Peugeot Instinct : le shooting brake le plus « Boîtier Rouge » du monde préfigurait la 508

Jeudi 15 mars 2018
Retour

La présentation officielle, à Genève, de la Peugeot 508 (lire aussi : Peugeot 508), a été couronnée de succès puisque la presse entière, en attendant les essais, s’est fendue de louanges (moi y compris) unanimes. Le style est fort, classique tout en affichant le dynamisme de Peugeot aujourd’hui, et une sportivité retrouvée. Et c’est en repensant à cette présentation que m’est revenue à l’esprit la précédente édition du salon de Genève, avec un concept Peugeot Instinct prémonitoire et très Boîtier Rouge.

Genève, mars 2017

Assis à la table du restaurant Peugeot, situé derrière le stand, je discutais avec Aurélie, attachée de presse de la vénérable marque sochalienne, autour d’un déjeuner autant professionnel qu’amical. A sa question : « que pense-tu du stand ? », j’avoue un fort penchant pour le concept-car Instinct, exposée pour la première fois sur un salon automobile, bien que dévoilé à Barcelone dans un cadre plus high-tech. Et je concluais par : « c’est marrant, elle me rappelle furieusement le concept-car Riviera de Pininfarina, un vieux truc de 1971 que j’adore » (lire aussi : Peugeot 504 Riviera).

J’avais à peine prononcé ces paroles qu’Aurélie se lèvait, m’emmènait avec elle à grand pas vers le stand (ça tombe bien, je prends jamais de dessert), en me disant : « faut que je te présente quelqu’un » ! Tiré par le bras, me voilà à nouveau devant la Peugeot Instinct, face à un jeune homme qu’on me présentait aussitôt : Matthias Hossan, responsable des concepts-car chez Peugeot, sous la direction de l’inévitable Gilles Vidal.

Une fois faites les présentations de rigueur, Matthias embraye : « ah Boîtier Rouge, ce concept a un peu de sang BR justement ». Avouez que, quand vous avez rêvez pendant des décennies devant des concepts de salon, et adoré un sacré paquet de bagnoles, avoir un designer qui vous dit que son concept tient un peu de vous, ça fait bizarre. C’est un peu comme le jour où Gérard Godfroy, co-fondateur et designer de Venturi (lire aussi : les débuts de Venturi), m’a appelé sur mon portable personnel : c’était comme une consécration.

Il y a des jours comme ça, où tout vous sourit

Mais pourquoi donc l’Instinct était-elle si Boîtier Rouge, de l’aveu même de son designer ?

« Au moment de préparer Genève, on a voulu réaliser un concept proche de la réalité (sans déconner ? Avec le recul, on voit bien la 508 future en filigrane ndlr), novateur (la conduite autonome couplée à une conduite « personnelle ») et clin d’oeil. On ne voulait pas tomber dans la facilité, et calquer notre concept sur la 504 Coupé (lire aussi : 504 Coupé). C’était trop facile, trop convenu. On s’est alors souvenu du concept Riviera présenté par Pininfarina et refusé par Peugeot. Au moment des recherches, la première étape passe par internet. Et là on est tombé directement sur Boîtier Rouge, avant même que le concept ne soit dessiné. On était convaincu de « toucher le spécialiste » comme le néophyte avec un concept shooting brake et relié à l’histoire de Peugeot ».

Là, il m’a fallu un moment pour réaliser : quand je lisais mes « Special Salon » ou « Toutes les voitures du Monde » en 1995, pendant des heures, aux toilettes, aurai-je pu imaginer que 20 ans et quelque plus tard, mon travail puisse se retrouver dans le processus de création d’un concept-car de salon. Surtout qu’avec un an de recul, nul ne peut en douter : cette Instinct annonçait beaucoup de la 508 aujourd’hui présentée, notamment ses feux arrières quasiment inchangés (et très inspirés de la 504 Coupé et de son dérivé éphémère Riviera), et ses crosses de Morse à la mode Leds dont je suis moins fan à l’avant.

Bon redescendons sur terre, l’idée de la Riviera, Matthias l’avait déjà, et BR n’aura servi que d’amorce, de pré-documentation, mais bon, cela fait plaisir. Voilà la petite histoire dans l’histoire de l’Instinct, et de la 508 par ricochet. Un peu de BR dedans (du moins je m’en persuade, c’est bon pour mon ego). Ma conversation avec Matthias n’aura pas duré qu’un instant à Genève : j’ai pu ensuite l’interviewer. Un entretien qui paraîtra bientôt.

 

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

19 commentaires

Rallyhisto

Le 15/03/2018 à 19:25

Encore un super article,bravo ,plus je vous lis plus j’apprécie ,merci

Guepe

Le 15/03/2018 à 20:29

Super cool cette approche !
Et effectivement une concertation bien méritée pour BR

Choco

Le 15/03/2018 à 20:41

Bientôt la série spéciale « Boîtier Rouge », les royalties, le pognon
Plus sérieusement, un article qui fait plaisir à lire.
Encore un show car à ajouter à la longue liste des proto PSA qui font baver mais n’iront jamais plus loin.

24heures

Le 15/03/2018 à 21:11

En même temps, un concept car qui passe tel quel ou presque dans la rue, ce n’est pas le succès assuré. J’en ai au moins 3 en tête, tous PSA (maintenant…) : C3 Pluriel, C6, Opel Signum.
Il existe aussi des contre exemples : je n’ai que l’Evoque qui me vient en tête spontanément mais il doit assurément y en avoir d’autres.
Un concept car n’est absolument pas fait avec le même cahier des charges que celui d’une voiture de série, qui n’est rien d’autre qu’un énorme compromis de milliers de pièces…

Fcm1932

Le 16/03/2018 à 10:38

Bon, le Signum ils auraient pu s’abstenir…

Kev.B

Le 16/03/2018 à 13:37

Les premiers suv Infiniti fx45 étaient de vrai prototypes, la civic 8 aussi, les deux ont été des succès

Bruno

Le 20/03/2018 à 14:19

l’avantime aussi pour le succes limité !!

Jean-Jean

Le 15/03/2018 à 21:08

Un très bel article pour une très belle rencontre ! Merci Paul.

Vivement l’article concernant cet interview.

Engrenure

Le 16/03/2018 à 03:08

 » On était convaincu de « toucher le spécialiste » comme le néophyte avec un concept shooting brake (sic) et relié à l’histoire de Peugeot.  » Ben oui, mais c’est pas du tout ça un shooting break.

Frz

Le 16/03/2018 à 10:07

Ah? Et c’est quoi, alors, un shooting Brake (et non break)?

BarK

Le 16/03/2018 à 16:50

2 portes seulement !

Engrenure

Le 17/03/2018 à 02:53

2 portes, et pas de sièges à l’arrière. Sinon, c’est pas un break de chasse, mais un break tout court. La voiture présentée dans l’article est un break, rien d’autre.

molodoï

Le 17/03/2018 à 08:41

‘shooting brake’ ou ‘shooting break’ ?

Cela peut faire crier certains (dans ce cas, ce sera un ‘shouting’ break…. 🙂 ) mais….

Au Royaume-Uni, ça s’écrit ‘shooting brake’. https://en.wikipedia.org/wiki/Shooting-brake

Et le mot ‘break’ utilisé en France est une mauvaise graphie de ‘brake’…..

https://fr.wikipedia.org/wiki/Type_de_carrosserie#Break

Œcuménisme du jour : ‘shooting brake’ outre-manche, mais ‘break de chasse’ de notre côté.

Grégory Lopez

Le 16/03/2018 à 08:32

Belle histoire!

Grégory Lopez

Le 16/03/2018 à 08:33

ça me rappelle quand en 1995 Franco Sbarro m’appelle pour me dire que je suis sélectionné pour étudier dans son école. J’avais cru à une blague de mon cousin!

zeboss

Le 16/03/2018 à 12:39

et moi j’ai bossé dans les ateliers de sbarro en France, si si,…
(maintenant services techniques de la CCGP)…. ouarffff

Grégory Lopez

Le 16/03/2018 à 15:26

J’y suis passé aussi l’année d’après, effectivement il a déménagé depuis.

zeboss

Le 16/03/2018 à 12:46

Mr paul vous allez devenir une star…
bientôt une 508II coupé série spéciale BR…
bon avant il y a qq autres modèles à lancer…
Ceci dit la 504 est réellement un véhicule historique et surtout fédérateur dans l’esprit des rouleurs de la marque. Top Gear France a tenté d’en détruire une et elle a résisté autant que le PU toyota en uk.
Sans compter que le coupé série I de la 504, celui aux feux obliques et griffés donne la genèse du style d’aujourd’hui…

MacGivre

Le 16/03/2018 à 15:28

Vue de 3/4 avant, jadore !
Vue de dos, originale, pourquoi pas.
Vue d’au-dessus : sympa !
Vue de côté : ah merde ! Une autre voiture lui est rentrée dedans ?
:p

Laisser un commentaire