Lynx Eventer : la plus belle des XJS !

Mardi 27 mai 2014
Retour

Depuis mon adolescence, et allez savoir pourquoi, j’ai un faible pour les breaks de chasse (ou à l’anglaise shooting brake). Bien entendu, ma préférence va à l’Aston Martin Virage Shooting Brake, si possible en version Vantage (lire aussi : Aston Martin Virage Shooting Brake), plus pour son exclusivité que par son design un peu « pataud ». D’ailleurs à la même époque, une carrosserie anglaise réputée pour ses répliques de Jaguar proposait à une clientèle huppée un modèle bien plus élégant et presque aussi exclusif : l’Eventer.

Lynx (dont le nom est évidemment un clin d’oeil à Jaguar, mais aussi à la première voiture restaurée par Guy Black, son fondateur, une Riley Lynx), présenta sa vision du break de chasse sur une base de Jaguar XJ-S en 1982, et il faut bien avouer que cette carrosserie aussi désirable qu’inutile offre une nouvelle ligne très fluide au coupé de Coventry.

Lynx n’est pas un producteur, mais un carrossier. Il fallait au client d’abord acheter son XJS puis l’amener à l’atelier pour transformation, ce qui explique qu’aucune des 67 Eventer produites entre 1982 et 2002 ne soit identique à une autre. Cependant, une large majorité des exemplaires produits étaient équipés du V12 Jaguar.

67 exemplaires (plus un prototype) c’est peu, mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une transformation très artisanale (réalisée pendant plus de 20 ans par le même ouvrier). Surtout, cette voiture idéale pour aller chasser en Barbour, le Setter dans le grand coffre, a fait rêver de nombreux gosses puisqu’elle eut droit à nombre d’articles et à une présence pendant 20 ans dans les guides annuels des grands magazines recensant « toutes les voitures du monde ».

Il y eut aussi une version « allemande », l’Arden AJ3 Station Car, que la marque tenta d’abord de faire passer pour sa propre réalisation de façon olé olé (lire aussi: Arden et surtout les commentaires de l’article) avant de trouver un accord à l’amiable avec Lynx. Il existe aussi un exemplaire designed by Paolo Gucci a découvrir ici: Eventer by Paolo Gucci.

La version allemande Arden AJ3 Station Car, dotée du même kit livré par Lynx, en tenue plus « sportive » (ou tuning, au choix)

Malheureusement, les XJS ont cessé d’être transformées en Eventer en 2002, et depuis, l’entreprise a fermé ses portes. Pourtant il est possible, pour un petit million de livres, de racheter l’outillage de Lynx, ainsi que de nombreuses pièces. Enfin, en recherchant des informations sur le net concernant cette magnifique voiture, je suis tombé sur le site d’un passionné extrêmement complet. Je dois dire que j’ai été bluffé par sa qualité et sa réalisation. Aussi je vous encourage à y jeter un œil :

A lire aussi: LynxEventer.com

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

6 commentaires

Le 28/05/2014 à 00:47

Ont est d’accord sur le fait que n’importe lequel des modeles Jaguar est réservée a des gentleman – drivers, qui ont le goût des belles choses et se la coule douce dans la vie parce que ces gens ont généralement d’assez de moyens et peuvent voir venir, pecunnierement, ils sont en général plus qu’a leur aise, tant mieux pour eux, je ne suis pas jaloux, bien au contraire, moi, une baguette et un bon camenbert, font de moi, l’homme le plus heureux de la terre…pyg

Paul

Le 28/05/2014 à 00:52

Oui c’est vrai concernant l’achat d’une Jaguar neuve, ou bien des séries très spéciales comme l’Eventer. En revanche, il est tout à fait possible de goûter au luxe et à la joie que procure une Jaguar pour bien moins cher qu’un monospace turbo mazouté. Des XJ40 (finalement très fiable) se trouve dès 3000 euros, tout comme on trouve à très peu cher des X300/X308 encore plus fiable, à des tarifs tout à fait raisonnable. Certes, il y a un léger surcoût en consommation, mais largement compensé par le faible coût d’achat… Il est tout à fait possible de devenir un Gentleman Driver sans beaucoup de moyen, ni renoncer à sa baguette et son camembert (l’un n’empêche pas l’autre hein 😉 ).

GUARIN Jean Jacques

Le 28/05/2014 à 01:30

Photos personnelles de l’Aston Martin Virage Shooting Brake sur ma modeste page : Passion Aston Martin.
Il est vrai qu’en shooting Brake certains modèles britanique renforcent leur caractère. Cordialement

Medved

Le 28/09/2015 à 14:47

Je ne suis pas un amateur d’anglaises, loin s’en faut… Il n’empêche que j’ai toujours trouvé l’Eventer absolument splendide: Quelle classe!
On ose pas imaginer ce que çà aurait donné avec une base d’Xjayyeee twelve série 1!
Vous voyez le style?: avec un hayon en 2 parties, vitre ouvrante vers le haut porte de malle vers le bas (genre Range Rover)….

Seb

Le 19/01/2017 à 20:14

Moi aussi elle m’a fait rêver à l’épique époque … de mon enfance! Puisque je vois que ce genre de carrosserie à la cote du BR, je poste ici un petit lien vers un autre modèle qui me ramène à l’enfance: les Corvettes aussi existent en shooting brakes (http://www.caradisiac.com/photos-article/A-vendre-une-etonnante-Corvette-C3-Stingray-shooting-brake-39800.htm)!!! Mais contrairement à ce que sous-entend l’article ca n’est pas du tuning car je l’ai eu (et l’ai peut être encore) en modèle réduit Matchbox bleu électrique!! Avez vous des infos!

Erwan

Le 23/10/2017 à 10:29

Bonjour Paul,

Il semblerais qu’il y ait également eu des XJS V12 re-carrossé en France, il y en e une actuellement en vente sur Leboncoin a 97K€ , on peu y lire:

« Cet exemplaire a eu sa carrosserie berline remplacée par un habillage break de chasse type « Eventer », à la manière de Lynx, préparateur habituel de Jaguar établi près de Londres, mais celui-ci ayant été en 1990 effectué par les Ateliers Réunis, en France près de Paris. La qualité des travaux de transformation est irréprochable. Leur coût s’est élevé à quelques 185000 fr, y compris sa nouvelle sellerie en cuir refaite.
A 145000 km, en 2012, lensemble a fait lobjet dune restauration totale (caisse mise à nue, moteur et boite neuve).
Depuis quelle a été livrée a son propriétaire actuel en 2013, elle a peu été utilisée et la voiture na guère parcouru plus de 3000km.

Comparable au break Aston Martin par ses performances et son confort, on peut affirmer qu’il s’agit du must des breaks de chasse, pour les vitesses qu’il atteint, et le plaisir de conduite qu’il procure grâce au doux feulement de son 12 cylindres à 5000 tr/mn. »

Merci encore pour vos articles

Erwan

Laisser un commentaire