Peugeot 205 GTI « kit PTS » : à la recherche du Graal !

Publié le dimanche 21 juin 2015.
Mis à jour le vendredi 5 juillet 2019.
Retour

Aujourd’hui c’est la fête des pères. J’ai donc décidé de parler d’un joli cadeau à faire à son Papounet (zut mes enfants sont trop jeunes pour pouvoir me l’offrir), la Peugeot 205 GTI 1,6 litres. Mais comme Papounet n’est pas n’importe qui, autant ne pas lui offrir n’importe laquelle des GTI, et taper directement dans le lourd avec cette fabuleuse idée de cadeau : une 205 GTI 1,6 litres « kit » PTS. Oui Monsieur. Au diable l’avarice pour fêter son cher Papa, car il le vaut bien.

GTI 01

Et oui, dans la famille 205 GTI, on trouve de tout et parfois des raretés. Car cette petite bombinette qui aura changé l’image de Peugeot s’est vendue à toutes les sauces : 1,6 litres ou 1,9 litres, 105, 115, 130 puis 122 chevaux avec le pot catalytique. Tiens il en manque une ! Et oui, celle dont je vais vous parler développait quant à elle 125 chevaux. Vous suivez toujours ?

GTI 02

Bon rembobinons le film, et revenons en 1984. Le 1er mars pour être exact. Ce jour là, à Genève, Peugeot dévoile une nouvelle évolution de son sacré numéro lancé en 1983, la 205 GTI. Au programme : un châssis affûté, et un petit 1,6 litres proposant 105 chevaux aux amateurs de sport. Aussitôt, la petite 205 prend une place prépondérante sur le marché des GTI malgré une puissance inférieure à la concurrence : à l’époque, une Volkswagen Golf GTI offrait 110 chevaux, tout comme la Renault 5 Alpine Turbo (lire aussi : Renault 5 Alpine Turbo). Cela ne l’empêchera pas d’ailleurs d’être élue en décembre « Sportive de l’année ». Bravo le lion.

GTI 06

Pourtant, chez Peugeot, on voudrait capitaliser un peu plus sur l’image sportive de la 205. Sa version groupe B casse alors la baraque en Rallye, et les 200 exemplaires destinés à l’homologation ont tous trouvé preneurs (lire aussi : Peugeot 205 Turbo 16 Série 200). Dans les bureaux d’étude, on s’attache à proposer un peu plus de watts à cet excellent châssis qui ne demande que cela. Tandis qu’une évolution du 1,6 litres à 115 ch se prépare, et que la version 1,9 litres et 130 ch est dans les tuyaux, Peugeot propose alors une alternative intéressane : le fameux kit PTS.

GTI 05

C’est quoi un kit PTS ? Tout simplement une modification du moteur grâce à un kit vendu 15 000 Francs à l’époque, proposé par Peugeot Talbot Sport (la branche sport de Peugeot), et directement monté en concession sur une voiture neuve ou d’occasion. Charge alors à l’acheteur de la faire passer aux Mines (la DRIRE de l’époque) pour l’homologuer à titre isolé. Elle recevait alors une nouvelle carte grise dotée du fameux anagramme MOD (pour modifiée). A côté de la plaque constructeur était aussi rivetée une plaque « agrément de prototype ». De quoi discerner une vraie 205 kit PTS d’une fausse !

GTI 08

Alors, en vrai, ça donne quoi une kit PTS : tout bonnement 20 chevaux de plus que la 105 ch d’origine. Avec ses 125 canassons, tout en gardant le côté rageur du 1,6 que la 1,9 perdra, et un couple supérieur, les performances sont bluffantes par rapport à ses sœurs GTI « classiques ». Au programme du kit : nouvelle culasse, nouvel arbre à came, soupapes modifiées, pour un rendement bien meilleur, vous l’aurez compris !

Le lancement de la 1,9 litres sonnera le glas du kit PTS 125 !
Le lancement de la 1,9 litres sonnera le glas du kit PTS 125 !

Vendu à partir de décembre 1984, le kit PTS sera aussi proposé sur les versions 115 apparues début 1986 en option, et qui remplacent dévinitivement le 1,6 litres 105 en décembre 86, tandis que la version 1,9 litres 130 ch fait son apparition. Dès lors, le kit PTS, solution un peu bâtarde pour offrir plus de puissance, devient obsolète. Aujourd’hui pourtant, ces 205 GTI un peu spéciales sont les plus recherchées, et peuvent faire s’envoler le prix d’une voiture commençant déjà à coûter cher au naturel. Impossible de vous dire avec précision combien de véhicules ont reçu ce kit, puisque ces modifications se faisaient directement chez le concessionnaire/spécialiste de la marque et non à l’usine. Sachez tout de même que la 205 GTI, dans ses différentes versions, a été produite à 332.942 exemplaires en dix ans (84-94). Sachant qu’en 1985, 49 429 exemplaires de la GTI furent fabriqués, et 45 920 exemplaires en 1986, combien ces deux années là seront modifiées PTS ? Mystère et boule de gomme. A vous de jouer pour trouver la perle rare !

 

Articles associés

6 commentaires

Medved

Le 21/06/2015 à 15:22

Un kit d’autant plus intéressant qu’à l’époque, il faut bien le dire, aucune 205 n’affichait réellement la puissance annoncée (comme j’ai pu le vérifier à plusieurs reprises avec les témoignages d’un préparateur qui possédait un banc de puissance)…
Ces chevaux annoncés étaient plus des chevaux commerciaux qu’autre chose.
Ce préparateur m’a confié une jour que la plus puissante des 1.9 qu’il avait passée faisait 122 cv, et la moins puissante 111….
Quoi qu’il en soit, il faut ici voir le bon côté des choses: il fallait que ces voitures soient réellement servies par un excellent chassis pour pouvoir faire la différence.

Fisichampion

Le 22/06/2015 à 21:13

Très bon article comme toujours ! J’apprends que le kit PTS (qui permettait de délivrer 20cv de plus) pouvait être monté sur une 115cv, ce que je ne savais pas. Mais la voiture disposait-elle de 135cv alors ? Je m’interroge car : 1) cela ferait d’elle la GTi d’origine et française de série la plus puissante (affichée Cf commentaire précédent) et 2) je crois savoir que la 115cv avait justement pioché des pièces du kit donc difficile de dire qu’elle en tirait 20cv de plus. Une chose est sûre, un grand mystère autour de la Kit PTS continu de faire fantasmer, ce qui ne fait que flamber ces prix !

Paul

Le 22/06/2015 à 21:21

Le kit restait le même sur la 105 et la 115 (même modification, donc même résultat): 125 ch pas plus !!!

HD

Le 14/09/2015 à 14:47

Ne pas oublier la modification de l’ECU qui permet de relever la zone rouge (125cv à 6.900 tr/min)

Une véritable tuerie pousse au crime dans les tours.

Christophe Sellan

Le 04/02/2019 à 13:15

Et dire que je l’ai eu (105 cv de 1985 en kit PTS)
C’était ma première voiture en 2001.
Je regrette vraiment de l’avoir vendue en 2004 pour 1500€.
Ça marchait très fort avec la boite courte du 1600 ( Marche AR à coté de la 1ère).

FilGod

Le 07/02/2019 à 16:22

Pour qui en a eu une c’était de la bombe ! boite courte de la 1.6, moteur rageur dans les tours qui ne demandait qu’à en prendre (des tours!) le rupteur avait du taff !
même ma femme s’en souvient c’est pour dire ! la 1.9 que nous avons eu ensuite était plus une GTI bourgeoise que sportive

Laisser un commentaire