Range Rover SV Coupé : retour aux sources pour un collector

Mardi 6 mars 2018
Retour

Voilà une nouvelle qui sonne comme un ressource, malgré la présentation par Land Rover d’une « première dans le luxe » : le retour d’un modèle 3 portes dans la gamme Range Rover. Sous le nom de Range Rover SV Coupé, le centre technique SVO (Special Vehicle Operation) de Land Rover nous propose une interprétation musclée et luxueuse du mythique 3 portes Range.

Rappelez-vous : à son lancement en 1970, le Range Rover n’offrait en réalité que 3 portes (lire aussi : Range Rover Velar). Il faudra attendre la proposition de Monteverdi et Fissore, 9 ans plus tard, pour voir une version 4 portes intégrer la gamme de façon discrète (lire aussi : Range Rover Monteverdi), avant que Land Rover ne l’incorpore pour de bon avec une version maison dès 1981.

Un Range 3 portes ? Pas vraiment une idée neuve

Les derniers exemplaires du Range dit « classique » ne seront plus proposés qu’en 5 portes à partir de 1984, confirmant par là la montée en gamme du modèle, et pour son remplaçant, le fameux P38 (lire aussi : Range Rover P38), il fut décidé de se passer définitivement de versions à 3 portes. L’ère d’une version  « courte », pourtant originelle, n’aura duré que 14 ans.

Aussi, le retour d’une telle version, affublée du nom de coupé, sans doute par snobisme, n’est finalement qu’un retour au source plus qu’une véritable nouveauté. Ce qui est nouveau en revanche, c’est la tendance toujours plus luxueuse de la griffe Range Rover au sein de Land Rover. Là où les Range 3 portes semblaient taillés pour l’utilitaire, le SV Coupé nouvellement présenté se veut au contraire une déclinaison encore plus luxueuse, chic et exclusive. Il suffit pour cela de regarder le tarif : 293 900 euros pour le marché français, rien que cela.

Mais pour ce prix, vous obtenez alors un objet déjà collector, puisque, officiellement, la bête sera limitée à 999 exemplaires et pas un de plus. Du moins c’est ce qu’on nous dit, car sait-on jamais, on pourrait toujours, en cas de forte demande, en réaliser une version moins exclusive et plus accessible. Ces 999 unités là seront donc fabriquée à la main par SVO, justifiant en partie le prix faramineux de l’engin. A l’intérieur, je vous laisse juge des photos qui montrent que de ce côté-là, on sera bel et bien dans un salon anglais.

Sous le capot, un V8 évidemment, suralimenté, avec à la clé la bagatelle de 565 chevaux permettant à la lourde bête (avec un poids soigneusement tu dans le communiqué de presse, ce qui veut bien dire ce que cela veut dire) d’atteindre le 0 à 100 km/h en 5,3 secondes seulement, et une vitesse maximale de 266 km/h. Pas mal pour ce genre de bestiole. Malgré ces performances sur routes, le SV Coupé n’en oublie pas d’être un franchisseur (même si on peut douter de l’utilisation en tout-terrain des futurs propriétaires), respectant l’ADN maison, avec une transmission intégrale permanente avec boîte de transfert à deux rapports et un différentiel arrière à blocage actif.

Difficile de ne pas être charmé par cette nouvelle version, même si, à bien y regarder, elle est totalement inutile, inaccessible, et donc particulièrement désirable. L’automobile sert aussi à cela : faire rêver, y compris sur un tel monstre hors de portée pour le commun des mortels. Voilà, autant le dire tout de suite : le SV Coupé n’est là que pour offrir un peu de (fausse) nouveauté aux riches gamins de ce monde, lassés par leurs autres jouets et bien décidés à faire autrement.

Si vous faites partie de ces privilégiés capables de s’offrir des caprices à 300 000 euros, sachez que les commandes sont ouvertes sur LandRover.fr ! A vous de jouer, petits veinards !

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

11 commentaires

loslo

Le 06/03/2018 à 14:55

Pffffff…. MA-GNI-FI-QUE !

Rubinho

Le 06/03/2018 à 15:17

Totalement too much, donc totalement indispensable 🙂

Paul

Le 06/03/2018 à 15:26

Voilà 😉

24heures

Le 06/03/2018 à 16:20

Curieuse époque où on supprime les carrosseries 3 portes dans les segments M1 (A3, 308, Mégane…) et B (Clio, Polo…) et où on les réintroduit dans le haut de gamme…

Olivier

Le 06/03/2018 à 19:49

Le luxe a l’anglaise … superbe voiture, j’adore

Alain

Le 06/03/2018 à 20:38

En ces temps de morosité automobile et même si je pense que je n’en croiserai surement pas un de si tôt, je remercie Mr Land Rover d’oser étudier un tel véhicule. Alors que nos routes pullulent de SUV construit tous sur le même moule (4 portes, un diesel), et bien hop, LR/RR nous en sort un qui en a perdu 2 et qui carbure au bon gros V8… hérésie complète pour nos très chers écolos…

Bref, c’est cher, ça a un porte à faux arrière un peu trop long, mais punaise que ça fait du bien de voir un tel véhicule. Ne me reste plus qu’à faire soit des économies drastiques, ou prendre un prêt sur 5 générations pour pouvoir me le payer!!!

Eddy123

Le 06/03/2018 à 20:54

J’aime beaucoups

Rayan

Le 06/03/2018 à 23:57

ENFIN un Range Rover intéressant, mais bon il est pas dans mon budget

Choco

Le 07/03/2018 à 12:07

Il est beau ce paquebot. Et tellement luxueux !
Je vais avoir des scrupules à laisser monter les chiens après une partie de chasse 🙂

Pierre-François

Le 07/03/2018 à 13:27

LE Range parfaitement sublime ! Rien à ajouter.

Les vulgaires, ridiculement blingbling, Bentley Bentayga et Lamborghini Urus peuvent aller se cacher !

Suisse

Le 19/03/2018 à 00:42

Le Range Stormer, concept-car de salon préfigurant le Range Sport n’avait que trois portes. Quelle déception de voir le modèle de série proposé uniquement en cinq portes ! D’autant plus qu’avec une base de Discovery et non de Range, il était moins bien fini que ce dernier, pesait près de 2,7t et était le moins bon franchisseur et le moins confortable de la famille du fait de ses suspensions et pneus plus sportifs…

Celui-ci, malgré un porte-à-faux arrière un peu long à l’image du nouveau Velar et une vraie réussite !

Laisser un commentaire