Peugeot 504 Riviera : l’unique break de chasse français ?

Publié le mercredi 29 octobre 2014.
Mis à jour le mardi 11 décembre 2018.
Retour

Depuis 1969 (année érotique), Peugeot proposait deux déclinaisons de sa sage berline 504 (lire aussi: Peugeot 504), un coupé et un cabriolet dessinés et produits par Pininfarina en Italie. Leurs superbes lignes, totalement différentes de celle de la berline, leur permirent de rencontrer un certain succès auprès d’une clientèle avide de distinction et de discrétion (lire aussi : 504 Coupé).

En septembre 1971, Pininfarina présenta au Salon de Paris une troisième version, baptisée Riviera. Il s’agissait d’un superbe break de chasse, équilibrée et sobre, de couleur bleue. A l’époque, malgré quelques exemplaires de la DB5 produits dans cette configuration par Aston Martin (lire aussi : BD5 Shooting Brake), ou bien la Volvo P1800 ES (lire aussi : Volvo P1800), le break de chasse n’est pas encore auréolé de cette distinction chic et rare comme aujourd’hui. Peugeot ne donnera pas suite à la proposition de son partenaire italien. Pourtant, la décision de la produire était presque prise, et un catalogue avait été imprimé. Mais finalement, le projet resta lettre morte.

C’est bien dommage car la Riviera était vraiment superbe, et semblait prête pour une production en série. Reste un mystère ? Qu’est devenue la Riviera que plus personne ne reverra après ce fameux salon de Paris. Bien des rumeurs courent sur cet unique break de chasse. A priori, un seul exemplaire fut réalisé, mais on dit qu’il y aurait eu deux véhicules réalisés : un roulant, qui aurait été vendu à un collectionneur espagnol, et un non roulant, qui aurait été détruit par Pininfarina. Certains parlent même d’un troisième exemplaire. Ce qui est sûr ce que l’on a plus jamais revu la Riviera.

Plus jamais ? Pas tout à fait, car il existe une Riviera roulante de couleur marron, en Allemagne. Une Riviera ? Non, il s’agit en fait d’une réplique baptisée « Côte d’Azur » et réalisée a priori en 2004 sur la base d’une V6 Ti. Elle diffère de la Riviera par son toit ouvrant en toile. Il s’agit en outre d’un véhicule restylé, avec phares rectangulaires à l’avant comme à l’arrière.

Sachez qu’elle était proposée à la vente il y a peu pour 22 000 euros. A défaut de l’authentique Riviera, vous pouvez donc vous offrir une 504 Côte d’Azur, aussi rare puisqu’unique. Avouez qu’elle n’est pas mal non ?

Articles associés

7 commentaires

francoistasiaux

Le 20/01/2015 à 18:24

A la même époque Pininfarina présenta la FIAT 130 Maremma très ressemblante.

Olivier

Le 09/07/2015 à 00:21

Peugeot a plus récemment présenté des breaks de chasse sous la forme de concepts-cars. Il y a eu la 306 HDi brek de chasse, présentée à Genève en 1999, et dans une moindre mesure le concept Prométhée, qui préfigurait la 307 lors du Mondial 2000, et la 407 Elixir, à Francfort en 2003.

mOX

Le 11/08/2015 à 22:46

De toute façon, cette 504, même dérivée en camion-poubelle, elle aurait encore du chien ! Alors en shooting-break…

Medved

Le 26/08/2015 à 11:41

Suis pas fan de la marque au lion, mais je dois reconnaître que c’est un sans faute!
Magnifique!!!!

on se surprend à rêver à une histoire automobile modifiée, où Peugeot aurait eu un peu d’audace en la produisant, et encore plus d’audace en rachetant Maserati à la place de Citroen…. Cette 504 aurait eu un moteur extra!…

QUENTIN

Le 27/10/2015 à 00:03

Il y’a également eu la rarissime GS break service vitré un rêve inaccessible. https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/18/72/c4/1872c46e24060ee4e6809138d4b8582e.jpg

Puyal

Le 30/01/2018 à 21:51

Sûr ? Je pense vraiment avoir vu la Riviera, il y a quelques années, exposée chez Pininfarina…

Wilde

Le 19/07/2019 à 21:49

L’authentique 504 Riviera vient d’être découverte à l’instant en Espagne!

Laisser un commentaire