Ford Sierra XR8 : la muscle car sud-africaine !

Publié le vendredi 16 janvier 2015.
Mis à jour le dimanche 16 décembre 2018.
Retour

La Sierra, grande berline de la gamme Ford Europe, est née en 1983, mais n’aura droit à sa version sportive qu’à partir de 1986 avec la Ford Sierra RS Cosworth. Si cette berline 5 portes a été conçue en Europe, elle a vocation à avoir une diffusion mondiale, et se retrouve donc dès son lancement fabriquée à Port Elisabeth, près du Cap en Afrique du Sud.

Ford South Africa, du fait de l’embargo, jouit d’une certaine indépendance vis à vis de sa maison mère, comme beaucoup de constructeurs présents en Afrique du Sud. Cette liberté permettra la conception de nombreux modèles spécifiques, comme la BMW 745i M88 ou la Delta/Opel Kadett 200ts.

Le développement de versions sportives spécifiques au marché sud-africain vient de l’engouement pour la course automobile des sud-africains. Ces courses locales sont alors un important vecteur d’image pour les marques sur ce marché limité, et il convient de proposer des véhicules capables de rivaliser en course (c’est ainsi que BMW South Africa créera la 333i en 1985).

Comme ses concurrents, Ford décide donc de proposer une version sportive de sa Sierra sans attendre l’Europe. A partir de la Sierra XR6 (modèle lui aussi spécifique à l’Afrique du Sud, doté du V6 3 litres Essex de 140 ch), il développe la XR8, l’unique Sierra de série au monde dotée d’un moteur V8 !

Ford South Africa va puiser dans la banque d’organes du groupe et dégoter ce V8 5 litres issu de la Mustang pour « muscler » sa berline, avec 205 ch : avouons que pour un moteur de cette cylindrée, c’est un peu faible, mais c’est une bonne base de préparation pour les courses. Cette XR8 sort en 1984 sur la base étonnante de la berline 5 portes. Encore plus rare que la RS Cosworth, elle sera produite à 250 exemplaires seulement !

Contrairement à sa sœur européenne, elle reste aussi beaucoup plus sobre, avec un aileron plus discret, et un spoiler avant spécifique ! A l’intérieur, c’est triste comme une Ford de moyenne gamme des années 80, et rien n’est fait pour différencier cette sportive du reste de la gamme. Bien entendu, la XR8 est en partie modifiée par rapport au modèle XR6 afin de supporter ce nouveau moteur et cette puissance.

La Sierra XR8 ne sera jamais exportée officiellement en Europe, limitée par l’embargo vis à vis de l’Afrique du Sud, même si on dénombre un ou deux exemplaires en Grande Bretagne. Si c’est le sport qui vous intéresse, rabattez vous sur les modèles Cosworth. Mais si c’est la rareté et l’originalité qui vous guident, alors la XR8 est faite pour vous, à condition d’arriver à en importer une puis (plus dur encore) à l’immatriculer !

Merci à Côme Ficara pour la suggestion du sujet !

Articles associés

4 commentaires

Guillaume

Le 27/04/2016 à 14:58

Paul

Le 27/04/2016 à 15:03

hé hé des affaires à faire 😉

Moya

Le 10/08/2017 à 22:02

Triste l’intérieur ? Il a une couleur caméléon spécifique, les sieges sont bien plus envellopant que sur les Ghia et ya certains détails bizarres mais finition GL / Ghia à l’intérieur

Superphenix

Le 17/09/2017 à 11:17

205ch ça peut paraitre faiblard pour un V8 5 litres, mais il faut savoir que le Windsor (c’est son nom) se fend en deux quand on essai de lui faire sortir 500ch, du coup pour garder un minimum de fiabilité 205ch c’est pas si mal ^^

Laisser un commentaire