Jaguar Kensington: l’oeuvre visionnaire de Giugiaro !

Mardi 12 janvier 2016
Retour

En automobile comme ailleurs, il y a un temps pour tout, et les bonnes idées d’aujourd’hui ne sont pas les bonnes idées d’hier. Et vice versa. Selon les époques, et les situations, le changement radical peut être une planche de salut ou un arrêt de mort. Aussi, quand j’ai vu apparaître la nouvelle Jaguar XJ (X351) en 2009, j’ai tout de suite repensé à la proposition Kensington de Giugiaro et des équipes d’Italdesign en 1990. Même rupture brutale dans le style, mais destinée commerciale différente.

Kensington 02

Presque 20 ans séparent la Kensington de l’X351, et cette dernière paraît indubitablement plus moderne. Mais à bien regarder les deux modèles, on peut y trouver de nombreuses similitudes. L’une pourrait être la descendante de l’autre, comme si la Kensington avait été réellement produite au début des années 90 ! La filiation est en tout cas plus évidente qu’avec une X300 qui remplaça la XJ40 en 1994 (lire aussi : Jaguar XJ40).

Kensington 03

Etrangement, la proposition Kensington de Giugiaro est restée dans les mémoires ! Sans doute parce qu’à l’époque, tous les amateurs de Jag’ ou presque avaient crié au scandale, au crime de lèse-majesté. Déjà que la marque était passée sous le contrôle de Ford, alors si en plus fallait se taper une rupture stylistique de ce genre : « non merci » dirent les Jag’men ! Pourtant, Ford n’y était pour rien dans cette affaire, et il n’était pas dans les intentions de rompre aussi radicalement avec le passé. Au contraire, la X300 prouve bien la volonté de retour à une certaine tradition (les phares ronds notamment) abandonnée par la XJ40.

Kensington 05

Toute cette affaire est la faute de Giugiaro. Enfin « la faute », c’est vite dit ! La Kensington n’était pas une étude « commandée » par Jaguar, mais bien un exercice de style destiné à prouver les capacité du designer à créer une voiture moderne et luxueuse. Utiliser la marque Jaguar et sa mythologie (notamment son V12) était le meilleur moyen de faire passer le message tout de suite : « ceci est une voiture de luxe ».

Kensington 07

La Kensington est donc une « vraie » Jaguar car elle utilise la plate forme de l’XJ12, et bien entendu le fameux V12 de 5,3 litres qui va avec. A l’intérieur, pas de doute non plus, l’ambiance est très cosy, très anglaise, et très luxueuse. Mais le dessin (le cœur de métier de Giugiaro) marque une rupture évidente car il n’est pas forcément destiné à Jaguar, mais à tout client constructeur désireux de s’attacher les services de Giugiaro. C’est au salon de Genève, en 1990, que ce show car est dévoilé au public !

Kensington 09

A l’époque, ce dessin avait fait scandale car sans rapport direct avec la tradition Jag. Ce n’est qu’avec le recul et le lancement de la XJ en 2009 qu’on peut enfin y voir une filiation. Entre temps, Giugiaro aura réussi son coup. Chargé de dessiner pour Lexus la nouvelle berline GS300 (vendue aussi au Japon sous le nom de Toyota Aristo), placée juste en dessous de la LS400 dans la gamme (lire aussi : Lexus LS400), il réutilisera en partie le dessin de la Kensington, en l’adaptant à un gabarit plus petit, et en la rendant plus « neutre ».

La XJ parue en 2009 rompait brutalement avec le passé: on peut voir une certaine filiation avec la Kensington !
La XJ parue en 2009 rompait brutalement avec le passé: on peut voir une certaine filiation avec la Kensington !

Aujourd’hui, la Jaguar Kensington est encore dans les mémoires, et reste l’un des concepts badgés du félin les plus célèbres aujourd’hui. Sans doute à cause du scandale de l’époque, mais aussi parce que son dessin n’était pas si idiot que cela, et que Giugiaro avait vu juste dans l’évolution de la voiture premium des 20 années suivantes : un dessin de plus en plus statutaire, sobre, neutre voire passe-partout.

La Jaguar Kensington inspirera la Lexus GS300, dessinée par Giugiaro !
La Jaguar Kensington inspirera la Lexus GS300, dessinée par Giugiaro !

Il suffit de regarder les grandes berlines allemandes d’aujourd’hui : elles donnent le « la » avec des dessins très classiques, et Jaguar ne s’y est pas trompé au moment de remplacer l’X350 ! Avec le succès que l’on connaît d’ailleurs : XF et aujourd’hui XE déclinent ce design avec brio et la marque britannique renaît de ses cendres ! Giugiaro-t-il avait donc tout compris, avec 20 ans d’avance ? En automobile, rien n’est jamais sûr. Et Lexus qui a longtemps joué sur des lignes relativement neutres, décide aujourd’hui de rendre ses voitures plus « personnelles » avec des dessins plus originaux. Affaire à suivre donc !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

16 commentaires

Utopiaboy

Le 12/01/2016 à 14:08

C’est moi ou Volvo a pompé les optiques avant sur le coupé C70 ?

Greg

Le 12/01/2016 à 14:32

Même avec la meilleure volonté du monde, difficile de voir dans la Kensington, une Jaguar?
Pour les raisons expliquées dans l’article, d’ailleurs: l’intention n’était pas de « faire » une Jaguar, mais de faire une voiture de haut de gamme.
Pour ma part, l’avant me fait juste penser à une Skoda ou une Volvo!
Quand vous voulez donner un air de respectabilité à la grande berline qui coiffe votre gamme, vous lui collez une calandre chromée…
C’est l’une des démonstrations que fait la Kensington.
Message reçu fort et clair par la plupart des constructeurs qui ont commencé à coller des calandres verrues sur des voitures qui en étaient dépourvues précédemment: Audi (métamorphose de la 80 en A4), VW Passat, Honda Accord, Rover 400…
En définitive, je ne vois aucune filiation entre la Kensington d’Ital Design et la X351 de Ian Callum, peut-être parce qu’en vérité… il n’y en a pas?
Je ne sais pas où Ian Callum est allé chercher l’inspiration, mais je ne crois pas que ce soit dans le passé!

wolfgang

Le 12/01/2016 à 16:07

C’est épouvantable.
On dirait une C5 1ère génération.
Même la dernière prétendue XJ est plus belle…
Jaguar est mort quand le 6 en ligne et le V12 ont été abandonnés.
Depuis c’est une bagnole quasi américaine pour nouveau riche asiatique.
Sir Lyons se retournerait dans sa tombe s’il voyait la XJ actuelle, grosse comme une baleine teutonne avec un arrière de Lancia.

Jota

Le 15/01/2016 à 23:12

Certains ont applaudi quand le design de Jaguar a évolué en 2006, moi pas. La dernière «vraie» Jag reste l’avant dernière XJ, la XF phase 2 étant seulement une bonne premium, sans plus (la 1 est très Fordienne et beaucoup trop éloignée du concept car, on voit qu’ils ont voulu corriger le tir sur la suivante) et l’XJ actuelle est limite laide. Même une X Type considérée comme très roturière à l’époque dégageait une certaine classe que n’ont pas les modèles récents. Mais tout ça se vend donc bon…

fabrice

Le 05/03/2016 à 03:45

exactement : une jag c’est une grosse voiture ( ~5m et 1,8T ) qui grace au design semble petite et légère mais quand on voit les XF et surtout XJ et voit des grosses voitures qui ont l’air de baleines !

Hyperskal

Le 13/01/2016 à 16:22

Ca me fait curieusement penser à une ancienne Maserati Quattroporte

Edi Ramos

Le 12/10/2018 à 04:44

Ou même sous certains angles aux Maserati actuelles

Lionel

Le 13/01/2016 à 16:54

Dans ce proto je vois un air de série 5 e39 ph1, un capot et bas de pare choc avant de skoda octavia ph1, un profil de quatroporte et un arrière de ghibli

Emmanuel

Le 13/01/2016 à 19:47

Décidément, au vu des commentaires, cette carosserie divise.
Moi je la trouve très belle, surtout pour l’époque avec des airs de Maserati Quattroporte effectivement (de profil).

olivier

Le 16/01/2016 à 08:23

tien elle rappel la daewoo leganza et maserati

LaurentG

Le 16/01/2016 à 14:41

Son design a surtout été repris quasi intégralement pour la Daewoo Leganza (plus que pour l’Aristo)

Jean

Le 17/01/2016 à 02:19

Mdrr Lionel mais je me disais la même chose…

BB599

Le 20/01/2016 à 13:57

On dirait en effet un mélange de C5 1ere du nom pour le profil et de BMW des années 90 pour la face avant. L’arrière fait très pataud, et vue de profil ça ne fait pas très équilibré.

Sof

Le 11/01/2017 à 17:36

Guigaro avait vu juste avec un très beau coup de crayon ( faut se remettre dans le contexte de l’époque, on est en 1990 )
Etant donné que ce concept a été presente en 1990 on devrait dire que les BMW série 5 e39,
Maserati quatroporte, daewoo leganza, citroen c5 ph1, volvo v70 et tout autre modèle qui a une ressemblance avec ce prototype ont été inspirés par ce dernier car tous produits après 1990.
Autre chose, je crois que ce véhicule est présent à l’identique aussi dans les jeux GTA V

Privilege2004

Le 24/02/2017 à 09:18

Pour moi une modele me viens a l’esprit BMW Serie 5 E39 pour l’avant…

Privilege2004

Le 24/02/2017 à 09:31

…et Lancia Lybra (Type 839) pour l’arrière….

Laisser un commentaire