Lonsdale Saloon et Estate : la fausse bonne idée

Publié le samedi 20 décembre 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

Au début des années 80, l’industrie automobile japonaise devient suffisamment menaçante pour que les pays européens, soucieux de protéger leurs marques nationales, imposent des quotas d’importation drastiques ! Alors à la guerre comme à la guerre, tout est bon pour contourner la législation. Mais avant d’en arriver à construire sur le sol européen, certains tentèrent d’autres voies plus détournées.

Lonsdale 09

En 1983, l’Angleterre voit la naissance d’une nouvelle marque automobile, Lonsdale. Créée par deux frères, Michael et David Orr, cette marque joue avec l’ambiguïté et présente les Lonsdale Saloon et Estate comme des voitures australiennes, importées directement de l’usine de Lonsdale, dans la banlieue d’Adélaïde.

Lonsdale 06

Personne n’est dupe, il s’agit de Mitsubishi Galant (Sigma en Australie) rebadgées Lonsdale, mais comme celles-ci sont fabriquées en Australie, avec plus de 85 % de pièces australiennes, personne n’y trouve à redire. Après tout, business is business. Pour l’anecdote, les 50 premiers exemplaires arrivant sur le port de Newport seront accueillies en grande pompe par le ministre du commerce australien, Gerry Watkin.

Lonsdale 05

Il devra néanmoins fermer les yeux sur quelques détails : certaines voitures ont encore le badge Mitsubishi ! Tout le monde continue pourtant à parler de ces voitures australiennes, comme si de rien n’était, oubliant soigneusement toute ressemblance avec la Galant (les voitures sont identiques, au badge près). De toute façon, tout le monde sait que Mitsu est derrière tout ça !

Lonsdale 07

Malgré ce tour de passe passe, Lonsdale ne s’imposera pas en Grande Bretagne. Les frères Orr, malgré tout leur enthousiasme, n’arriveront jamais à développer un réseau suffisant pour distribuer la marque. Et malgré des tarif raisonnables, et des campagnes de publicités coûteuses, de nombreux exemplaires des Saloon et Estate restèrent sur les bras des deux frères. Une Fausse Bonne Idée quoi !

Lonsdale 08

Dès 1984, l’aventure Lonsdale s’arrête, et Mitsubishi distribuera désormais au sein de son réseau ses propres Galant. En 1991, s’associant avec Volvo au travers de NedCar, Mitsubishi disposera enfin d’une usine européenne, tandis que les quotas sur les importations de voitures japonaises tomberont en 2000. Depuis, qui se souvient de Lonsdale ? Même en Grande Bretagne, cette voiture est devenue une inconnue. Tous les ingrédients pour devenir un véritable collector terriblement BR !

1 commentaire

Jeluma

Le 17/08/2015 à 13:16

Des Mitsubishi rebadgées

Laisser un commentaire