Range Rover Monteverdi-Fissore : un test grandeur nature !

Publié le dimanche 19 novembre 2017.
Mis à jour le mardi 11 décembre 2018.
Retour

Parfois, il suffit d’un tout petit détail pour que tout change, et que vous passiez du statut de propriétaire de Ranger Rover lambda à celui de collectionneur averti. Votre Range passera le plus souvent inaperçu, mais les plus pointus d’entre nous remarqueront tout de suite quelques petits détails qui clochent, quelques menues différence avec un Range 5 portes « classique ». Avant même de découvrir les logos « Monteverdi », les portes arrières les auront fait tiquer. Oui, nos amis experts l’auront tout de suite deviner : vous êtes l’heureux propriétaire d’un rare Range Rover Monteverdi construit par Fissore.

Le prototype de RR signé Fissore et Monteverdi, en 1979

Tout à coup, les choses vous reviennent : il aura fallu attendre 1981 pour voir apparaître dans la gamme du déjà fameux Range Rover une version 5 portes. Pour être tout à fait honnête, la version 3 portes se vendait comme des petits pains depuis son lancement, alors pourquoi se casser la tête à élargir la gamme. Pourtant, l’idée trotte dans la tête de certains chez Land Rover. Un premier prototype avait été présenté en 1972 dans cette configuration sans passer la validation pour une mise en production. L’initiative d’un petit constructeur suisse, Monteverdi, va servir de test grandeur nature pour Land Rover.

Les conditions précises qui menèrent Monteverdi à concevoir puis produire un Range Rover à 5 portes avec la bénédiction de Land Rover sont floues : est-ce Peter Monteverdi lui-même qui proposera l’affaire à LR ? Ou bien l’inverse ? Ce qui est sûr, c’est que malgré son amour pour les voitures de course, Peter Monteverdi s’intéresse de près aux tout-terrains, surtout dans des versions luxueuses. C’est ainsi qu’il présenta en 1976 son modèle Safari, un International Harvester Scout (lire aussi : International Harvester Scout) revu à la sauce helvétique avec moult cuir dedans. La production commencera en 1977, avec comme principal concurrent le Range Rover.

Malgré cette concurrence, Land Rover et Monteverdi vont commencer à collaborer en 1978, tandis qu’un premier prototype sera présenté en 1979. Il faudra attendre le salon de Genève, en mars 1980, pour que la version définitive (et commercialisable) soit révélée aux yeux du publics et des futurs acheteurs. Tout cela avec la bénédiction de la maison Land Rover, qui voit d’un bon œil cette première mouture d’un Range 5 portes lui permettant de tâter (et donc tester) le marché, tout en s’inspirant des travaux de Monteverdi pour son futur 5 portes « maison ».

D’ailleurs, les Range sont prélevés à Solihull directement, et envoyés en Italie chez Fissore avec un double jeu de portières. C’est chez le carrossiers italien que s’effectue la transformation, sans changer la longueur ni l’empattement du Range 3 portes qui sert de base. Il reçoit quelques petites modifications esthétiques mineures (et notamment ce logo « Monteverdi Fissore »), mais surtout un intérieur plus luxueux qu’à l’origine (le dada de Monteverdi). Les modèles produits étaient distribués dans le réseau Land Rover, avec la garantie maison !

Sans parler d’un énorme succès, les Range Rover Monteverdi-Fissore firent suffisamment impression pour que l’entreprise anglaise se décide à lancer sa propre version en 1981. Une version « officielle » qui signait l’arrêt de mort de la version « italo-suisse », malgré une production au compte goutte jusqu’en 1982. Au total, les chiffres de production sont flous : le chiffre le plus communément accepté est celui de 167, mais certains parlent de 300 exemplaires. Dans tous les cas, le Range Rover Monteverdi-Fissore est un oiseau rare, très rare même 35 ans après.

C’est donc un collector, certains même ayant appartenu à des stars (comme Tommy Iommi, guitariste des Black Sabbath). C’est en tout cas le petit plus qui vous fera passer pour un fin connaisseur plutôt qu’un simple amateur de voitures anciennes. Admirez les photos présentées ici, et notez les petits détails qui vous feront reconnaître au premier coup d’oeil un Monteverdi-Fissore d’un simpe RR à 5 portes, cela pourra vous servir lors de votre potentielle chasse.

Articles associés

9 commentaires

J2M

Le 19/11/2017 à 17:05

Le talen des tôliers italiens, dans les ateliers de carrosserie est remarquable. Je parle bien, et très prosaïquement de savoir-faire manuel.
Rien à voir avec le Range, mais il circulait dans Bordeaux à la fin des 70′ une rarissime petite Fiat 127 quatre portes, un de celle issue de ces ateliers de génie, quand le contructeur ne la proposait pas ainsi. De loin comme de près, la réalisation était parfaite !
Et bien sûr ce Range est superbe.

molodoï

Le 21/11/2017 à 23:21

Peut-être une SEAT Fura. Elle était disponible en 4 portes. Sur une base de FiAT 127…

actuoto

Le 19/11/2017 à 21:28

Bonsoir, Monteverdi etait present au dernier salon de Geneve 2017, mon frere et moi meme, nous avons eu le bonheur de voir ses auto/prototypes juste apres la ceremonie de la voiture de l’année… les suisses du côté italien ont des yeux qui brillent « design »

Dumch

Le 19/11/2017 à 22:37

Quel article pointu ! Bravo !

C'moi

Le 20/11/2017 à 07:25

Magnifique,
J’avais entendu parlé de ce Range mais pas vu autant de photo, j’ai avez les Range Classique la même patron que vous Paul avec Saab.
J’ai un Vogue de 94 si un essai vous tente à votre disposition.

Céladon

Le 22/11/2017 à 13:11

Hello, loin du panégyrique, ce Range est simplement moche, mal équilibré, les lignes à faire fuir.
Le port à faux arrière et une daube.
Les vitres arrières totale inélégance.
On ne rivalise pas avec mon vieux RR, 3 P, vert et rustique, il suffit d’essayer la banquette pour avoir une idée de l’enfer.
Certes, mais il était bien plus séduisant.
Sinon, 20 cm de plus pour le châssis /caisse, oui, c’était jouable, je sais, Rover l’a fait, rester sur les côtes d’origine, c’était suicidaire.

rallyHisto

Le 07/03/2018 à 14:27

Ayant un range classic 4 portes de la première génération ,la différence viens du châssis +long regardez bien les portes arrières sont plus courtes de 10 cm sur le monteverdi que sur la version usine.L’interieur du monteverdi est le meme sauf une très belle sellerie cuir a la place du velours des 4 portes usine premiers model

jllprod

Le 13/07/2018 à 06:58

Si on excepte les modèles LSE, les Range 5 portes « usine » avaient la même longueur, le même empattement et le même porte-à-faux que les 3 portes, justement.

Laisser un commentaire