Mercury Marauder: pour jouer aux gendarmes et aux voleurs !

Publié le samedi 2 janvier 2016.
Mis à jour le mercredi 10 juillet 2019.
Retour

Malgré les apparences et le bon millier d’articles déjà écrits, j’avoue ne pas tout savoir, loin de là, et ces voitures que je vous présente sont parfois des découvertes pour moi aussi. J’ai une idée dans la tête puis je tombe sur une info qui me fait dévier de ma route et dénicher certaines pépites que je ne connaissais ni de loin ni de près quelques heures auparavant. Parfois, c’est un lecteur qui me mets sur la piste d’une voiture que soit je ne connaissais pas, soit j’avais oublié. C’est le cas de cette Mercury Marauder dont la courte période de production explique qu’elle ne m’ait pas marqué plus que cela, à tort.

Mercury avait déjà utilisé le nom de Marauder dans les années 60 !
Mercury avait déjà utilisé le nom de Marauder dans les années 60 !

Ce lecteur avisé m’a donc interpellé alors que je partageais à nouveau l’article sur l’étonnante Chevrolet Impala SS (lire aussi : Chevrolet Impala SS). « tu sais qu’il existe une version un peu similaire chez Mercury, une Ford Crown Victoria gonflée à bloc et renommée Marauder? ». Bah non je savais pas tiens. Commencer l’année en séchant sur cette colle là ? Voilà que cette Marauder me taraudait ! Je partis donc aussi sec à la chasse aux infos, histoire de ne pas entamer 2016 sur une colle !

La Marauder Convertible Concept, présentée en 2002 !
La Marauder Convertible Concept, présentée en 2002 !

Ce lecteur avait en tout cas raison de parler de la Marauder en commentaire de l’Impala SS, car dans la tête de ses concepteurs, il s’agissait bien de s’inspirer de la formule initiée par Chevrolet : prendre la moins sportive de ses grandes berlines pour la transformer en monstre de puissance. Et peut-être de rappeler à chacun des clients potentiels que petit, il a rêvé d’être policier. Les Chevrolet Caprice dans les années 90, tout comme les Ford Crown Victoria dans les années 2000, étaient en effet les voitures préférées des forces de police américaines.

La Marauder Concept était à vendre sur Ebay en 2011 !
La Marauder Concept était à vendre sur Ebay en 2011 !

Cette idée d’un dérivé « sportif » de la grande berline de Ford et de son dérivé Mercury Grand Marquis émerge en 1999, et va se concrétiser en 2002 avec la présentation au Salon de Chicago avec la Mercury Marauder Concept qui… est en fait un cabriolet 4 places ! Mais les fondamentaux sont déjà là : look sportif et gros V8 sous le capot. Ce concept car se retrouvera on ne sait comment en vente en 2011 sur Ebay (lire aussi : Jalopnik: la Mercury Marauder Concept à vendre). Ford trompe les observateurs en présentant ce cabriolet, car il est bien prévu de produire la Marauder, mais en berline.

la Ford Crown Victoria Police Interceptor sera pour beaucoup dans la conception de la Marauder !
la Ford Crown Victoria Police Interceptor sera pour beaucoup dans la conception de la Marauder !

Pour concevoir cette grosse américaine haute performance (enfin, pour ce type de voiture hein!), Ford va se servir de son expérience de fournisseur de la Police justement (et ne s’en cachera jamais au contraire : le mythe de la voiture de police accessible au commun des mortels devait être un excellent argument marketing). La Marauder sera développée à partir de la Ford Crown Victoria Crown Police Interceptor, et reprendra le concept déjà éprouvé sur l’Impala SS d’une décoration spécifique mais sobre (couleurs « classiques », bleu nuit, noir ou gris métallisé, puis rouge en 2004). Sa robe reste discrète mais suffisamment distinctive pour qu’on sache rapidement qu’un gros moteur se cachait sous le capot.

Marauder 06

Cette grande propulsion, basée sur la plate-forme Panther, reste une américaine typique : longue, grande, un brin paquebot, avec une boîte automatique 4 vitesses, et un V8 de 4,6 litres développant un peu plus de 300 chevaux ! Pour le nom, Ford va jouer sur la nostalgie en ressortant celui de Marauder, déjà utilisé dans les années 60. En outre, ce nom a quelque chose d’interlope : marauder, c’est selon les définition, chaparder, ou attendre le client pour un taxi ou pour une fille de joie en français ; au canada, c’est aussi le nom du dernier défenseur au football américain… Bref, Marauder, ça sonne flic, voyou, ou testostérone de vestiaire !

Marauder 04

Malheureusement, rajouter des chevaux à gogo, grimer la grande péniche en hors bord, lui donner un nom évocateur, jouer sur la corde sensible et les souvenirs de gosses ne suffira pas à faire de la Marauder un succès : lancée en 2003, elle sera retirée du catalogue en 2004 après seulement 11 052 exemplaires, ce qui, à l’échelle américaine, est une mauvaise performance. Reste qu’aujourd’hui, surtout dans sa livrée noire, la Marauder fait bien envie.

Marauder 07

En « occasion », et donc à un tarif plus que raisonnable, les arguments évoqués en début de paragraphe prennent alors tout leur sens ! Pour une poignée de dollars, on peut s’offrir toute l’Amérique, être en même temps gendarme et voleur, joueur de base-ball encanaillé et bourgeois tranquille des suburbs, tâter du pieds droit en ligne droite (parce que bon, en virage, ça reste une Crown Victoria hein!) ou cruiser sur les boulevards : du tout en un on vous dit ! Décidément, je ne connaissais pas cette caisse, mais je l’aime désormais autant que l’Impala SS : totalement inutile, décalée, sûrement difficile à conduire, donc totalement indispensable non ?

 

Articles associés

2 commentaires

flo aau

Le 17/08/2016 à 13:23

Je crois que c’est Montpellier ou Béziers qui avait acheté deux crown victoria pour la police municipale

N’empêche elles doivent être sacrément confortable ces péniches et m’est avis que ça ne doit pas être compliqué de les rendre efficaces en virage justement

Vincenzo213

Le 17/10/2016 à 11:50

Une classe intemporelle

Laisser un commentaire