Park Ave Saab : in Saab they trust !

Jeudi 1 janvier 2015
Retour

Lorsqu’en 2012 le Park Avenue Auto Group Ltd annonce le lancement de sa nouvelle concession dans le New Jersey, beaucoup ont du s’étrangler : quelle mouche avait donc piqué ce distributeur BMW, Acura et Lotus des alentours de New York pour créer Park Ave Saab peu de temps après la faillite de la célèbre marque suédoise ? Rassurez-vous, la création de cette division relevait plus de la bonne intuition que de l’abus de ganja (un comble pour un dealer).

Avec la fin un peu lamentable de Saab, nombre de concessionnaires stoppèrent les frais alors même que les Etats-Unis, et particulièrement la Côte Est, représentait l’un des premiers débouchés pour les 9-3 et 9-5. Saab s’y était créé une place enviable de marque décalée, dédiée aux originaux, artistes, ou professions libérales désirant rouler autrement et montrer leur singularité.

C’est paradoxalement la disparition de la marque et de ses concessionnaires qui poussa la direction de Park Ave à créer Park Ave Saab : avec 450 000 Saab en circulation aux Etats-Unis, un marché s’offrait à eux. Park Avenue Auto Group, idéalement placé à proximité d’un nid de Saab comme New York, n’avait plus qu’à racheter les stocks et les fichiers clients des dealers quittant le navire pour devenir la référence des Saabophiles de la côte Est. Son slogan ?: « we speak Saab fluent » !

C’est le site américain Autonews qui a mis en lumière ce concessionnaire et son manager Jeremy Morrissey. Car deux ans après l’ouverture de Park Ave Saab, le bilan est extrêmement positif. Non seulement le site (une anciennne concession Suzuki qui avait fermé) est un succès pour l’entretien et la réparation des 10 000 Saab en circulation dans le New Jersey, à New York et en Pennsylvanie, mais il se trouve encore beaucoup d’acheteurs d’occasions Saab, récentes ou non : entre 30 et 50 Saab trouvent preneurs chaque mois.

On peut d’ailleurs trouver dans les offres d’occasion aussi bien des « 900 Classics », des 9000 mais aussi des 9-5 NG voire des rares 9-4X ! Ce qui me plaît dans cette histoire, c’est qu’aller à contre courant peut parfois s’avérer payant, alors autant le faire savoir ! En France, il reste cependant des endroits Saabophiles. En Charente Maritime, où « siège » Boîtier Rouge, c’est à La Rochelle que la famille Bernard continue de se proposer comme « spécialiste » Saab après avoir été concessionnaire entre 1997 et la fin de la marque en 2011, chez Prestige Auto (http://www.prestigeauto.fr/saab). On peut aussi trouver tout ce qui peut sauver ou entretenir votre Saab chez RBM Performance (http://www.rbmperformance.com/).

Bonne année 2015, en Saab of course.

L’article d’Autonews disponible gratuitement sur Autoweek : Autoweek

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

1 commentaire

L'Ornithorynque

Le 05/01/2015 à 14:36

Saabin de Noël 😉

Bien vu de Park Ave.

Laisser un commentaire