Lykan Hypersport : une supercar arabe, vraiment ?

Publié le dimanche 6 décembre 2015.
Mis à jour le lundi 8 juillet 2019.
Retour

Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois en 2012 de la Lykan Hypersport, j’ai senti l’arnaque, le coup d’esbroufe pour exister médiatiquement, ce genre de trucs relativement fréquent dans le monde de l’automobile. Chacun se rêve constructeur automobile sans forcément en avoir les moyens, et c’est ce que j’ai pensé de Ralph Debbas, le jeune libanais à l’origine du projet, de W Motors, sa société, et de la Lykan Hypersport. C’est en voyant Fast and Furious 7 que j’ai compris que je m’étais trompé : on ne met pas en avant dans une telle superproduction (fut-ce un navet) une voiture qui n’existe pas, basée sur du vent, et sans potentiel « rêve » pour le spectateur. La Lykan était donc un projet viable.

Hypersport 02

Quand en juin 2015, j’apprends que la police d’Abu Dhabi, dans sa course à la supercar avec les autres polices des Emirats ou des monarchies pétrolières du coin, s’est offert une Lykan Hypersport, j’ai compris que je n’avais rien compris en 2012. Enfermé dans mes certitudes, j’avais ricané, mais aujourd’hui, il faut faire amende honorable : le projet W Motors semble tenir la route, et je me suis senti obligé de me pencher un peu sur son cas !

Hypersport 10
La police d’Abu Dhabi s’est offert une Lykan !

Pourtant, tout part d’un joli mais habile mensonge : Ralph Debbas vend et vante la Lykan comme la première supercar arabe. Le marché des supercars ne peut se passer des richissimes émirs et autres princes du pétrole : les flatter en jouant la carte « panarabique » est un joli coup marketing. Pourtant, à bien y regarder de plus près, cette voiture n’a rien (ou presque) de local. Si la société a d’abord été située au Liban, puis à déménager à Dubai, le vœu de construire la voiture localement n’est encore que pieux !

Hypersport 05

Hypersport 03

Dessinée par un français, Anthony Jannarelly et avec l’aide de StudioTorino (qui n’en est pas à son coup d’essai pour une voiture arabe, on lui doit le dessin de la KSU Gazal, lire aussi: KSU Gazal), la Lykan est assemblée à Turin par la Carrosserie Viotti, à qui l’on doit aussi le revival de la Willys Interlagos (lire aussi : Willys Interlagos). Côté châssis, c’est l’Autrichien Magna Steyr (qui a fabriqué l’Aston Martin Rapide pendant un temps, mais surtout le Peugeot RCZ) qui a été mis à contribution, tandis que le moteur, un Flat 6 d’origine Porsche, est retravaillé par le célèbre constructeur allemant Ruf (lire aussi : Ruf CTR1 Yellow Bird) afin de proposer une cylindré de 3,7 litres, deux turbos, et une puissance de 750 chevaux ! En bref, à bien y réfléchir, il s’agit bel et bien d’une voiture européenne.

Hypersport 04

Mais peu importe, la production, on vous le dit, sera bientôt rapatriée à Dubai, et tout cela ne sera plus qu’un souvenir ! En attendant, pour un projet que je ne trouvais pas très sérieux, voir ces grands noms comme Magna Steyr ou Ruf derrière ce projet me fait changer un poil d’avis. Anthony Jannarelly, en charge du design, évoque une filiation avec Marcello Gandini. A voir ! Pour moi le design est tout de même très tourmenté, mais à bien la regarder, la Lykan est plutôt équilibrée, et assez jolie. De toute façon, pour séduire la clientèle moyen-orientale visée, il faut de l’outrance. Outrance dans le design, avec son look de batmobile, mais aussi outrance dans le luxe et la technologie.

Hypersport 07

Pour être sûr d’attirer les abeilles, il faut du miel : W Motors ne fait pas dans la dentelle de ce côté là, avec l’utilisation massive du carbone pour la carrosserie, le châssis et la déco intérieure, de l’alu massif (pour le levier de vitesse), du cuir (avec du fil d’or en option), des diamants (pour les phares avant, autant dire que cela devient du grand n’importe quoi, mais ça marche), sans compter l’écran tactile avec hologramme qui permet de gérer les commandes en 3 dimensions ! Débauche de luxe, débauche de tout, mais pour un résultat qui fonctionne pas si mal : malgré son exubérance, la Lykan paraît bien plus sobre qu’une Lamborghini Veneno !

Hypersport 06

Côté tarif, cela devient stratosphérique, plus de 3 millions d’euros ! La Lykan se veut exclusive, et reste limitée à 7 exemplaires, et 3 à 4 Lykan auraient déjà été livrées ! Mais les ambitions de W Motors ne s’arrêtent pas là. Après la Lykan, c’est au tour de la Fényr Supersport, un peu plus abordable, d’allécher les clients potentiels : présentée le 10 novembre dernier, elle est un peu moins chère (2,5 millions de dollars tout de même), mais surtout plus puissante, avec un flat 6 de 4 litres Porsche by Ruf développant la bagatelle de… 1000 ch ! Cette dernière sera fabriquée à 25 exemplaires par an, selon W Motors. Ce qui paraissait délirant devient aujourd’hui plausible. W Motors annonce aussi vouloir produire un SUV et une berline tournant aux alentours de 200 000 $ chacun.

La Fenyr, petite soeur de la Lykan, mais avec 1000 ch !
La Fenyr, petite soeur de la Lykan, mais avec 1000 ch !

Je me suis posé la question du nom de la marque : pourquoi ce W. Tout simplement parce que le fils de Ralph Debbas, s’appelle Wolf… Faut pas chercher très loin parfois ! En tout cas, mea culpa, cette petite entreprise, financée habilement par des banques et investisseurs du Moyen-Orient, dirigée par un tout jeune trentenaire, entourée de grands noms de l’automobile, et qui n’a pas 4 ans d’existence, mérite qu’on lui accorde du crédit, que l’on aime ou non la Lykan ou la Fényr !

Pour en savoir plus : www.wmotors.ae

Articles associés

4 commentaires

Greg

Le 08/12/2015 à 16:57

Reste à voir… si ça se vend?
Et là, l’entreprise au sens large du terme aura prouvé son sérieux.
L’avant dernière photo, 4 exemplaires alignés comme à la parade dans des boxes à la propreté clinique, fait partie de la propagande habituelle: je doute qu’on puisse assembler quoi que ce soit dans un espace aussi exigu.
Tourner autour de la voiture pour poser ne serait-ce qu’une roue?
Ouvrir un tiroir pour prendre un outil sans taper dans la voiture en cours de finition?
Photo d’illustration, donc, et non pas « réalité »…

Paul

Le 08/12/2015 à 17:20

j’attends d’en savoir plus… la photo des Lykan alignées est une photo de propagande oui, en revanche, avec 3 ou 4 vendues sur 7, cela semble cohérent. Rajoutons à cela l’effet F&F qui dans ce type de clientèle joue beaucoup plus qu’une page de pub en papier glacé, on peut penser que le pari est rempli… Après je compte bien arriver à interviewer l’ami Ralph 😉

Franck

Le 15/12/2015 à 10:45

Elle va se vendre, comme toute les voitures d’exception, il y aura toujours des acheteurs, perso je trouve qu’elle change par rapport aux autres Hypercar qu’on peut voir 🙂

Paul

Le 15/12/2015 à 11:20

Je suis d’accord, elle a le mérite d’apporter autre chose !

Laisser un commentaire