McLaren X1 : entre originalité et ridicule

Jeudi 22 janvier 2015
Retour

En cette fin d’été 2012 au fameux concours d’élégance de Pebble Beach, la foule est sous le choc après la présentation par la très sérieuse marque de supercars anglaises McLaren d’une drôle de voiture, la X1. L’excellent site américain Jalopnik n’hésitait pas à parler, à l’époque, de la « plus ridicule de toutes les voitures » produites. Et pour tout dire, il est vrai qu’à première vue, la X1 est un choc pour les yeux.

On a souvent reproché à McLaren un style neutre, voire fade. Avec la X1, c’est l’inverse, puisqu’on rentre de plain pied dans l’outrance. Heureusement, cette supercar restera unique : ouf ! On apprend alors qu’il s’agit d’une réalisation de McLaren Special Operation (MSO), spécialisée dans les réalisations des désirs les plus fous d’une clientèle excentrique désireuse d’encore plus d’exclusivité.

Vous ne serez pas étonné d’apprendre que cette McLaren particulière est la commande d’un multimillionnaire particulièrement fan de la marque de Woking: propriétaire d’une F1 (lire aussi: McLaren F1), d’une Mercedes SLR, et plus récemment d’une MP4-12C, l’homme voulait cette fois-ci une McLaren personnalisée, reflet de ses goûts personnels. Car le cahier des charges comprend pêle-mêle une photo d’Audrey Hepburn, un piano à queue, une aubergine, une caravane Airstream, un stylo Montblanc, les musées Guggenheim de Bilbao et New York et une horloge Jaeger LeCoultre.

Côté automobile, les pistes de travails comprennent en vrac une Facel Vega 61, une Chrysler d’Elegance Ghia 53, une Buick Elektra 59, une Citroën SM 71 ou une Mercedes 540K de 39. Si à aucun moment Batman n’est cité, on voit bien où ces références veulent nous amener : passer au shaker tout cela et vous obtiendrez la baroque Gotham City, et la batmobile, mélange d’art déco et de futurisme. Camouflé derrière des tartines de culture, l’excentrique et anonyme commanditaire se révèle être un ado attardé fan de comics.

Après avoir mis en concurrence son propre bureau de design et des intervenants extérieurs, McLaren proposera plusieurs projets au client qui finira par choisir celui du coréen Hong Yeo, un designer maison. Normal puisque celui-ci se rapproche parfaitement du souhait non-avoué du client. La base de cet exemplaire unique ? Une MP4-12C au V8 biturbo de 3,8 litres et 625 chevaux. La couleur ? Noire bien entendu. Alors ? Belle ou pas belle cette McLaren X1 ?

En 2012, j’avais été horrifié par cette drôle de voiture ! En 2015, je la regarde avec plus de recul ! Je fais défilé les photos sur mon écran, et je finis par lui trouver un certain charme. J’aime assez le carénage des roues arrière par exemple et le traitement des flancs. Je n’arrivais pas, il y a deux ans, à déterminer ce qui me gênait. J’ai trouvé aujourd’hui : ce qui me gêne c’est que le propriétaire n’a pas assumé sa passion pour Batman. Il aurait dit franchement « je veux une batmobile », Yeo serait arrivé au même résultat ! Ce qui me gêne enfin, c’est qu’elle ait été présentée à Pebble Beach, alors qu’elle n’est pas un modèle d’élégance.

Pour le reste, je la trouve pas si mal. Elle quitterait ce noir « Gotham » pour une nouvelle peinture (bicolore bordeau / crème par exemple, mais libre à vous de choisir autre chose), elle gagnerait en originalité (parce que bon, Batman, c’est pas franchement original hein, la Lamborghini Reventon était déjà passée par là). Bon de toute façon, cette voiture là n’est pas pour nous : après son exhibition en 2012, elle est parti directement dans le garage de son anonyme propriétaire. Et sachez que le prix de cette voiture est resté top secret !

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

philippe corgié

Le 04/07/2015 à 21:42

c’est aussi vilain de la Panther 6 roues !

Laisser un commentaire