Moretti-Fiat Campagnola 2000 Sporting 4×4: à la poursuite du Range Rover !

Dimanche 26 juin 2016
Retour

Qu’il est dur de survivre lorsque l’on est un petit carrossier constructeur, même dans les années 70. Si dans les années 60, il était encore possible de proposer des « carrosseries spécifiques » pour de riches clients soucieux de distinction et d’originalité, les décennies suivantes changeront la donne. Aussi, le carrossier italien Moretti, pourtant l’un des plus réputés, dut-il s’adapter pour poursuivre ses activités et éviter le sort de ses compatriotes Ghia ou Vignale (lire aussi : Ford, Le Mans, Vignale et Ghia), rachetés en deux temps par le géant américain Ford.

Le Fiat Campagnola qui donne sa base au Sporting de Moretti
Le Fiat Campagnola qui donne sa base au Sporting de Moretti

La martingale, Moretti pensait l’avoir trouvé en lançant dès 1970 sa fameuse Midimaxi, sur base Fiat 500, un petit véhicule de loisir (et/ou de plage, au choix) façon Mehari (lire aussi : Citroën Mehari). Un concept qu’il déclinera ensuite sur des bases de Fiat 127. De quoi fournir du travail à ses ouvriers, et garantir un certain volume de production, bien que la marge sur de tels véhicules soit plutôt ridicule.

Sporting 02

La production automobile du carrossier, tombée à 2600 véhicules en 1967, remonte alors à 3292 exemplaires en 1973. Pourtant, cette embellie ne sera qu’un feu de paille car dès 1974, les ventes retombent à 1071 voitures seulement. Pourtant, chez Moretti, on croit dur comme fer aux véhicules de loisir mais aussi aux 4×4 qui peu à peu émergent dans le paysage automobile. C’est dans cette direction que le carrossier va s’engager.

Sporting 04

Lancé en 1970, le Range Rover avait initié un concept révolutionnaire en son temps (et tellement courant aujourd’hui) : le mélange des genres, avec un véhicule tout terrain efficace, habillé d’une robe classique et élégante, et surtout correctement équipé (on n’est pas encore dans le luxe à foison d’aujourd’hui : une sellerie velours, des vitres électriques ou quelques raffinements suffisent à le rendre « gentry »). Cette révolution n’est pas passée inaperçue, que ce soit en Allemagne et en Italie. Mercedes s’apprête à sortir une version civile concurrente du Range sur la base de son 4×4 à usage militaire, le G, en 1979 (lire aussi : Mercedes Classe G). Moretti de son côté, ne veut pas laisser passer l’opportunité de se refaire.

Sporting 06

Un an avant Mercedes, en 1978, Moretti présente son Campagnola 2000 Sporting 4×4 qui, comme son nom l’indique, reprend une base bien connue en Italie, le Campagnola, 4×4 à usage militaire produit par la Fiat ! La recette s’inspire fortement de ce que fait Land Rover avec son Range : une base rustique mais efficace, mais une robe élégante (enfin, c’est une question de goût), et un intérieur en même temps pratique (jusqu’à 7 places grâce aux deux sièges d’appoint dans le coffre, dos à la route façon Volvo) et haut de gamme !

Sporting 05

Mais contrairement au Range Rover, produit de façon industrielle, le Sporting est un produit artisanal, avec un coût de revient assez élevé. Son tarif en fait un objet extrêmement coûteux alors qu’il n’est motorisé qu’avec un modeste 2.5 diesel d’origine Fiat, développant 72 chevaux seulement ! Malgré les espoirs de son concepteur, le Sporting ne sera produit que deux ans, pour seulement 25 exemplaires environ (les sources sont confuses). Moretti arrêtera donc les frais, pour se consacrer à la personnalisation des modèles Fiat, pour finir par cesser son activité en 1989, un peu dans l’indifférence générale.

Sporting 01

Avec une si faible production, il ne sera pas aisé de dénicher un Moretti Sporting, mais son originalité en fait une cible de choix pour tout collectionneur un peu fou cherchant à se démarquer de ses voisins trop mainstream. On en trouvera surtout en Italie, et peut-être même à des tarifs défiant toute concurrence, ce 4×4 n’étant pas encore très recherché, et d’ailleurs souvent inconnu même des spécialistes. Alors laissez-vous tenter par l’originalité, et partez en quête de votre Moretti-Fiat Campagnola 2000 Sporting 4×4 (ouf, le nom est long!)

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

Adrien

Le 17/01/2017 à 13:58

Je ne connaissais pas du tout, merci ! Chouette engin. D’ailleurs, Paul, as tu un livre sur les carrossiers italiens à me conseiller ? Je cherche depuis longtemps un ouvrage sur les Fiat spécialement carrossées… Après quelques recherches, le sujet est presque sans fin ! 🙂

Laisser un commentaire