Iso Rivolta Fidia : « joue-là comme John Lennon » !

Jeudi 30 juin 2016
Retour

En ce moment, dans la maison familiale, c’est ambiance « summer camp », avec cours d’anglais tous les matins, donnés par ma mère, à mes neveux, trois collégiens bien d’aujourd’hui. Et quoi de mieux que la musique pour étudier la langue : la maison résonne donc des airs des Beatles, ce qui me va très bien ! A chaque nouvelle chanson, de loin, je fredonne, tout en me rappelant combien certains membres de ce groupe mythique aimaient les bagnoles…

Fidia 08

Certaines de leurs voitures connurent une certaine célébrité. Si la Rolls Royce Phantom V psychédélique de John Lennon est encore dans toutes les mémoires (lire aussi : La Rolls psychédélique de John Lennon), la Facel Vega de Ringo flatte notre chauvinisme, lorsqu’un anglais célèbre choisit une française plutôt qu’une Jaguar, une Rolls ou une Bentley (lire aussi : La Facel Vega de Ringo Starr). Pourtant, ces deux Beatles eurent aussi une passion pour les italiennes, et particulièrement pour la marque Iso Rivolta : l’occasion pour moi de vous parler d’une grande berline méconnue, la Fidia.

John Lennon au volant de sa S4, la deuxième construite, en 1968 !
John Lennon au volant de sa S4, la deuxième construite, en 1968 !

Ringo Starr était sans doute, des deux, le plus connaisseur en matière de voitures. Ses choix en matière d’automobile se portaient vers les sportives, sans le limiter à une nation ou à un style. Éclectique, il s’offrit un coupé Grifo au milieu des années 60, faisant connaître la marque à Lennon. Aussi, lorsque Iso Rivolta présenta sa grande berline S4 en 1967 au salon de Francfort, notre célèbre Beatles se porta tout de suite sur les rangs des clients potentiels.

La gamme Iso: la Grifo et la Fidia !
La gamme Iso: la Grifo et la Fidia !

Entre 1967 et 1969, la S4 ne s’appelle pas encore Fidia, et se vend de façon très confidentielle (avec 15 voitures construites). Dotée d’un V8 américain (un Chevrolet de 5,4 litres et 300 à 350 ch selon les versions), cette grande berline luxueuse se veut la concurrente de la Maserati Quattroporte. La ligne est signée Giugiaro (alors chez Ghia), et possède une certaine élégance, malgré quelques maladresses. L’intérieur est particulièrement luxueux, fait de cuir et de bois précieux : une Rolls à l’italienne, qui d’ailleurs coûtait bien plus cher qu’une Rolls justement.

Fidia 05

Ce n’est qu’en février 1969 qu’elle prendra le nom de Fidia (du nom de l’artiste ayant réalisé les frises du Parthenon), lors de sa présentation à la presse à Athènes. En 1970, le V8 Chevrolet passait à 5,7 litres, avec toujours le même choix de puissance (300 et 350 ch). Mais en 1972, il faut changer de moteur : GM impose à cet époque le paiement comptant des moteurs. La fragilité financière de la petite firme italienne l’oblige à changer de fournisseur. Dès lors, on trouvera sous le capot des Fidia un V8 Ford de 5,8 litres et 325 ch !

Fidia 03

Les ventes furent toujours confidentielles (192 exemplaires au total, 45 « S4 » et 147 « Fidia ») entre 1968 et 1974. En 1971, seules 15 Fidia trouvèrent preneurs, 21 en 1972, et 20 en 1973. Autant dire que cette voiture avait bien du mal à s’imposer. Surtout qu’en 1973, la première crise pétrolière frappa durement les constructeurs artisanaux de ce genre de voitures. C’est cette même année qu’Iso Rivolta choisit d’investir des fortunes en Formule 1 avec sa propre écurie, Iso-Marlboro. Ce qui devait arriver arriva : l’entreprise déposait le bilan en décembre 1974, signant la fin des berlines Fidia.

Fidia 04

Et John Lennon alors ? Il faut croire qu’il aimait beaucoup la Fidia car non content d’obtenir la 2ème S4 produites (et la première RHD, sur 16 construites), il en acheta par la suite 2 autres. Sa passion pour la marque, partagée avec Ringo, fit que dans le film « Magical Mystery Tour », on peut y apercevoir une Grifo. Dès lors, c’est amusant de voir qu’on ne retient aujourd’hui que sa Rolls, sans doute plus voyante (notamment celle avec la peinture psychédélique), et plus conforme à l’identité britannique du chanteur.

Fidia 02

Si votre passion pour Lennon se mêle à la passion automobile, sachez qu’une rare Fidia RHD de 1973 est en mise aux enchères par la maison Coys samedi prochain (2 juillet 2016, trop tard ahahah) au Blenheim Palace (un endroit mythique lui aussi)… Elle est estimée entre 70 et 80 000 £ ! A vous de voir !

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

5 commentaires

Tricatel

Le 30/06/2016 à 11:56

Merci pour cet article à nouveau !

une magnifique ISO RIVOLTA (sans rétro..) est visible dans le (très beau) film « les amis  » de Gérard Blain sorti en 1970 et visible en intégralité sur youtube

Nabuchodonosor

Le 30/06/2016 à 12:16

Content de savoir que l’inspiration ne t’as pas abandonnée, Paul !
🙂
Giorgetto a dû grandement inspirer Pininfarina quant il dessina vingt ans plus tard La Maserati Quattroporte tant je leur trouve un air de famille…
Je me souviens bien de cette marque prestigieuse exposée au salon de Genève quand il se tenait encore à côté de la plaine de Plainpalais. Mais c’est la petite et intriguante Isetta construite par BMW sur les plans d’Iso que l’on croisait le plus souvent dans la cité de Calvin à l’époque.
Un bonjour à la famille.

Nabuchodonosor

Le 30/06/2016 à 12:27

Un mot sur le coupé Grifo de Bertone, que je trouve absolument d’une beauté divine et qui lui aussi aura inspiré quelques autres à moins que ce ne soit l’inverse, je pense dans le désordre à l’Alfa Montréal, la BMW 3200 CS, la Jensen Interceptor…

gtman

Le 30/06/2016 à 17:49

J’adore cette auto ! Comme toutes les productions ISO d’ailleurs.
Triste fin. Qui n’est pas sans rappeler celle de Venturi. Comme quoi nul ne devrait céder aux sirènes de la F1…

wolfgang

Le 03/07/2016 à 21:37

Elle est pas Euro 6
C’est un engin du diable.
Faut la mettre à la casse immédiatement.

Signé Najoski (Hidalgo ou Segolène ça marche aussi).

Laisser un commentaire