Luxgen : la petite marque taiwanaise qui monte !

Dimanche 1 juin 2014
Retour

L’automobile chinoise ne se cantonne pas au continent. L’autre Chine, celle de l’autre côté du détroit de Formose, s’est elle aussi mise à l’automobile. L’apparition d’un vrai constructeur national est relativement récente, puisque c’est en 2009 que Luxgen a été lancée. Mais cette nouvelle marque 100 % taiwanaise est détenue par Yulon Motors, qui assemble sur l’île des Nissan ou des modèles GM depuis des années (c’est aussi le distributeur exclusif de Renault).

U7

Contrairement aux marques chinoise, Luxgen (comme son nom l’indique, contraction de Luxury et Genius) s’est positionnée d’emblée comme une marque premium, et joue la carte de la technologie en proposant une électronique embarquée de haut niveau développée par son partenaire HTC (bien connu pour ses téléphones portables) sur l’ensemble de ses modèles.

Luxgen5-rear

Fort de son expérience d’assembleur depuis de longues années, Yulon a pu développé une gamme assez rapidement. Désormais, la marque taiwannaise dispose de la 5 Sedan (berline), la 7MPV (un monospace luxueux de 7 places), l’U7 (version SUV de la 7MPV) et lance actuellement l’U6 (ou da5, version SUV de la 5 sedan). Luxgen a pour ambition de proposer un nouveau modèle tout les an et demi, et tient pour l’instant son calendrier.

LUXGEN7 MPV-1

Son positionnement premium (bien que beaucoup moins chère que son concurrent japonais Lexus) limite les volumes de production. Il semblerait qu’en 2012, Luxgen ait produit environ 30 000 exemplaires de ses 3 modèles phares. L’objectif est d’atteindre les 55 000 exemplaires en 2018. La marque fait tranquillement son petit bonhomme de chemin. Elle s’est lancé à l’export, notamment en République Dominicaine, mais aussi aux Emirats Arabes Unis. En Russie, elle s’est associée à Derways, qui produit des 4×4 (essentiellement chinois ou coréens) depuis 2004. L’usine a (selon Luxgen) une capacité de 40 000 exemplaires. Ce partenariat commence à se mettre en place.

FBO pour BR

En Chine, c’est à Dongfeng, bien connu des français depuis sa prise de participation dans PSA (lire aussi : Dongfeng), que Luxgen s’est associé pour produire et distribuer ses modèles. Petit à petit, Luxgen s’installe dans le paysage automobile, et son implantation en Russie laisse présager des ambitions européennes à terme. A Taiwan, Luxgen commence à prendre ses marques, et sur les premiers mois de l’année, vient de prendre la place de Ford à la 4ème place des ventes.

Image de rue: François BO pour Boîtier Rouge

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

1 commentaire

Olivier

Le 30/07/2015 à 20:30

Bonjour et félicitations pour votre site
À noter que cette Luxgen a un peu de sang français avec un moteur partiellement conçu en région parisienne….
Et que le Mpv a récupéré le système de coulissement des sièges de l’Espace 3 (le dernier Matra)
Cordialement
Olivier

Laisser un commentaire