Iran Khodro Arisun : l’ultime rejeton de la Peugeot 405 !

Publié le mardi 2 août 2016.
Mis à jour le jeudi 11 juillet 2019.
Retour

Allez savoir pourquoi, le pick-up n’a jamais percé en Europe en général et en France en particulier, alors qu’il devenait presque une institution dans des pays aussi éloignés ou différents que les Etats-Unis, le Brésil, l’Australie (lire aussi : Holden Ute), en Afrique ou au Moyen Orient. Aujourd’hui, le genre passe à l’offensive pour conquérir le dernier bastion, avec une offre pléthorique le plus souvent 4×4 : Nissan Navara, Ford Ranger (lire aussi : Ford Ranger), Mitsubishi L200 ou le petit dernier, le Renault Alaskan.

La Bardo, basée sur l'antique Paykan, commençait sérieusement à dater !
La Bardo, basée sur l’antique Paykan, commençait sérieusement à dater !

En Iran en revanche, cela fait longtemps que le pick-up est entré dans les mœurs, dans une version low-cost, la Paykan Pick-up, devenue Bardo en 2006 : une voiture dérivée de l’antique Paykan dont la production a commencé en Perse en 1967 ! Iran Khodro s’est donc décidé à lui offrir une descendance en présentant en octobre 2015 l’Arisun.

l'Arisun lors de son très kitsch lancement !
l’Arisun lors de son très kitsch lancement !

Avec l’Arisun, on entre dans le domaine des voitures hybrides dont Iran Khodro a le secret. Quand je parle d’hybride, je ne parle pas de sa motorisation, qui reste elle bien classique, avec un 4 cylindres « maison » de 1,7 litres et 86 ch (voire une version GNV en option, avec seulement 64 ch), mais de son ascendance. Car si l’on reconnaît les traits de la vénérable Peugeot 405 malgré un subtil restylage plutôt réussi, l’Arisun récupère la transmission de sa grande sœur Bardo, et ses roues arrières motrices !

Arisun 01

L’Arisun est en fait une descendante des Peugeot 405 RD et Roa, mélange de 405 et de Paykan (lire aussi : Peugeot 405 RD et Roa). Mais si les RD et Roa permettait de faire la transition en douceur des Paykan aux 405, l’Arisun, elle, récupère la propulsion pour des questions pratiques : avec le poids à l’arrière, elle est plus judicieuse qu’une traction !

Arisun 04

Si la Bardo commençait sérieusement à dater, techniquement comme stylistiquement, l’Arisun se présente comme une voiture moderne, à l’image des nouvelles productions d’Iran Khodro : la Dena, la Samand ou la Runna, qui tentent de plus en plus de s’éloigner de l’héritage Peugeot ! D’ailleurs, à peine la production lancée dans l’usine IKCO de Tabriz, qu’il fallait envisager de délocaliser une partie de la production en CKD pour répondre à la demande… irakienne (5000 commandes le premier mois) !

Arisun 08

Iran Khodro, avec ce dernier produit particulièrement adapté à la demande, renforce sa domination sur le marché irakien, avec une part de marché de 35 %. Il faut dire qu’IKCO a su persévérer malgré les difficultés (notamment l’arrêt de la collaboration avec Peugeot) en proposant sa propre gamme aux côtés des modèles Peugeot ou de la Tondar 90 (la version locale de la Dacia Logan) : il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Avec l’Arisun, Iran Khodro renouvelle l’offre « pick up » de façon intelligente sans grands investissements !

On trouve même une prise USB dans cette Arisun !
On trouve même une prise USB dans cette Arisun !

Désormais, IKCO ne veut plus être « un assembleur » mais un véritable producteur. L’explosion du marché iranien et la fin des accords avec GM (ayant obligés Peugeot à rompre avec Iran Khodro) changent désormais la donne : la marque française est à nouveau partenaire de la marque iranienne au sein d’une co-entreprise (50/50) lancée en juin 2016, dont l’ambition est de produire 200 000 Peugeot par an (dont 30 % destinés à l’export), et d’investir 400 millions d’euros dans les 5 ans à venir.

Arisun 05

L’avenir d’IKCO sera donc double : une gamme en propre, partageant plate-forme et technologie avec une gamme badgée Peugeot. Cette nouvelle organisation verra sans doute disparaître l’Arisun et son obsolète assemblage entre un châssis de 405 et une transmission d’Hillman Hunter (la Paykan). Mais d’ici là, l’Arisun aura pu conquérir les cœurs d’un marché iranien qui lui est acquis, mais aussi d’autres pays ou la marque iranienne est distribuée, notamment en Egypte, en Irak et en Algérie.

Arisun 07

En tout cas, si vous désirez vraiment une 405 propulsion, c’est vers l’Arisun qu’il faudra vous tourner puisque les RD et Roa ne sont plus produites. La 405 « classique » est cependant encore au catalogue, tout comme sa version modernisée Pars (lire aussi : Peugeot Pars) !

Plus d’infos : Le site d’IKCO

Images : Iran Khodro

 

Articles associés

6 commentaires

esteban

Le 02/08/2016 à 11:34

« L’Arisun est en fait une descendante des Peugeot 405 RD et Roa, mélange de 405 et de Paykan (lire aussi : Peugeot 405 RD et Roa). Mais si les RD et Roa permettait de faire la transition en douceur des Paykan aux 405, l’Arisun, elle, récupère la propulsion pour des questions pratiques : avec le poids à l’arrière, elle est plus judicieuse qu’une traction ! »

Or tu dis toi même dans la présentation de la RD que c’est une propulsion… 😉

Paul

Le 02/08/2016 à 11:55

alors je me suis mal exprimé: RD et Roa récupérait la propulsion pour ne pas choquer la clientèle habituée à la Paykan… Tandis que l’Arisun la récupère pour des questions pratiques: une propu c’est mieux pour un pick up 😉

Eddy123

Le 03/08/2016 à 11:44

Alors la… chapeau bas Ikco, je la trouve très sympa… et très moderne…

Le plus drôle et que j’ai souvent dit que Peugeot avait été  »bête  » de délaissée pick-up en affrique.. et que la 405 en production (à l’époque j’avais plutôt pensé au train arrière de la 505) aurait été parfaite… Merci Ikco

Nabuchodonosor

Le 03/08/2016 à 14:57

Vrai que Sochaux a lâché le morceau, il me revient en mémoire une 403 carrossée en bétaillère, comme on disait à l’époque.

fc30

Le 03/08/2016 à 18:28

Réalisation plutôt sympa… Je suis par contre étonné que Dacia, dont le pickup sur base Logan I avait eu un relatif succès, ait jeté l’éponge en Europe (bon, il y a maintenant le Duster Oroch au Brésil, et des transformations faites par des carrossiers indépendants sur base Dokker / Duster).

Eddy123

Le 03/08/2016 à 21:36

Il existe toujours en Afrique du Sud. ..
Le NP200..
Il est plus beau que la version Europe…

Laisser un commentaire