Essai Alfa Romeo Spider Veloce 1750

Lundi 1 avril 2019
Retour

Icône des sixties, vedette dans sa version 1 600 du film Le Lauréat révélant Dustin Hoffman sur une bande son mythique de Simon & Garfunkel, l’Alfa Romeo Spider aura non seulement marqué son époque, mais aussi duré dans le temps, puisqu’elle restera en production jusqu’en 1993, évoluant au fil des années. Nous avons pu tester sa version Veloce 1750.

Né en 1966, le Spider reçut tout d’abord le nom de Duetto : un nom qui ne durera qu’un an et uniquement en version 1600. C’est en 1967 qu’apparaît cette version 1750 désormais appelée Spider Veloce. Elle possède encore la ligne “os de seiche” (ou coda longa) dessinée par Pininfarina. C’est d’ailleurs Pininfarina qui fabrique cette voiture dans son usine de Grugliasco, aux côtés de sa principale concurrente italienne, la Fiat 124.

Agréable et nerveux, révélant un son typique des 1750 Alfa Roméo, le Spider est un bonheur de conduite qui s’avère particulièrement recherché dans sa version Coda Longa (à partir de 1970, le Spider évolue stylistiquement devenant “coda tronca”). Il vous en coûtera 50 000 euros minimum pour un beau modèle.

L’histoire du Spider Alfa Romeo ici.

Un propriétaire nous parle de son Spider ici.

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

1 commentaire

de villeneuve

Le 25/04/2019 à 13:19

excellent cet essai. A mon sens de vieil Alfiste, l’essayeur a tout compris de leur philosophie.
A quand un essai du spider Giulietta ou Giulia ?
longue vie à Car jager

Laisser un commentaire