Fiat Barchetta : comme une envie d’été

Mardi 15 avril 2014
Retour

Quand on parle de la Fiat, en France, souvent en face on ricane… J’ai d’ailleurs souvent ricané sans même vraiment savoir pourquoi. Sans doute à cause de son image populaire (on est snob en France), renforcée dans les années 80 par la Fiat Panda, qui a fait oublié ces petits roadsters des années 60. Une fausse image de « voiture de plouc », de fiabilité douteuse et de rouille galopante (bon ça c’est pas toujours faux) ont longtemps desservi Fiat avant que son image se retourne avec la nouvelle Fiat 500 dans les années 2000.

Barchetta 06

Pourtant, la barre avait commencé à se redresser dès les années 90 grâce à des véhicules de petite série désirables : la Fiat Coupé (dessinée par le controversé Chris Bangle, lire aussi: Fiat Coupé), et la Fiat Barchetta (sur une base de Punto). C’est cette dernière qui nous intéresse aujourd’hui.

Barchetta 07

Présentée en 1994, cette Barchetta ressuscite les spiders Fiat à l’ancienne, mais sous une forme moderne, dynamique et so 90’s (lire aussi : Pininfarina Spider Europa Azura). Un peu rondelette, mais fine quand même, des yeux bulbeux mais séduisants, un 4 cylindres 1.7 litres de 130 ch qui ne paie pas de mine (d’origine Alfa Roméo tout de même), mais qui assure, la Barchetta n’est pas une Ferrari, mais contentera nombre de ceux qui rêvent d’une italienne et de la Dolce Vita sans pêter plus haut que leur cul.

Barchetta 05

Surtout, cette petite Fiat est relativement fiable, agréable à conduire, séduit les hommes comme les femmes. La Barchetta coûte en 1995 la modique somme de 131 900 F, ce qui la place plutôt bien sur ce marché naissant. On assiste en effet au renouveau du roadster et du petit cabriolet, avec l’apparition des MG F (lire aussi: MG F) et BMW Z3 poursuivant l’initiatrice de ce mouvement, la Mazda MX5 (lire aussi: Mazda MX5).

Barchetta 03

La Fiat Barchetta est une véhicule de niche, mais se vendra tout de même à plus de 57 000 exemplaires (de 1995 à 2007). Produite par le carrossier Maggiora (qui produisit aussi les Lancia Delta Intégrale sur la fin – lire aussi : Delta HF 4WD Integrale – Kappa coupé, lire aussi : Lancia Kappa) jusqu’en 2003, sa fabrication sera reprise par Fiat en 2004 après la faillite de son prestataire. Actuellement, elle se négocie à des tarifs encore très doux. C’est l’été, profitez-en.

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

3 commentaires

francoistasiaux

Le 19/02/2015 à 22:32

c’est Zapatinas qui a dessiné la barchetta.
Regardez la Z8 de plus près sachant cela.

Pascal

Le 02/02/2016 à 09:55

Le wiki français mentionne effectivement un moteur d’origine Alfa, ce qui est inexacte puisque ce 1.8 l (1747 cc) provient de la famille modulaire « pratola serra » disponibles en 4 et 5 cylindres.

Dumoulin-Minguet Eliott

Le 15/02/2018 à 22:06

La Fiat barchetta, c’est une voiture pleine de charme.
Dommage que la loi obligeant le 3eme feu sur le capot de coffre l’ait dénaturée sur les derniers millésimes.

Dommage aussi que ce soit un vrai saucisson sur la route… malgré les renforts, elle souffre du manque de rigidité comme ses collègues decouvrables.
le moteur un peu pointu est pourtant très joueur.

Laisser un commentaire