Ferrari 348 : la mini Testarossa

Dimanche 20 avril 2014
Retour

La Ferrari 348 a longtemps été boudée, pour des raisons obscures. Première Ferrari sortie après la mort d’Enzo Ferrari, elle prend la relève de la 328 en 1989, et continue l’oeuvre de Pininfarina en proposant un dessin de Testarossa en miniature plutôt plaisant à l’oeil (lire aussi : Ferrari Testarossa).

Le proto de 1989, à mi-chemin entre la 328 précédente et la 348 à venir

La 348 est une voiture d’homme. Direction ferme, moteur et comportement pointus, elle a beau être l’entrée de gamme de Ferrari à l’époque, elle n’a rien d’accessible, et est même considérée comme « brutale ». On lui reprochera pourtant d’être une Ferrari « au rabais », ce qui, à 692 000 F la 348 tb en 1993, est assez cocasse.

La 348 sera déclinée en plusieurs versions : tb (berlinette), ts (targa) et spider (cabriolet). En 1993, la 348 sera retravaillée, perdra un peu de poids (25 kg), gagnera 20 ch (passant de 300 à 320 ch) et prendra les appellations de GTB et GTS. Plus facile à conduire, elle n’en reste pas moins une voiture « d’homme ». Malgré tout ces reproches, la 348 se vendra jusqu’en 1995, date de son remplacement par la F355 (une 348 débarassée de tous ses défauts et au dessin affiné, une 348 aboutie quoi!). En tout, 7125 tb/ts, 1400 gtb/gts et 1146 spiders trouveront preneurs, soit une production totale de 9671 exemplaires. Pas si mal pour une voiture dépassant les 300 ch, les 600 000 F et mal aimée de surcroît.

Désormais, la 348 est plutôt recherchée. Son style y est pour beaucoup, la filiation avec la Testarossa étant évidente. Mais c’est aussi une des dernières Ferrari « brute », sans assistance et sans concession. Largement diffusée, elle n’est pas rare, et se dégotte à des tarifs encore acceptable (enfin tout est relatif, cela reste une Ferrari), y compris en Spider. Il vous sera en revanche plus difficile de trouver un des 56 exemplaires destinés à l’homologation de la 348 Competizione.

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

BRAULT Loïc

Le 25/02/2019 à 00:18

La vérité de la mal aimée est très simple : la 348 est une pure et dure…premiére connerie c’est le tout droit assuré !! Et à ce petit jeu les mickeys de journalopes en ont plié plus d’une !!! Autrement dit la 348 n’est pas à mettre dans toutes les mains…comme les 5turbo Cévennes et autres Tour de Corse , OK ???

D’autre part sa conception a commencé sous Enzo alors mort ou pas on s’en contre fout, e qui a pondu ce extraordinaire moteur ???? MATERAZZI himself !

Amen! La messe est dite…

Compris ? Amen !

Laisser un commentaire