Quand l’Alfa Romeo 156 voulait conquérir l’Asie du Sud Est !

Publié le dimanche 23 novembre 2014.
Mis à jour le jeudi 4 avril 2019.
Retour

Il suffit de parcourir un peu le net pour s’en rendre compte : il existe en Thaïlande une bande de fous furieux amateurs d’Alfa Romeo. Ils disposent d’une page Facebook, d’un forum dédié et organisent de nombreux rassemblement avec leurs Alfa bichonnées. Mais de là à penser innonder l’Asie du Sud Est de modèles au Biscione ? C’était un peu ambiteux. Et pourtant.

C’est en 2001 qu’est annoncée la nouvelle : l’Alfa Romeo 156 sera fabriquée à Rayong, dans l’usine GM fabricant localement l’Opel Zafira. Fiat semble y croire puisqu’elle investit près de 12 millions de dollars dans l’opération, avec l’ambition de produire 4000 exemplaires par an de son best seller d’Alfa 156.

Pour expliquer un petit peu l’opération, revenons un peu en arrière. A la fin des années 90, Fiat est au plus mal et cherche des alliances pour survivre. GM arrive en sauveur, et en 2000, un accord est signé : GM prend 20 % du groupe Fiat, tandis que Fiat reçoit 6% de GM. Comme bien des accords signés avec le mastodonte américain, l’alliance se cassera la gueule (l’histoire se répètera avec Peugeot quelques années plus tard).

Toujours est-il qu’il est important de démontrer que du concret ressort de cette alliance. Outre l’utilisation de moteurs Fiat chez Opel, cette opération en Thaïlande permet de communiquer. En outre, l’usine GM de Rayong, ouverte en 1999 avec une capacité de 130 000 véhicules, est sous exploitée. Enfin, Fiat est persuadé de pouvoir exporter sa 156 asiatique à conduite à droite vers Brunei, le Sri Lanka, Singapour, Hong Kong, la Malaisie ou l’Indonésie.

Malgré les ambitions, la greffe Alfa Romeo ne prendra pas en Asie du Sud Est : les authentiques passionnés ne suffisent pas à justifier une production locale. La production, commencée en 2002, s’arrêtera fin 2004 dans la discrétion la plus totale, après quelques centaines d’exemplaires fabriqués. L’alliance avec GM explosera elle aussi quelques mois plus tard.

Images: Alfa Thailand

 

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire