Pontiac Trans Sport: l’ombre de Sleepy Hollow !

Jeudi 2 juillet 2015
Retour

Si l’on considère avec fierté, en France, que Matra et Renault inventèrent le monospace, cette affirmation n’est pas tout à fait réelle, car Chrysler devança le couple français de quelques mois avec son Voyager, qui rapidement s’imposa aux Etats-Unis (il connut un certain succès en Europe, à tel point qu’il sera construit localement, en Autriche). Chrysler qu’on croyait moribond, rebondissait admirablement grâce au succès de son « minivan » et au rachat d’AMC-Jeep auprès de Renault.

TS

Ce succès des monospaces aux USA prit de cours la toute puissante General Motors. Apparu en 1984, le Voyager révolutionnait le concept du Van, et GM ne mit pas longtemps à réagir en présentant dès 1986 un prototype sous le nom de Pontiac Trans Sport. Pour contrer Chrysler, la réponse de GM est étonnante, car le prototype est futuriste. Le géant de Détroit ne nous avait pas habitué à autant de créativité.

Le prototype Trans Sport de 1986
Le prototype Trans Sport de 1986

Sur la base du succès d’estime de ce prototype, l’industrialisation du nouveau monospace sera validée en 1987. C’est la vénérable usine de North Tarrytown, à Greenburgh, Etat de New York, qui sera choisie pour l’assemblage. Créée en 1896, l’une des plus vieilles usines automobiles américaine ne se doute pas encore que ce nouveau produit la conduira à sa chute. L’ombre de Sleepy Hollow, qui hanta Greenburgh, plane donc toujours dans cette contrée de la côte Est.

TS 04

Le Pontiac Trans Sport est commercialisé à partir de 1989 (AM 90), flanqué de deux jumeaux : l’Oldsmobile Silhouette, et le Chevrolet Lumina APV. Ces 3 monospaces ont chacun leurs cibles : à Pontiac la clientèle jeune et sportive, à Chevrolet l’entrée de gamme, et à Oldsmobile le luxe. Pour motoriser tout cela, 2 V6 de 3,1 à 3,8 litres (un 3,4 litres de 180 ch viendra plus tard), de 120 à 165 ch. Un 4 cylindres 2,3 litres sera prévu pour l’Europe (148 ch), doté d’une boîte manuelle, à partir de 1993. Certains parlent d’une rare version équipée d’un moteur 1,9 litres TD d’origine PSA. Sans doute des tests ont-ils été faits, mais je doute qu’un tel modèle ait été commercialisé.

L'Oldsmobile Silhouette, plus luxueux
L’Oldsmobile Silhouette, plus luxueux

L’apparition du Trans Sport, importé en Europe et (mal) distribué par le réseau Opel ou GM, fut pour moi une bonne surprise. Si je n’ai jamais été un inconditionnel de l’Amérique, je trouvais la ligne du Trans Sport vraiment sexy dans un monde du monospace devenu assez conventionnel avec le succès (et l’habitude). Véritable TGV, avec sa gueule de squale, donnant l’impression d’un vaste cabriolet 4 portes avec ses surfaces vitrées gigantesques, il offrait une vraie alternative aux stars du marché Chrysler Voyager et Renault Espace.

Le Chevrolet Lumina APV, l'entrée de gamme !
Le Chevrolet Lumina APV, l’entrée de gamme !

Pourtant, la mayonnaise ne prit jamais vraiment. En Europe, ses premières motorisations (les V6 3,1 et 3,8 litres) n’étaient clairement pas adaptés, et à l’époque, la boîte automatique rebutait les conducteurs. L’arrivée du 2,3 GT changea un peu la donne, mais le moteur était relativement fragile. Vendu relativement cher, il ne réussit pas à trouver sa place sur un marché devenu avec le temps hyper-concurrentiel. Aux Etats-Unis, malgré 3 marques différentes (et donc 3 réseaux de distribution), le Trans Sport ne réussit pas plus à s’imposer. Le Voyager trustait le marché, tandis que le Trans Sport et ses frères subissaient aussi la concurrence des vans et des SUV.

TS 05

Difficile de trouver les chiffres de production du Trans Sport, à croire que GM les planque. Ce qui est sûr c’est que le géant américain décida d’arrêter les frais rapidement. Le Trans Sport futuriste rendra les armes en 1996, remplacé par un modèle plus classique (basé sur la plate-forme U) que nous connaîtront en Europe sous le nom d’Opel Sintra. Cette nouvelle génération, fabriquée en Géorgie, signait aussi l’arrêt de mort de l’usine de « Sleepy Hollow », cent ans pile après sa création (drôle de centenaire).

Le futuriste Trans Sport aura tué l'usine de Sleepy Hollow
Le futuriste Trans Sport aura tué l’usine de Sleepy Hollow

L’opération Trans Sport 1ère génération se révélà un fiasco pour GM, qui dut en plus débourser plus de 200 millions de dollars pour dépolluer puis raser le site de North Tarrytown en 1999. Dommage, car pour une fois, GM avait tenté l’originalité et réussi un design intéressant pour ce segment. Reste qu’on en trouve aujourd’hui à des tarifs assez bas en France. Ce ne sont sûrement pas les plus économiques à l’usage (surtout en V6, plutôt glouton), mais ils offrent 7 places et un look d’enfer pour vraiment pas cher. Quitte à rouler en monospace, autant la jouer décalé ! Au pire, cela aidera à sauver l’espèce. Enfin si vraiment vous voulez vous distinguer encore plus, une version luxueuse Oldsmobile Silhouette vous rendra célèbre dans le quartier !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

11 commentaires

Kevin

Le 02/07/2015 à 12:30

En fait, finalement le vrai premier monospace encore avant le voyager ne serait pas le Nissan Prairie avec ses originales portières antagonistes sans montants?

Marcus

Le 02/07/2015 à 15:15

Très original le Trans Sport. J’ai toujours aimé cette auto quand j’étais gosse. Nombreux sont ceux à l’avoir transforme au Gpl vu la conso! Un engin atypique comme le Previa ou plus récemment le Grandis.

Greg

Le 03/07/2015 à 11:33

Philippe Guédon n’a jamais caché que l’idée de la Matra Espace lui est venue lors de vacances aux Etats Unis, où il avait été frappé par la popularité des « vans »: camionnettes aménagées pour les loisirs de plein air, typiquement une partie de pêche au bord du lac avec le fiston!
De retour de vacances, il met Antoine Volanis sur le coup et on connaît la suite.
La Trans Sport quant à lui a probablement souffert de la concurrence du Toyota Previa, clairement conçu pour l’Amérique du Nord (dimensions très généreuses…) et doté d’une architecture audacieuse avec un moteur central-avant, à plat sous le plancher!

eddy123

Le 16/07/2015 à 13:51

Il etait plus commercial à Philippe Guédon de déclarer qu’il avait eu lui même l’idée que de dire que Simca lui avait confié le projet de Chrysler.

Par contre ne pas perdre de vue que l’Espace et bien le premier monospace alors que le Voyager et plus un mini van..
C’est bien la philosophie de renault qui sera repris par la concurrence et aussi plus tard par Chrysler.

Frédéric

Le 04/07/2015 à 01:25

Merci pour cet article qui ravive de jolis souvenirs. Un taxi de ma petite ville natale de Sarrebourg (57) en avait fait son outil de travail dans les années 90. Intégralement blanche, elle avait une classe folle !

Quant à la version 1.9 TD, elle a (malheureusement) été commercialisée juste avant l’arrêt du modèle en Europe. A l’époque, les journaux spécialisés la créditaient de performances catastrophiques. L’adaptation du GPL sur le 2.3 était bien plus réussie.

eddy123

Le 16/07/2015 à 12:04

J’ai lu sur des sites us que Chrysler travaillait sur le projet d’un « mini van » depuis le milieu des années 70, et comme à leurs habitudes, ils auraient confrontés leurs différents bureaux d’étude, dont ceux en Europe. Simca, après le succès du Rancho aurait filé le bébé à Matra, et on connait la suite…..
De plus le voyager 1 avait la plateforme K (Le Baron, Aries, Reliant, j’en passe….), c’est Simca qui en a fait la mise au point !!!

Paul

Le 16/07/2015 à 12:13

Précisions intéressantes ! Vais fouiller tout cela car je ne le savais pas. Merci

Franck

Le 03/09/2016 à 00:47

J’en ai eu un essence/gpl avec le moteur européen (pas v6) c’est surement le seul véhicule avec lequel on peux faire haut Jura / Bretagne sans avoir mal nulle part en arrivant des engins fait pour tailler la route avec une vraie sono super clean dedans Bref des supers souvenirs avec ce Pontiac …Mais un moteur de merde (Européen fabriqué a la vas vite!!!) on m’en a donné un autre un V6 j’ai récupéré les jantes et quelques babioles le reste est parti a la ferraille enfin la ferraille là dessus il y en a pas beaucoup !!! ….Juste pour dire j’ai adoré cette voiture gamin au collège j’avais collé des photos dans mon agenda 10 ans après je la conduisait !!presque un rêve !!!

JMB

Le 31/01/2019 à 22:16

Petit, j’ai été ébloui par cette voiture. Depuis lors, J’ai aimé toutes les voitures Pontiac. La voir fermer en 2009 a été un crève-cœur.

Laisser un commentaire