Jensen Interceptor Segrave : une interprétation moderne de l’icône des 70’s !

Publié le mardi 21 octobre 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

En règle générale, je ne suis pas un amateur de tuning, et j’aurais tendance à aimer le « full stock ». Aussi pour moi une belle Jensen Interceptor sera une Interceptor dans son jus, avec son cuir patiné et son look tellement particulier (lire aussi : Jensen Interceptor). L’Interceptor est pour moi tellement liée, comme la Bristol Blenheim, à l’Angleterre, et possède cette distinction et cette classe dont les britanniques ont le secret.

segrave 03

Aussi, lorsque j’ai entendu parler d’un Jensen Interceptor Segrave totalement retravaillée, que ce soit sur le plan stylistique que sur le plan mécanique (un V10 8,3 litres issu de la Dodge Viper, développant 510 chevaux, lire aussi : Dodge Viper RT/10), j’ai d’abord été dubitatif. J’ai donc fouiné un peu, pour voir à quoi ressemblait la bête voulu par Brooke Anderson et conçue par Valley Gas Speed Shop sur la base d’une Jensen Interceptor de 1973.

Segrave 02

Anderson, le commanditaire des travaux, voulait une Jensen revisitée, un peu à la manière de la nouvelle Jaguar MkII dessinée par Ian Callum (lire aussi : Ian Callum MkII). Si j’avais pris au sérieux l’un, pourquoi pas l’autre. Ce que je pensais être une horreur automobile s’avère en fait très soigneux.

segrave 01

Surtout, l’Interceptor Segrave a fait l’objet d’un gros travail sur le châssis, et sur la carrosserie. Vous remarquerez les phares avant récupérés sur une Chrysler 300C lui donnant l’air d’une Connaught. L’intérieur perd de son charme anglais, tout revêtu d’Alcantara qu’il est, et le V10 Dodge reste dans la tradition Jensen du big block américain.

segrave 05

Cet Jensen Interceptor Segrave restera un exemplaire unique. De toute façon, malgré l’intérêt du concept, je préfère toujours la version 70’s, qui a pour moi beaucoup plus de charme. Quitte à relancer Jensen, autant créer une voiture spécifique comme cela avait été tenté à la fin des années 90 (lire aussi : Jensen SV8). Mais ce n’était pas l’ambition de Brooke Anderson, qui s’est fait plaisir, et c’est tant mieux !

Articles associés

3 commentaires

David

Le 23/10/2014 à 16:57

Merci d’avoir écrit cette revue de la Viperceptor , il est formidable de voir encore plus reconnu . Découvrez la Viperceptor – http://www.jensenviperceptorse.com

Paul

Le 23/10/2014 à 17:03

Merci pour votre site en complément, que je n’avais pas vu… très bien fait, et c’est un plaisir pour moi de faire découvrir de nouvelles autos à mes lecteurs !

Dominique Hieaux

Le 21/04/2016 à 16:09

Dans le genre matraquage, avez vous vu le tuning sur base Lotus Europe sur lequel je suis tombé en regardant « cars restauration » sur RMC Découverte ? Un massacre… Un gros moteur lourd à la place du Renault (quel équilibre ensuite ??), un tableau de bord de Porche, un avant redessiné… Aie aie…

Laisser un commentaire