Saab: l’info d’une mort programmée il y a un an déjà !

Mercredi 22 juin 2016
Retour

Il serait temps d’arrêter d’en faire un fromage… Tous les sites autos ne parlent que de cela, sans parler de la presse économique… Saab est morte… Sans déconner ? Quelle découverte.

Pourtant, je n’ai pas été le dernier à espérer que la reprise par NEVS, qui au départ devait mêler thermique (une version Hirsch était aussi prévue, c’est vous dire : Saab 9-3 Hirsch Aero édition 2014) et électrique, puisse faire renaître la marque au griffon, si chère à mon cœur !

Logo 1949

Mais cela, c’était en 2014, quand les nouvelles semblaient bonnes… Entre temps, NEVS a eu toutes les peines du monde à convaincre, relançant pour à peine 400 exemplaires la 9-3 thermique, de toute façon dépassée, et tentant par tous les passe-passes de la terre à faire croire à une relance électrique, sur un châssis et une voiture qui n’était pas conçus pour cela.

Logo 1963

Oh bien sûr, on nous a vendu coup sur coup une vente à l’indien Mahindra (lire aussi : Mahindra rachètera-t-il Saab ?) puis des ventes mirobolantes en Chine (pour une commande de plus de 150 000 véhicules) ou bien une relance en Turquie (lire aussi : Une Saab 9-3 électrique en Turquie) mais une chose était sûr, et que tout saabiste connaissait depuis longtemps : Saab AB, le constructeur aéronautique détenteur de la marque Saab, refusait depuis juillet 2015 de poser son nom sur un projet bancal.

Dès lors, NEVS savait depuis un an qu’elle ne retrouverait pas les droits d’utilisation de la marque, quand bien même ses actionnaires chinois et ses partenaires dans l’Empire du Milieu passeraient commande de milliers de véhicules électriques: avec les suédois on ne rigole pas: quand c’est non c’est non !

Logo 1984

Déjà Scania, le fabricant de poids-lourds longtemps société sœur de Saab Automobiles, refusait de voir le Griffon sur le logo des voitures produites par NEVS depuis 2014. Au tour aujourd’hui de l’avionneur de confirmer sa décision déjà exprimée en juillet 2015, faute d’un projet sérieux à ses yeux.

Logo 2013

Bref, les journaux font des articles sur du réchauffé : Saab est morte depuis longtemps, en fait depuis 2011 et la fin de l’ère Spyker malgré les lancements des Saab 9-5 NG (lire aussi : Saab 9-5 NG) et 9-4X (lire aussi : Saab 9-4X).

A la lecture des articles de la presse éco ou auto d’aujourd’hui, que d’erreurs dites pour amener une information par nouvelle du tout, que d’approximations dans la gestion de Saab par GM, etc. Mais que voulez-vous, nous sommes à l’heure du « putaclic » même dans les journaux sérieux. Enfin sachez, pour tous ceux qui voudraient acquérir une Saab, que Saab Parts, qui produit les pièces détachées, a été nationalisée…. Pas de risque donc de se retrouver sans pièce !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

Michel

Le 24/06/2016 à 15:12

Bonjour Paul, tu as un excellent papier sur QUATTRORUOTE.IT sur SAAB, faut quand meme avoir des notion d’italien

Laisser un commentaire