Paul Baron Bailey XJS Monaco : joue là comme le Sultan de Brunei !

Publié le lundi 24 novembre 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

Lorsqu’un modèle n’a été que faiblement fabriqué par un petit artisan anglais, il est parfois difficile d’obtenir de nombreuses informations. Pourtant, les productions de Paul Baron Bailey sont assez connues, malgré leur diffusion confidentielle. Tout comme William Towns à la même époque (lire aussi Railton Claremont et Fairmile), Paul décide de s’attaquer à la Jaguar XJS après avoir exercer ses talents à décapsuler la Lotus Esprit (lire aussi: Lotus Esprit au cinéma et Lotus Esprit V8).

PBB Monaco 02

Monaco1

La petite entreprise de Bristol gagne surtout sa vie en produisant des véhicules originaux pour les grandes fortunes de ce monde, notamment des Range Rover à 6 roues, ou des dérivés de Nissan 300 ZX. Mais avec la XJS, Paul veut toucher une clientèle plus large. Il décide donc de proposer une amélioration du design (mais aussi technique avec la collaboration de l’officine réputée AJ6 Engineering) du grand coupé et cabriolet Jaguar.

pbb pub

Certains y verront les prémices de la future Jaguar XK8, et prétendent que Ian Callum s’en serait inspiré. Cette hypothèse me semble exagérée, vu le dessin hésitant de cette XJS qui prendra le nom de Monaco. Toujours est-il que, encouragé par la commande de deux exemplaires de la part de l’un de ses prestigieux clients habituels, le Sultan de Brunei, Paul Bailey se lance à partir de 1991 dans la production sur commande de la PBB Monaco. Les avis divergent sur le nombre d’exemplaires produits par Baileys : les chiffres oscillent entre 9 et 12 exemplaires. Ce qui est sûr c’est que la dernière produite porte le n°12. La n°11 fut produite en 1995, donc la production cessa dans ces eaux là.

PBB Monaco 03

Paul Bailey lui-même raconte qu’il a ensuite revendu les droits du projet à la société américaine V12 Engineering, basée au Texas. Ce qui explique que certains exemplaires non siglés Paul Baron Bailey circulent, mais impossible de savoir combien d’exemplaires exactement. Bailey fit une attaque cardiaque en 2001 et cessa toute activité, mais ses Monaco sont très recherchées par les amateurs de XJ. Si vous en voyez passer une à vendre, surmontez votre aversion du tuning : il s’agit là d’une authentique rareté et en posseder une vous rendra l’égal du Sultan de Brunei !

 

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire