Pars Khodro Sepand PK : une drôle de Renault 5 !

Mercredi 9 septembre 2015
Retour

L’automobile iranienne est un régal pour l’amateur de curiosités et d’exotisme que je suis. Non content de fabriquer des véhicules à l’identique et sous licence malgré quelques restylages, comme la Peugeot Pars (lire aussi : Peugeot Pars) ou la Sinad Veek (un Scenic restylé, lire aussi : Sinad Veek), les iraniens nous gratifient de versions à leur sauce, des hybrides de plusieurs véhicules, comme avec la 405 RD qui n’était qu’une Paykan carrossée en 405 (lire aussi : Peugeot 405 RD), mais aussi la Renault Sepand PK et New PK dont je vais vous parler aujourd’hui.

La Sepand PK reçoit une carrosserie plus large et un arrière modifié
La Sepand PK reçoit une carrosserie plus large et un arrière modifié

Tout commence par un banal accord de production sous licence signé entre la Régie Renault et le constructeur iranien Saipa en 1976, pour produire et diffuser la petite Renault 5 au pays du Shah, sous le nom de Sepand. Les liens un peu distendus avec Renault la prive d’une amélioration façon SuperCinq, et la petite Sepand reste inchangée durant les années 80 et le début des années 90.

La Sepand New PK toujours
La Sepand New PK toujours

En 1993, Saipa acquiert les droits de production de la Mazda Pride, une petite voiture plus moderne à la généalogie déjà compliquée : née Ford Festiva, mais fabriquée par Kia (dont Ford est alors l’un des actionnaires) et vendue en Europe sous le nom de Kia Pride, elle est elle-même basée sur la Mazda 121 (Mazda est partenaire de Ford depuis 1979, mais aussi de Kia). Vous suivez toujours ? Bref, même si nous sommes dans les années 90, la Pride est plus moderne que la Sepand, et Saipa revend l’outillage de la Sepand à Pars Khodro, un autre constructeur. Pars Khodro en profite pour faire un léger restylage en 1995, présentant une Sepand 2 tout juste modifiée.

La New PK devient "plus moderne", notamment à l'arrière ! (ici un modèle un peu tuné)
La New PK devient « plus moderne », notamment à l’arrière ! (ici un modèle un peu tuné)

Deux événements vont changer le cours de l’histoire de la Sepand, et permettre la naissance de la Sepand PK. Le premier est tout simple : en 2000, Renault suspend toute relation technique avec Pars Khodro, qui se retrouve privé d’éléments mécaniques d’importance. Le deuxième, c’est le rachat par Saipa de Pars Khodro. La Sepand retrouve donc son ancien fabricant, mais se retrouve en difficulté. C’est alors que surgit l’idée géniale qui avait déjà germée chez Iran Khodro pour « commettre » la 405 RD : pourquoi ne pas se servir d’une autre base technique pour continuer à produire la Sepand, tout en profitant de l’occasion pour rafraîchir le modèle.

Voyez la découpe des nouveaux feux arrière !
Voyez la découpe des nouveaux feux arrière !

C’est tout simplement chez Saipa qu’on va trouver la solution : la Kia Pride bien sûr, qui va fournir châssis, trains roulant, et moteur à la nouvelle petite Sepand PK (pour Pars Khodro), tandis que les carrosseries, fabriquées en Iran, seront à nouveau « modernisées » pour offrir une seconde jeunesse au modèle. Le moteur est en fait un Mazda B3 de 1,3 litres de cylindrée développant 57 chevaux.

PK 05 New
Une New PK quasiment neuve !

La Sepand PK sera produite de 2000 à 2005, date à laquelle elle sera remplacée par la New PK, dont la carrosserie évolue encore, et qui reçoit le B3 Mazda à injection développant cette fois 62 chevaux. Sa production s’arrêtera en 2008, le modèle étant totalement dépassé et surtout reconnu comme le moins sûr des véhicules produits en Iran. Pas évident de continuer à en vendre dans ces conditions, d’autant que le marché iranien s’était largement modernisé (avec notamment l’arrivée des Peugeot 206 sur le marché).

Il m’a été difficile de trouver des images sur le net, voilà qui explique que quelques Sepand présentées ici soient un peu tunées. Vous trouverez plus d’images sur l’excellent site Renault Concept (http://renaultconcepts.online.fr/r5/sepand.htm).

Crédit image: en attente !

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

4 commentaires

Salusse

Le 09/09/2015 à 17:38

Ou comme on passe d’un moteur longitudinal central avant à un moteur transversal avant. Du moins, on le suppose…

eddy123

Le 10/09/2015 à 12:48

J’adore ses histoires de voitures triturées!!

Et l’automobile Française en compte un grand nombre!!

Grégoire

Le 24/12/2015 à 07:15

c’est beau, l’Iran perpétue l’automobile française qu’on aimait, les nostalgiques et amateurs de youngtimers ont trouvé leur destination pour les vacances !

Bubbles

Le 08/07/2017 à 01:37

Pourquoi cette marque reprends des voitures française ? Car le directeur Saipa quoi faire ! Ba dum tss !

Laisser un commentaire