 (et DS5 LS), voici donc la DS6 WR (pour Wild Rubis, « I presume »).

Un communiqué de presse, c’est tout un art, mais c’est toujours amusant d’en lire, car bien entendu, impossible pour les auteurs d’être critiques hein ? En revanche, on tombe vite dans le too much descriptif : la DS6 WR est « puissante », « rebelle », « perfectionniste » et « raffinée ». Rien que cela. « Style spectaculaire et racé », « fluidité » et « homogénéité » qualifient la bête.

Il faut dire que le style est assez réussi, même si personnellement, je trouve que DS tourne un peu en rond. Citroën insiste sur sa calandre flottante DS Wings qui pourtant n’est pas si distinctive que ça. Comme un air de « déjà vu ».

Comme sa sœur DS5 (normale ou LS), la DS6 WR sera produite à Shenzen et est destinée au marché chinois en priorité, mais les communicants de Citroën laissent clairement entendre que la DS6 WR ne s’arrêtera pas là. Au détour d’une phrase, on apprend aussi qu’un nouveau modèle produit en Chine sera dévoilé dans les prochains mois. Wait and see.

 

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire