Mazda MX3: un mini V6 pour peanuts !

Publié le vendredi 18 décembre 2015.
Mis à jour le mercredi 10 juillet 2019.
Retour

Les constructeurs automobiles japonais m’étonneront toujours dans leur capacité à alterner l’excellent et le moins bon, et Mazda en est un exemple flagrant. Entre coups de génie marketing, comme avec la MX5 (lire aussi : Mazda MX5) et singularité technique, avec par exemple la Cosmo (lire aussi : Mazda Eunos Cosmo), le constructeur d’Hiroshima était aussi capable de pondre une drôle de voiture, tombée comme un cheveu sur la soupe, inclassable et donc, d’une certaine manière invendable : la MX3.

MX3 02

Ce petit coupé est pour moi l’exemple frappant. Lorsqu’en 1991 Mazda présente cette MX3 au salon de Genève, cela fait déjà un an que la marque explose les scores avec sa MX5. Mais si le petit roadster à l’anglaise est extrêmement bien pensé et positionné sur le marché, au point de re-créer un segment délaissé par les européens depuis le début des années 80, le nouveau coupé 2+2 appelé aussi Eunos Presso (What else?) et Autozam AZ-3 au Japon, MX3 Precidia aux USA et Canada, ou Eunos 30X en Australie ne semble pas casser des briques.

MX3 01

Il faut dire qu’il s’agit d’un vrai paradoxe ambulant. Sous une robe terriblement fade, sorte de vision de plus en plus molle du bio design, avec ses yeux en amande (façon manga?) et son arrière façon bulle (avec 15 ans de retard sur les Porsche à moteur avant 924 ou 928 ou la Renault Fuego), elle n’a vraiment pas de quoi exciter les foules. Basée sur la plate-forme de la 323, il s’agit en outre d’une traction, enlevant tout le côté fun et joueur de la MX5.

MX3 04

Mais comme je vous le disais, cette voiture est paradoxale. Car si l’on passe outre ce physique que je qualifierai presque d’ingrat, on découvrira alors un drôle de moteur : tout simplement l’un des plus petits V6 au monde, rien que cela ! Avec 1,8 litre cylindrée, 24 soupapes tout de même, et une puissance honnête de 137 ch. Voilà pourquoi il me semblait intéressant de vous parler de ce petit coupé ! Car pour une bouchée de pain aujourd’hui, on peut s’offrir ce mini-V6, petit bijou de technologie.

MX3 05 Eunos Presso

Après, si vous êtes vraiment fan de Mazda, vous pouvez vous offrir une version 4 cylindres 1,6 litre de 88 ou 107 ch (pour les modèles européens, car on trouve des versions 90 ch au Japon, ainsi que des 1,5 litre 115 ou 120 ch). Mais vous l’aurez compris, l’intérêt de ce drôle de coupé, c’est bien son V6, et rien d’autre. Il n’en fera pas une sportive, malgré le système Mazda Trapezoïdal Link, sorte de « roues directrices » moins perfectionné cependant que l’actuel 4Control de Renault (lire aussi : Renault Talisman).

MX3 03

La Mazda sera produite de 1991 à 1998, mais rapidement retirée des marchés nord-américains faute de succès (fin 1994). Au total, 2961 exemplaires seront vendus en France, ce qui n’est pas une mauvaise performance pour ce coupé inclassable ! Vus les prix, réfléchissez quand même lorsque vous verrez passer une annonce, après tout, des V6 à bas prix et pas trop gourmand !

 

Articles associés

11 commentaires

Rubinho

Le 18/12/2015 à 12:51

Ces petits V6 étaient aussi montés (en 2l il me semble) sur les xedos 6, l éphémère marque de luxe de Mazda. Marque qui n a pas fait longs feux après une 6 plutôt attrayante mais une 9 sans aucun intérêt.

Paul

Le 18/12/2015 à 12:53

Rubinho

Le 18/12/2015 à 13:35

J avoue je connaissais pas boîtier rouge en février dernier ….

David

Le 18/12/2015 à 13:16

Le 2.0l V6 de la Xedos était aussi monté dans la 323f de 94 a 98 , un moteur fort sympathique à mener.

Voici un exemplaire que j’ai pu essayer au côté de mon ancienne 323 Sportiva (un petit ovni bio-design aussi) :
http://mazda323ba.tumblr.com/image/55613272696

Kev.B

Le 18/12/2015 à 13:12

J’ai toujours eu un faible pour les voitures biodesign. Formatage de l’enfance ? En tous cas j’ai toujours trouvé la mx3 réussi niveau design et sympa. Et très désirable en v6 et 4ws. En tous cas après des années 80 et le edge je trouvais le bio moderne et surtout très réussi chez les japonais. Je crois que les années 90 sont la décennie de la voiture japonaise. La mx3 c’est celle qui a créé le créneau des Tigra et Puma je trouve.

Greg

Le 18/12/2015 à 14:45

Les petits coupés n’étaient plus à la mode, détrônés par les GTi!
Honda s’en est mieux sorti avec les 2 générations de coupé CRX -la motorisation VTEC apparue sur l’EE8 ayant fait beaucoup pour son image – jusqu’à la sortie de la Del-Sol qui a déçu les aficionados…
On a vu apparaître à peu près à la même époque une certaine Clio Williams dans le rang des GTi, et d’aimables « coupés pour dames » de l’autre coté: Mazda MX3, Nissan 100 NX, Opel Tigra…
Les clients ont vite choisi leur camp!

Eric

Le 18/12/2015 à 19:55

Je l’ai toujours trouvé sympa cette auto, et intéressante techniquement avec son V6.

Jean

Le 20/12/2015 à 01:28

Perso cette voiture m’a toujours laissé de marbre, V6 ou pas, moi je passe… Quitte à prendre un petit coupé, la Ford Puma est bien plus séduisante niveau physique.

Pierre

Le 23/12/2015 à 18:49

En même temps, il y a un léger décalage dans les époques, qui font que la Puma est plus dans l’air du temps de la fin des années 90 que la MX-3, synthèse du début de cette même décennie (surtout au Japon). En revanche, du point de vue dynamique, j’ai une préférence pour la petite d’Hiroshima, alors que la Puma me donne un peu l’impression de partir à vau l’eau (de Cologne, sans doute)

Richard

Le 18/07/2016 à 15:08

encore une fois on se contente de diffuser les fausses informations de la presse automobile qui elle même ne fait que recopier les communiqués de presse des constructeurs…

Contrairement à ce qu’il en est dit, il ne s’agit pas du plus petit V6 puisque Ford avait déjà sorti un V6 plus petit et Fiat avait sorti en 1938 un L6 1500cc qui a été vendu jusque dans les années 1950

molodoï

Le 10/10/2017 à 21:06

Certes, Ford sortit un V6 de 1812cm3 en 1968 : https://en.wikipedia.org/wiki/Ford_Cologne_V6_engine#1.8

Il était plus petit de quelques centimètres cubes que le Mazda : 1845 cc : https://en.wikipedia.org/wiki/Mazda_K_engine#K8

Citons les sources !

Quant au Fiat, un L6, ce n’est pas un V6. Les premiers L6 datent du début du siècle.

Laisser un commentaire