Ledl AS 130 et 160 : le coupé autrichien dont l’Autriche ne voulait pas !

Samedi 22 novembre 2014
Retour

Croyez le ou non, je vais vous parler maintenant d’un constructeur qui réussit l’exploit de produire une voiture « personna non grata » sur son propre territoire national, en Autriche. Oui, la marque Ledl (et non pas Lendl, qui est un joueur de tennis) ne put jamais vendre ses modèles AS 130 et AS 160 dans son pays natal !

AS160 01

Gunther Ledl a fondé sa marque au début des années 70, et sort son premier véhicule, un Buggy, en 1973. Pendant près de 20 ans, il produira des répliques ou des buggys en kit avec un certain succès puisqu’en tout 800 véhicules furent montés ou kits livrés. Mais comme beaucoup, Gunther a un rêve : devenir un vrai constructeur automobile.

AS160 05

Il décide donc de travailler sur un coupé sportif deux places au look moderne à l’époque (donc kitsch aujourd’hui), qui serait fabriqué en usine et non livré en kit. En 1978, il commence à travailler sur un prototype qui sera présenté au salon de Francfort en 1981 sous le nom de Ledl Tanga (non petits coquins, rien à voir avec ce que vous pensez!).

AS160 04

Comme beaucoup d’autres petits constructeurs avant ou après lui, Ledl utilise des phares avant de Porsche 928, des phares arrière de Ford Granada, où le frein à main de la R8. Mais le modèle est original, et semble rencontrer un certain succès auprès des visiteurs. Pourtant, la première tuile arrivera bientôt : Porsche n’aime pas qu’on marche sur ses plates bandes, et demande le changement du nom, Tanga étant trop proche de ses modèles « Targa » (marque déposée). Dont acte, le modèle prendra le nom d’AS (pour Sportive Autrichienne, en allemand).

AS160 06

Malgré ce petit contre-temps, tout se passe pour le mieux, avec 128 commandes en attente. Les Tüv allemands homologuent la voiture tandis que la production commence. Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, l’administration autrichienne refuse d’homologuer la voiture. Elle sera pourtant exportée en Allemagne, en France, au Japon, en Nouvelle-Zélande et même aux Etats-Unis, mais l’Autriche n’en voulut pas.

AS160 03

Trois modèles furent proposés à la vente : l’AS 130, dotée d’un 1,3 litres d’origine Ford de 69 ch, l’AS 160 à moteur Ford 1,6 litres de 96 ch, et l’AS 160i, dotée du même moteur mais à injection, pour 105 ch. Seuls 20 exemplaires, de l’AS 130 furent fabriqués (il faut dire que 69 ch c’était un peu riquiqui), sur les 249 exemplaires d’AS fabriqués jusqu’en 1987. Sur ce total, seuls 17 exemplaires furent autorisés à rouler en Autriche sur décision judiciaire.

AS130

En 1987, le passage annoncé au catalyseur entraîna la fin de l’AS qui n’avait pas les moyens de cette mise à niveau. Mais la société Ledl continua à produire quelques kits, avant de se reconvertir dans la fourniture d’accessoires pour le tuning, un marché lucratif, surtout en Autriche et en Allemagne. En cherchant bien, on peut toujours trouver des AS sur le marché de l’occasion : ne la laissez pas passer malgré son look un peu daté, c’est un collector !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

Diraf

Le 09/08/2018 à 18:43

Et la Nova sterling..?

Laisser un commentaire