Le Lancement de la Jaguar XE comme si vous y étiez !

Mardi 9 septembre 2014
Retour

Entre les communiqués de presse annonçant l’événement puis dévoilant la bête, et les tweets venus de Londres en temps réels, j’ai cru hier vivre comme à la télé le lancement de la nouvelle Jaguar XE. Et je me suis demandé comment traiter cette information, moi qui n’était pas sur place.

XE 06

Amateur des choses anglaises en général et de Londres en particulier, je me suis pris à rêver que j’étais bien présent hier soir à Earls Court et que j’avais bien vécu ce moment. Bien entendu, personne ce soir là n’a pu tester la nouvelle baby Jag’ destinée à aller se frotter aux BMW Série 3 ou aux Mercedes Classe C, et on peut juste dire qu’elle disposera, dans cette version S présentée ce soir là, du V6 3 litres essences de la Type F, développant 340 ch. La gamme s’élargira ensuite pour proposer des 4 cylindres essence ou diesel « nouvelle génération » produits par Jaguar tout en aluminium.

XE 05

Je me suis imaginé donc arrivant dès le samedi à Saint Pancras par l’Eurostar, pour profiter de l’ambiance britannique, du week-end, et de l’événement prévu le lundi 8 septembre. Venir à Londres, c’est souvent pour moi l’occasion de visiter de la famille du côté de Chelsea, ou des amis disséminés dans Londres. Mais c’est aussi l’occasion de m’émerveiller devant les belles mécaniques qu’on peut y voir. Contrairement à la France, avoir une voiture de luxe, ou de collection, ou bien simplement originale n’est pas une tare. Pas de jalousie, juste une passion partagée pour l’automobile. Et lorsqu’on est passionné, comme moi, on en prend plein les mirettes.

XE 07

Etre à Londres ce week-end là aurait sans doute été pour moi l’occasion de faire un nouveau pélérinage à la concession Bristol de Kensington High Street. J’y serais à nouveau aller à pieds, de chez mes cousins, et j’aurais sans doute compris l’importance du lancement auquel je serais « virtuellement » présent le lundi, rien qu’en voyant ces bus à impériale rouges « à l’ancienne » circuler dans les rues de Londres, flanqués du #FeelXE désormais célèbre sur Twitter, et destinés à transporter les invités du Grand Raoult, On l’aura compris : Jaguar joue gros sur ce coup là.

XE 09

En même temps que j’aurais flâné dans Londres, je me serais immanquablement dit que je n’aurais pas parié facilement sur un tel re-lancement de la marque au moment de son rachat par l’indien Tata. Et là, j’aurais dit, souriant tout seul en me baladant sur Bond Street ou ailleurs : « chapeau » (lire aussi: JLR, le cash au niveau de Porsche). Sur les bases posées par Ford, la relance aura été menée sur les chapeau de roue, continuant sur une voie stylistique inaugurée par les XJ tout en faisant revivre le patrimoine Jaguar. Le lancement de la F-Type, digne héritière de la Type E, mais aussi la refabrication des 6 derniers modèles de Type E lightwheight (lire aussi : Le retour de la Jaguar Type E Lightweight) en sont les preuves

XE 08

La présence de Ian Callum à la tête du design en est une autre, lui qui a oeuvré pour une autre marque si britannique elle aussi, Aston Martin. Son amour pour Jaguar, il le prouve aussi en dehors du boulot, puisqu’il a dessiné sa vision de la Mk 2 du XXIème siècle. Devant la demande, et malgré un prix démentiel, une petite production sera lancée par Classic Motor Cars (lire aussi : CMC Mark II).

jag XE

Enfin le grand jour serait arrivé…. En ce soir du 8 septembre, j’aurais mis un costume Paul Smith (soyons fous) et quitte à rêver, j’aurais été reçu comme un VIP par Richard Agnew, le directeur des RP de Jaguar, et son homologue français David Bucher parmi les 300 happy few sur un bateau placé entre le pont de Londres et Westminster. J’aurais pu alors voir un spectacle prouvant là encore les moyens et les ambitions mis dans ce lancement. De là, j’aurais pu voir arriver par dessus le mythique pont un Huey Bell transportant la tant attendue XE, et la déposant délicatement sur une barge sur la Tamise, et photographier ce drôle d’attelage devant le London Eyes et Westminster, avec concert et fumigènes en prime !

XE 02

De là, nous l’aurions suivi un peu dans les méandres du fleuve londonnien avant qu’elle ne débarque pour être encadrée par deux Jaguar Mk2 de police, et ne se dirige vers le parc des expos d’Earls Court, où Jaguar présenta tant de modèles mythiques. Nous aurions alors rejoins plus de 3000 autres personnes venus assister au show. Si l’heure est à la nouveauté, quelques modèles emblématiques auront aussi émerveillé les invités triés sur le volet (notamment une Jag’ XJR9).

XE 03

Mais place à la fête… Après les discours d’usage (de Ian Callum entre autres), et une courte présentation de la bête parmi le reste de la gamme, l’identité britannique aura été affirmé par le groupe The Kasier Chiefs en concert, ainsi que la chanteuse à la voix si particulière Emeli Sandé, nouvelle égérie de la marque aux côtés de Stella McCartney : un petit côté Swinging London quoi !

the kaiser chiefs

Après quoi, champagne, et photos d’usage auprès du modèle. J’aurais bien entendu moi aussi participé à l’engorgement de Twitter ou Facebook en envoyant selfies et autres photos de l’évenement, faisant bien comprendre à chacun où j’étais. Mais je n’y étais pas « of course »… Cependant, si comme moi vous auriez aimé en être, ne serait-ce que pour le show, l’ambiance bri
tish et l’excitation du lancement d’un nouveau modèle, j’ai une surprise pour vous :

 

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire