La marque anglaise Lister de retour en 2015

Publié le lundi 23 juin 2014.
Mis à jour le mardi 2 juillet 2019.
Retour

Ceux qui comme moi ont joué assidûment à Gran Turismo se rappellent sans doute avoir bataillé ferme pour gagner la fameuse Lister Storm et la conduire enfin sur le circuit de Laguna Seca. Si sa présence parmi les supercars disponibles dans le jeu lui a donné une renommée mondiale, Lister n’en est jamais resté qu’un petit producteur anglais très confidentiel.

Le prototype Knobbly de 1958 sur la base d'une Jaguar Type-D
Le prototype Knobbly de 1958 sur la base d’une Jaguar Type-D

C’est dans les années 50 que prend racine la marque anglaise. Créée par Brian Lister en 1954, la petite entreprise de Cambridge se consacre à la production de voitures de course, et notamment la plus célèbre d’entre elles, la Knobbly, basée sur une Jaguar Type D (et portant même la marque Jaguar aux Etats-Unis), qui sera fabriquée à une cinquantaine d’exemplaires.

Voilà à quoi ressemble une XJS préparée par Lister !
Voilà à quoi ressemble une XJS préparée par Lister !

La marque s’éteint une première fois au début des années 70, pour renaître en 1986 sous l’impulsion d’un homme d’affaire, Laurence Pearce. Sa spécialité ? L’amélioration de la Jaguar XJ-S, qu’elle soit esthétique ou technique (qui a dit tuning?). Dans sa nouvelle usine du Surrey, à Leatherhead, ce sont près de 90 Jaguar XJ-S aux performances grandement améliorées et au prix supérieur à 100 000 £ qui seront fabriquées jusqu’au début des années 90.

La Storm dans sa version civile !
La Storm dans sa version civile !

Mais Laurence Pearce se rêve autrement qu’un semble tuner de Jaguar, fut-il de qualité et reconnu dans le monde de l’automobile. Il a pour ambition de produire sa propre supercar, qui n’aurait de Jaguar que le moteur. C’est ainsi qu’au début des années 90, le projet Storm (« tempête ») est lancé. Il s’agit d’un coupé 2+2 destiné aussi bien à la route qu’à la compétition (il perd alors ses deux places arrière), motorisé par un V12 Jaguar issu des XJR de compétition développant 546 chevaux pour une cylindrée de 7 litres.

Seuls 4 exemplaires civils seront fabriqués !
Seuls 4 exemplaires civils seront fabriqués !

Ce gros moteur et cette puissante cavalerie en faisait à l’époque de sa sortie en 1993 le plus rapide coupé 4 places du monde. Si les caractéristiques de la Storm sont alléchantes, le design est quand à lui assez spécial, même si à la longue il ne me paraît plus si incongru qu’à sa présentation. Toujours est-il que la version civile de la Storm ne rencontra pas le succès escompté, avec seulement 4 exemplaires vendus. Il faut dire qu’à 220 000 £ l’unité, elle était relativement chère, et sans image.

Les Storm tentèrent de se faire un nom en compétition, sans succès !
Les Storm tentèrent de se faire un nom en compétition, sans succès !

Les Storm de compétition quant à elle tentèrent de se faire un nom en endurance (au Mans 1995 puis 2000 par exemple) sans succès, et continuèrent à courir sous les couleurs d’écuries privées jusqu’en 2006. Difficile de savoir combien d’exemplaires « course » (GTS, GTL et GT) furent construites, sans doute moins d’une dizaine. Aussi, la compagnie, malgré ses ambitions, fut mise en sommeil à la fin des années 2000.

La nouvelle Knobbly sortira des chaînes en 2015 pour 300 000 £ seulement (!)
La nouvelle Knobbly sortira des chaînes en 2015 pour 300 000 £ seulement (!)

Cependant, les années 2010 voient l’explosion de la « re-construction » de modèles anciens neufs : Bristol et sa 512 par exemple, mais même aussi Jaguar (lire aussi : Jaguar Type E Lightweight) donnent des idées à la firme Warrantywise qui relance financièrement Lister en 2013 avec pour objectif de produire à nouveau en 2015 des Knobbly (« noueuse » en français, à cause du style torturé) pour la modique somme de 300 000 £ en version course et 311 000 £ en version route. La marque a fait appel aux anciens de Lister des années 50/60 pour recréer à l’identique (moteur compris) l’icône de la marque. Souhaitons leur bonne chance !

www.listercars.com

Articles associés

1 commentaire

PierreRR

Le 02/09/2018 à 14:51

Je me rappelle aussi de cette voiture dans Grand Turismo ( j’ai fini les trois premiers opus 😉 et je la suivais à la télé dans le championnat FIA GT ( elle l’a remporté en 2000 ) , où elle bataillait contre les Viper , une armada de Porsche, et quelques ovni : Diablo , Marcos , 550 Maranello …

Laisser un commentaire