Pontiac G8 : une australienne chez les yankees !

Dimanche 30 août 2015
Retour

J’ai une certaine tendresse pour la marque australienne Holden, malgré son appartennance au groupe GM. Sans doute parce que justement (et jusqu’à présent, lire aussi : La fin des usines Holden), cette marque avait su garder une certaine indépendance grâce à des modèles spécifiques comme la Commodore, la Caprice ou le Ute (lire aussi : Holden Ute). Mieux encore : malgré la spécificité de ses modèles, Holden réussit à exporter ses grosses berlines dans le monde entier, sous différents blasons.

G8 01

C’est ainsi qu’en 2008 apparut au Canada et aux Etats-Unis une nouvelle berline : la Pontiac G8. C’est en 2007 que Bob Lutz, le big boss de GM, prenait la décision d’importer la Holden Commodore sous le blason Pontiac, et l’annonçait au Salon de Détroit puis à New York aux journalistes et concessionnaires présents. Dès cette annonce, la presse américaine semblait enthousiaste à l’idée de disposer d’une berline moderne, propulsion, au châssis très « européen », pour un coût bien moindre qu’une BMW de même puissance.

G8 02

Pourtant, cette décision d’importer la Commodore aurait du mettre la puce à l’oreille : c’est bien parce que GM n’avait plus un rond et s’approchait lentement de la faillite qu’il fallait se résoudre à faire du neuf avec du « vieux ». Sortie en 2006 en Australie, la Commodore dite VE, n’est pas si vieille que cela, j’exagère, mais GM n’avait plus les moyens de développer de nouveaux modèles pour sa marque Pontiac.G8 03

Malgré toutes les qualités de cette Pontiac G8, on peut dire qu’elle est arrivé au mauvais moment. Alors qu’elle est lancée en 2008 sur le marché nord-américain, son sort est déjà scellé puisque la décision est rapidement prise en haut lieu : la marque Pontiac va disparaître, et la puissance General Motors va se placer sous le fameux Chapitre 11 : en faillite pour le dire plus clairement. La pauvre G8 ne sera donc vendues que deux petites années, atteignant seulement 38 159 ventes au total.

Pourtant, la Pontiac G8 avait bien des arguments : une plate-forme moderne, une ligne agréable, une gamme de moteurs puissants. L’entrée de gamme offrait déjà 256 chevaux grâce à un V6 de 3,6 litres. A son lancement, un V8 de 6 litres et 361 chevaux complétait la gamme : pas mal non ? Mais ce n’est pas fini : fin 2008 est lancée une version haute performance, la GXP, dotée du V8 LS3 6,2 litres de la Corvette C6, avec 415 chevaux à la clé, le tout développé par la filiale Hautes Performances de Holden, HSV (Holden Special Vehicle).

La Pontiac G8 ST, qui ne sortira jamais !
La Pontiac G8 ST, qui ne sortira jamais !

Malheureusement, les ventes ne suivirent pas assez vite, malgré une nette progression entre 2008 et 2009 (de 15 à 23 000 exemplaires). Malgré une offre cohérente et intéressante face à la concurrence notamment européenne, et des prix attractifs, la G8 peina à convaincre l’acheteur. La faute sans doute à un manque de moyens pour communiquer, mais aussi à une certaine démission des « dealers » Pontiac, sachant la fin proche de la marque. Dommage, car les dérivés Sportwagon (break) et ST (pick-up) étaient prêts à débarquer. Pour écouler les stocks, Holden lança en 2010 une série spéciale appelée Commodore SS Special Edition, limitée à 1500 exemplaires, reprenant les traits de la Pontiac G8 mais avec un blason Holden.

La Chevrolet Omega destinée au Brésil
La Chevrolet Omega destinée au Brésil

En tout cas, la base australienne de cette Pontiac G8 était prometteuse. D’ailleurs, la Commodore VE sera aussi vendue au Brésil sous le nom de Chevrolet Omega (2007-2008 puis 2010-2011), tandis que Vauxhall proposa sa VXR8 (seulement dans une version performante dotée du V8 LS3, comme la GXP). D’ailleurs, son successeur, la Holden Commodor dite « VF » sera commercialisée sous le nom de Chevrolet Caprice à partir de 2014 aux Etats-Unis, et en Angleterre sous le même patronyme de VXR8.

La Vauxhall VXR8 "VE" disponible en version Sportwagon
La Vauxhall VXR8 « VE » disponible en version Sportwagon

Pour obtenir ce véhicule ultra-performant, il vous faudra vous armer de patience : une seule Vauxhall VXR8 roule en France, et aucune Pontiac G8. Sachez qu’il existe un forum dédié à la G8, G8board, où vous pourrez en apprendre plus sur cette australo-américaine atypique.

Lire aussi : http://www.g8board.com/ et http://www.thetruthaboutcars.com/2009/04/review-200-pontiac-g8-gxp/ 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

pierre

Le 04/09/2015 à 19:13

super rare !
les coupes sombres nécessaires de fin 2000 ont laissées des projets avortés chez nombre de constructeurs.

Laisser un commentaire